Au-delà du Projet du génome humain

Nouvelles

McGill présente une série de conférences sur des sujets d'avant-garde
Conférencier : Eric Lander, fondateur et directeur
Whitehead Institute Center for Genome Research
Date : jeudi, le 8 avril à 18 h
Lieu : Salle du Musée Redpath (859, rue Sherbrooke ouest)
Renseignements : marie.laricca [at] mcgill.ca (Marie La Ricca)
Site Web

Le Dr Eric Lander, professeur au Massachusetts Institute of Technology et chercheur de renommée internationale dans le domaine de la génétique, nous fera part de son point de vue sur l'évolution continue du secteur de la biologie pendant la conférence spéciale qui aura lieu à l'Université McGill le 8 avril prochain.

Voici les six sujets qu'il entend aborder au cours de cette conférence : l'approche systématique des maladies, le Projet du génome humain, la comparaison des génomes, la variation génétique chez l'humain, la classification des cancers et l'intégration de l'information.

Le Dr Lander donnera, notamment, une brève description de la façon dont la technique de la marche sur le chromosome a été utilisée pour isoler le gène de la fibrose kystique, expliquera le processus de séquençage du génome humain et parlera des similitudes génétiques découvertes entre l'humain et la souris. Le Dr Lander admet qu'il y a toujours des questions auxquelles son domaine de recherche ne peut apporter de réponses; toutefois, il donnera un aperçu des objectifs ambitieux qu'il a fixés pour une prochaine étude.

Le chercheur expliquera également la façon dont l'informatique a modifié le visage de la recherche. Les ordinateurs sont aujourd'hui en mesure d'emmagasiner et de traiter d'énormes quantités de renseignements. Des travaux comme le Projet du génome humain, d'abord effectués de façon lente et laborieuse, ont pu être réalisés de plus en plus rapidement. Grâce aux ordinateurs, on connaît à l'heure actuelle plus de 99 % du génome humain, des millions de variations génétiques utiles pour prévenir les maladies ont été repérées, les cancers peuvent être classifiés en quelques secondes et une simple et minuscule carte peut contenir le code de l'ADN tout entier.