McGill Alert / Alerte de McGill

Updated: Thu, 07/18/2024 - 18:12

Gradual reopening continues on downtown campus. See Campus Public Safety website for details.

La réouverture graduelle du campus du centre-ville se poursuit. Complément d'information : Direction de la protection et de la prévention.

EDI Committee

Les membres du comité

Kaija Sander

Kaija Sander (Co-Chair)

Après avoir été doctorante, je suis maintenant associée de recherche dans l’unité de neurosciences cognitives. Mon expérience sur plusieurs années au Neuro m’a permis de m’investir complètement dans l’objectif d’en faire un lieu équitable et sûr pour tous. En outre, en tant que femme de couleur vivant dans un pays occidental à prédominance blanche, je ressens depuis toujours le manque de représentativité et je suis très consciente des problèmes de discrimination et du manque d’opportunités, encore très palpables dans notre société. Pour tenter de changer cette réalité, je me réjouis du rôle qui m’est proposé et l’idée de me joindre à cette commission me remplit d’enthousiasme.

Siva Moonsamy (Co-Chair)

Je me joins au comité EDI du Neuro parce que je partage sa mission et sa vision. Depuis 30 ans, j’ai l’honneur de faire partie de la communauté du CUSM et je compte 12 années en tant qu’infirmière gestionnaire de l’unité de soins intensifs. Ici en Amérique du Nord, contrairement à mon pays d’origine, on me considère comme appartenant à ce qu’on désigne comme une minorité visible ou un groupe ethnique. Avant de venir au Canada, je n’avais jamais entendu parler de ces catégories de personnes. Néanmoins, cette catégorisation ne m’a pas empêchée de réaliser mes rêves personnels et professionnels. Je me sens donc privilégiée parce que le CUSM et le Neuro m’ont toujours soutenue dans mon parcours professionnel et mes réussites. Je suis très curieuse de savoir si tous les membres du Neuro disent la même chose de leur cheminement de carrière. Chacun d’eux considère-t-il avoir été traité sur un pied d’égalité? Chacun peut-il faire entendre sa voix? Je veux être un exemple pour la minorité visible du Neuro et je me joins au comité EDI parce que je veux qu’il réussisse dans sa mission et sa vision.

Gabriel Blanco

Je m'appelle Gabriel et je suis étudiant au doctorat en neurosciences à l'Université McGill. Mes recherches portent sur la compréhension des mécanismes biologiques à l'origine des troubles du langage chez les enfants autistes. En tant qu'immigrant de deuxième génération, j'ai eu le privilège de bénéficier de nombreuses opportunités dans ce pays et je crois fermement que tous les stagiaires, fournisseurs de soins de santé, et patients, quelle que soit leur origine, devraient bénéficier d'un accès égal aux opportunités et d'une plateforme leur permettant de faire entendre leur voix. L'inclusion est essentielle et je suis impatient d'apprendre et de contribuer aux projets EDI de Neuro.

 

 

Maeva Gacoin

Je suis une chercheuse postdoctorale en neurosciences cognitives, spécialisée dans l'étude du neurodéveloppement dans le contexte des comportements sociaux liés aux troubles du spectre autistique, en utilisant l'IRM. Je suis fière de mener cette recherche au Neuro, dont l'excellence repose également sur la multidisciplinarité et la diversité. Par conséquent, je crois fermement que notre institution ne peut que bénéficier des valeurs du comité Équité, Diversité et Inclusion, pour accroître la sensibilisation au sein de notre communauté et en tirer des enseignements.

alfie

Alfie De La Cerna

Ouvert à la nouveauté, j’ai appris à profiter des petites choses de l’existence. À condition de garder les yeux et l’esprit ouvert, chaque expérience peut nous faire vivre de grands moments. Les êtres humains sont très complexes et leurs différences les rendent uniques. Même s’ils viennent de divers horizons, je sais qu’ils veulent tous sentir qu’ils ont une place. Il suffit d’un sourire, d’un signe de tête ou d’un “bonjour” pour changer du tout au tout la journée de quelqu’un. J’aimerais, d’une manière ou d’une autre, obtenir un changement, aussi petit soit-il, dans le monde.

Je veux établir un pont entre l’Hôpital et l’Institut, rencontrer de nouvelles personnes et apprendre à leur contact. D’origine philippine, je souhaite représenter ceux qui me ressemblent et ceux qui pensent ne pas avoir voix au chapitre.

Heidi McBride

En tant que professeure titulaire au département de neurologie et de neurochirurgie et comme biologiste spécialisée dans les cellules mitochondriales, je m’intéresse à la maladie de Parkinson, au cancer et à d’autres maladies rares. J’ai commencé ma carrière à l’Université McGill en 1986, j’ai obtenu mon doctorat en 1996, puis j’ai fait des études postdoctorales de 4 ans à Heidelberg pour lancer ensuite mon propre laboratoire à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa en 2000. Le Neuro m’a recrutée en 2011. Au cours d’une carrière scientifique de 30 années, je n’ai pas eu tendance à me plaindre de comportements discriminatoires à l’égard des femmes, ou de qui que ce soit d’autre. Je me suis plutôt concentrée sur mes recherches en me disant “C’est comme ça”. Mais aujourd’hui, en tant que scientifique d’expérience qui observe la situation depuis des décennies, je constate, avec amertume, que bien peu de choses ont changé au cours des vingt dernières années. Je ne peux pas me taire quand je prends de plus en plus conscience des problèmes liés à l’EDI, que je vois tant d’exemples de harcèlement sexuel et de discrimination dans le monde universitaire et que je réalise à quel point le privilège accordé aux blancs continue d’entraîner, sciemment ou non, l’absence inacceptable des minorités dans notre milieu professionnel. Je siège au comité EDI du Neuro pour écouter, apprendre et faire entendre ma voix afin que les choses changent. Nous devons demeurer à l’écoute pour consigner les préoccupations et les besoins de tous les membres de la famille du Neuro. Nous ferons pression pour que des mesures concrètes soient adoptées afin de faire évoluer la situation. Les découvertes scientifiques et l’application de nos recherches pour améliorer les soins aux patients exigent une collaboration, une confiance et un véritable esprit d’égalité. Je me réjouis de participer à ce cheminement.

Annabel Seyller

En tant que directrice du personnel du Neuro et directrice générale de l’Institut de science ouverte Tanenbaum, hébergé dans ces murs, il est naturel pour moi de siéger avec mes collègues au comité EDI. Tout comme le Neuro a pris une position pionnière dans le domaine de la Science ouverte pour transformer les pratiques actuelles, je pense que notre établissement peut occuper un rôle central dans l’équité, la diversité et l’inclusion. Je ne ménagerai pas mes efforts avec ce groupe pour que cela devienne réalité.

Tianyu Zhang

Tianyu Zhang

Originaire de Chine, je vis et je travaille à Montréal depuis dix ans. Je suis résident en neurologie au Neuro et à ce titre, je me situe au confluent de l’enseignement médical, des soins aux patients, des interactions cliniques et de la recherche universitaire. D’un point de vue pratique, pour obtenir de meilleurs résultats en soins de santé, il faut adopter une approche intersectionnelle. L’idée d’apprendre des expériences collectives et des différentes perspectives du comité me plait beaucoup, et j’ai hâte de mettre en application ces enseignements dans notre programme de formation en résidence.

Dr Jeffrey Hall

Dr Jeffrey Hall 

J’ai passé toute mon enfance à la campagne en Ontario. Après un internat en neurochirurgie et une bourse en chirurgie de l’épilepsie à l’Institut-Hôpital neurologique de Montréal, je suis devenu professeur adjoint en 2004. Lors d’un congé sabbatique en 2016, je me suis inscrit au programme de bourses en soins palliatifs de McGill. Depuis 2018, j’occupe le poste de professeur adjoint et directeur du nouveau programme de soins neuropalliatifs au Neuro. Après pratiquement 25 ans dans cet établissement, je suis fier de sa longue expérience dans le programme d’éducation internationale. Il m’a fourni la possibilité d’entrer en contact avec des apprenants de divers pays et cultures partout dans le monde. L’équité, la valeur de la diversité et de la neurodivergence, de même que la recherche de l’inclusivité ne se bornent pas à créer une ambiance propice à l’apprentissage, ils garantissent de relations agréables et productives avec tous ceux qui travaillent activement pour soutenir la mission du Neuro. C’est cette conviction que je souhaite partager avec le comité EDI.

Nathan Spreng

Je suis directeur du Laboratoire de recherche sur le cerveau et la cognition et professeur adjoint au département de neurologie et de neurochirurgie de l’Université McGill. J’implique dans la promotion de l’équité, de la diversité et de l’inclusion parce que je pense que le Neuro devrait être à l’image de la collectivité qu’il dessert. Les femmes et les membres des groupes sous-représentés ont non seulement leur place dans la recherche, mais leur inclusion est essentielle pour le succès de l’entreprise scientifique.

Dipannita Purkayastha

Je suis coordonnatrice de la recherche pour l’équipe SLA de l’unité de recherche clinique du Neuro. Je crois que l’équité, la diversité et l’inclusion revêtent une grande importance lorsqu’il s’agit de fournir des services à une population diversifiée. Je suis ravie de participer et de contribuer du mieux possible à ce comité et, pas la même occasion d’apprendre des tonnes de choses nouvelles

 

Le Comité Équité, Diversité et Inclusion du Neuro a été créé en août 2021, avec le mandat et la responsabilité de guider la direction du Neuro dans l'élaboration d'un plan d'action en matière d'EDI pour le Neuro, ainsi que de promouvoir une culture plus équitable, respectueuse et compatissante au Neuro. Afin d'identifier les besoins, les préoccupations et les domaines d'amélioration perçus par la communauté du Neuro, le Comité ÉDI a réalisé une enquête climatique. En collaboration avec Falisha Karpati, consultante en inclusion, cette enquête a été distribuée à tous les membres de la communauté du Neuro en janvier 2022, et les résultats ont été reçus en mars 2022. Les résultats de l'enquête ont été présentés à la communauté du Neuro en juin 2022. Vous pouvez trouver un lien vers cette présentation dans la section "Comité ÉDI".

En mai 2022, le Comité ÉDI a exhorté les équipes de direction du Neuro à embaucher un officier dédié à l'EDI qui dirigerait les avancées et les mises en œuvre de l'EDI au Neuro. En janvier 2023, Charlotte Biché a été embauchée pour remplir ce rôle, avec le mandat de travailler en collaboration avec les équipes de direction du Neuro et le Comité ÉDI pour mettre en œuvre les programmes principaux du Neuro sur tous les aspects liés à l'équité, la diversité et l'inclusion.

Pour en savoir plus sur les expériences des membres du Neuro et offrir des possibilités de recommandations communautaires, cinq groupes de discussion ont été organisés en janvier 2023. Chaque groupe de discussion était un espace dédié aux membres d'un groupe identitaire ou professionnel pour faciliter la sécurité des participants à partager. Des séances ont été organisées pour les membres du Neuro LGBTQIA2S+, le personnel hospitalier, les femmes et les minorités de genre, les stagiaires, ainsi que pour les membres du Neuro noirs, autochtones et de couleur (BIPOC). Les données des enquêtes et des groupes de discussion nous ont fourni un portrait complet des forces, des domaines à améliorer et des recommandations.

Les résultats des enquêtes et des groupes de discussion, ainsi que les conversations avec les membres de la communauté du Neuro et les plans d'action de McGill et du CUSM, ont tous contribué à l'élaboration du plan d'action en matière d'EDI sur 5 ans du Neuro. Le prochain objectif du Comité ÉDI est de mettre en œuvre le plan d'action en matière d'EDI sur 5 ans du Neuro, qui a été approuvé par les équipes de direction du Neuro en novembre 2023.

Pour obtenir des mises à jour du Comité ÉDI, veuillez consulter nos pages Web, ou n'hésitez pas à nous contacter à edi.neuro [at] mcgill.ca

Si vous avez des suggestions à faire à la commission EDI, veuillez nous les envoyer par le biais de notre formulaire de suggestion anonyme.

Le Neuro McGillMcGill University Health CentreKillam Laureates

 

Le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal) - un institut de recherche et d’enseignement bilingue de McGill, qui offre des soins de haut calibre aux patients - est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.

 

 

Facebook instagram x, formerly known as twitter linkedIn youtube

Back to top