In bed with the elephant: Health care and social solidarity in the neighbourhood of the United States

Nouvelles

Conférence Osler
La conférence Osler est parrainée par la faculté de Médecine de McGill

UWE REINHARDT
Titulaire de la chaire James Madison d'économie politique. professeur d'économie et de sciences politiques de l'Université Princeton.

In Bed with the Elephant: Health Care and Social Solidarity in the Neighbourhood of the United States

Le mercredi 6 novembre 2002
à 18 heures
Amphithéâtre R. Palmer Howard
Pavillon McIntyre de médecine
3655, promenade Sir William Osler

Le public est le bienvenu. Entrée libre

C'est un éminent spécialiste de l'économie et des politiques de la santé, le professeur Uwe Reinhardt de Princeton, qui donnera la conférence Osler 2002 sur les soins de santé et la solidarité sociale dans le voisinage des États-Unis. Ce qui revient à «coucher avec l'éléphant» selon le professeur Reinhardt, titulaire de la chaire James Madison d'économie politique de l'Université Princeton. Né en Allemagne Uwe Reinhardt a immigré au Canada en 1959 et travaillé à Montréal et à Halifax pour payer ses études. Titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université de Saskatchewan et boursier Woodrow Wilson il s'inscrit au doctorat en économie à l'Université Yale. En 1970, il soutient sa thèse de doctorat sur la productivité des médecins et la demande de main d'oeuvre en santé. Il enseigne l'économie et les sciences politiques à Princeton depuis 1969.

Né en Allemagne, formé au Canada et aux États-Unis, il n'est pas étonnant que le professeur Reinhardt aborde les questions de financement des soins de santé dans leur ensemble tout en comparant les politiques de santé publique les unes aux autres. Dans ses articles publiés récemment dans Health Affairs, The Journal of Health Politics, Policy and Law, Journal of Economic Perspectives et Medical Care Research and Reviews, pour ne nommer que quelques-unes de ces publications, le professeur Reinhardt s'attaque à plusieurs des hypothèses de base qui sous-tendent les débats publics sur le financement des soins de santé tels le «contrôle des coûts» et «l'efficience» dans les hôpitaux, les opinions toutes faites sur la convalescence à la maison plutôt qu'en milieu hospitalier, ou les répercussions prévues du vieillissement de la génération des baby boomers sur les systèmes de soins de santé.

Qu'il évalue l'impact de l'industrie des soins gérés sur les médecins, l'avenir des non-assurés et des sous-assurés aux États-Unis. ou le rôle de l'Industrie pharmaceutique, le professeur Reinhardt apporte à ces débats - qui se résument trop souvent à des questions de gros sous - le levain d'un point de vue axé sur la scène internationale et appuyé par des analyses socio-politique pénétrantes.