Quick Links

Boswell Wing

Mémoire isotopique de l'atmosphère terrestre précoce

L’analyse chimique de certaines des plus vieilles roches au monde permet de recueillir les données les plus précoces dont nous disposons sur l’atmosphère terrestre
Mer, 2015-01-14 10:16
Rocks of the Ujaraaluk unit of the Nuvvuagittuq Greenstone Belt

L’analyse chimique de certaines des plus vieilles roches au monde réalisée par une équipe internationale dirigée par des chercheurs de l’Université McGill a permis d’obtenir les données les plus précoces dont nous disposons sur l’atmosphère terrestre. Les résultats de cette analyse révèlent qu’il y a plus de quatre milliards d’années, la composition de l'atmosphère était très semblable à celle qui existait un milliard d’années plus tard, quand se développait à la surface de notre planète, une biosphère microbienne florissante à l’origine de la diversité de la vie que l’on trouve aujourd’hui sur la Terre.

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: McGill University
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754

Secondary Contact Information

Contact: Boswell Wing
Organisation: McGill University
Catégorie:
Site de source: /newsroom

Comprendre un monde plein de merde

Ce que les « empreintes fécales » des microbes peuvent nous apprendre sur l’évolution de la Terre
Mar, 2014-12-23 10:29

Les « empreintes fécales » caractéristiques des microbes pourraient raconter comment la Terre et la vie ont évolué ensemble en 3,5 milliards d’années, et les changements de la température, des taux d’oxygène et  de gaz à effet de serre sur la planète. Mais malgré plus de 60 ans de recherche, il demeurait difficile de « déchiffrer » la plus grande partie de l’information que donnent ces empreintes… Jusqu’à maintenant : une étude réalisée par l’Université McGill et l’Institut scientifique Weizmann d’Israël, dont les résultats ont récemment fait l’objet d’un article dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, révèle au grand jour les processus digestifs mystérieux des microbes.  Cette recherche permettra de mieux comprendre comment la vie et la planète ont évolué au fil du temps.

Coordonnées

Contact: Katherine Gombay
Organisation: Media Relations Office
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-2189
Site de source: /newsroom

Des gisements confirment de premières formes de vie

Des scientifiques sondent des gisements de minerais sulfurés au Canada et confirment l’existence d’une activité microbienne dans l’eau de mer il y a 2,7 milliards d’années
Lun, 2012-12-10 12:48

Les résultats d’une analyse de gisements de minerais sulfurés provenant d’une des mines les plus riches au monde en métaux de base confirment qu’il y a 2,7 milliards d’années, les taux d’oxygène sur la Terre étaient extrêmement faibles. Toutefois, les données recueillies révèlent également que les microbes se nourrissaient alors de sulfates présents dans l’océan, modifiant ainsi la chimie de l’eau de mer au cours de cette période géologique.

Coordonnées

Contact: Chris Chipello
Organisation: Relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-4201
Mobile Phone: 514-717-4201
Catégorie:
Site de source: /newsroom