Danielle Lepage receives the Sovereigns Medal for volunteers

Danielle Lepage avec Julie Payette

J'aimerais vous parler d'une personne qui a reçu tout un hommage, et tellement mérité. Madame Danielle Lepage a reçu mardi le 17 avril dernier la médaille du Souverain pour les bénévoles qui lui a été remise par la Gouverneur Générale du Canada Son Excellence Mme Julie Payette.

Cette personne est lourdement handicapée, à la maison elle se déplace en fauteuil roulant pour soulager les douleurs provoquées par sa maladie orpheline appelée neuropathie sensorielle. Madame Lepage a été bénévole non-rémunérée au pénitencier fédéral pour femme à Joliette durant la période des années 2000 à 2009.

Madame Lepage, bénévole non-rémunérée très active pour accompagner et soutenir la pastorale de l’établissement de Joliette ; était toujours présente tous les lundis soir et chaque fois qu’il y avait un invité pour témoigner de leur victoire sur différents aspects de leur vie.Madame Lepage s’investissait beaucoup dans la recherche d’invités signifiants (témoignage de vie, animation artistique ou manuelle) pour les détenues. Elle préparait les formulaires d’enquêtes sécuritaires nécessaires à la permission d’entrer à l’établissement. Elle contribuait à l’élaboration des calendriers pastoraux.

Elle a participé aussi régulièrement à l’animation et la pastorale à la section de détention maximum. Pour la population régulière du pénitencier, lors de sortie autorisée, elle a été escorte-chauffeur pour plusieurs de ces femmes. Présente à toutes les célébrations du dimanche (liturgie de la Parole ou messe), ainsi que la pastorale du lundi, elle se faisait aussi un devoir d’être disponible à tous les événements spéciaux et fêtes de l’établissement de Joliette.

Madame Lepage a gagné la confiance du personnel et des détenues, ainsi elle a pu soutenir ces femmes dans leurs moments de désarrois.Elle fut un témoin privilégiée de courage et de résilience considérant ses ennuis de santé, les souffrances de son handicap physique et les douleurs inhérentes à de multiples chirurgies. Elle est une source d’inspiration pour plusieurs grâce à son courage et sa ténacité. Je sais que madame Lepage a cessé son bénévolat au Pénitencier fédéral pour femmes de Joliette en septembre 2009 pour se consacrer à l’organisation d’une soirée spectacle bénéfice annuelle afin d’amasser de l’argent pour la recherche sur la maladie de la neuropathie sensorielle dont elle est elle-même atteinte. Je veux donc que l'on reconnaisse l’immense contribution qu’elle a apportée à la communauté de ces personnes les plus faibles et démunies et pour plusieurs sans ressource extérieure. 

Malgré ce handicap, madame Danielle Lepage, ne baisse jamais les bras, depuis 2009, elle a organisé seule une levée de fonds pour la recherche sur la maladie dont elle est porteuse, soit la neuropathie sensorielle, afin d’espérer un avenir meilleur pour les jeunes atteints de cette maladie. Elle a amassé depuis une somme de plus de 259 204.00$, et ce bénévolement, montant qu’elle a remis au Dr. Bernard Brais (neurogénéticien du laboratoire de Neurogénétique de la motricité de l’Institut et Hôpital Neurologique de Montréal-Le-Neuro au profit des recherches exclusivement sur la maladie de la neuropathie sensorielle) afin que ce dernier puisse procéder à des recherches sur ladite maladie dont souffre cette dernière.

Il est sans contredit impossible de calculer en heures le temps passé à essayer de trouver des fonds auprès de différents organismes, de différentes compagnies, de différents commerçants et, de par sa seule initiative, fait également appel auprès de la population de sa région afin de leur parler de la maladie dont elle souffre et sensibiliser ainsi les gens des graves conséquences que cette maladie occasionne aux personnes qui sont atteintes

Les dernières années furent pour elle très difficiles, suite aux douleurs profondes et quotidienne ainsi qu'aux conséquences de la maladie. Malheureusement à cause de grosses complication de santé, depuis 2016 Madame Lepage a du cesser, et non sans peine, d'organiser les soirée spectacles mais à toujours continuer de faire sa levée de fonds. Sa plus grande espérance est que tous ensemble on réécrire une nouvelle page de l'histoire de Lanaudière en faisant de la neuropathie sensorielle chose du passé définitivement, et pour que tous ces jeunes qui en sont ou seront atteints puissent grâce aux recherches avoir une meilleure qualité de vie, beaucoup moins de souffrance, et qu'ils puissent se fixer des buts et des rêves dans la vie, et surtout... qu’ils puissent enfin les réaliser, grandir et s’épanouir autrement que sur 4 roues.

Pour toute question me contacter
Amicalement

Back to top