Quick Links

obésité

Une mutation génétique liée aux troubles psychiatriques

Une délétion du facteur neurotrophique dérivé du cerveau conduit à la dépression majeure, à l’anxiété et à l’obésité.
Mer, 2012-10-10 12:52

Des chercheurs de McGill ont découvert une petite région du génome qui joue un rôle déterminant dans le développement de troubles psychiatriques et de l’obésité. L’élément-clé serait la délétion du facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), un facteur de croissance du système nerveux dont l’activité est essentielle au développement cérébral.

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: Relations avec les médias, McGill University
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754
Catégorie:
Site de source: /newsroom