Évaluation des retombées

La science ouverte représente un investissement de taille. Or, nous sommes redevables à nos patients et à nos chercheurs, et nous devons démontrer que cette initiative sera à la hauteur des attentes.

Cet exercice d’évaluation nous permettra de livrer un ardent plaidoyer en faveur de la science ouverte et de convaincre d’autres institutions de faire le grand saut. En évaluant les répercussions de nos efforts, nous espérons confirmer le bien-fondé de la science ouverte et favoriser l’essor de ce mouvement.

Les retombées s’annoncent favorables et notables. Ainsi, la science ouverte :

  • accélérera l’innovation en éliminant le long processus de négociation de brevet à la suite d’une découverte;
  • permettra aux patients et aux sujets d’études de participer plus activement à la recherche dans un cadre garantissant la protection de la vie privée et l’intégrité des données;
  • permettra aux prestateurs de soins de santé et aux hôpitaux d’amener plus rapidement les innovations cliniques au chevet du malade et d’accélérer la mise en application des découvertes médicales; et
  • iendra asseoir la réputation de Montréal comme pôle d’innovation et de savoir en sciences biomédicales.

Dans cette optique, l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (le Neuro) a constitué le Comité d’évaluation de la science ouverte. Entité indépendante présidée par M. Richard Gold, du Centre des politiques en propriété intellectuelle de McGill, et réunissant des spécialistes en sciences sociales renommés à l’échelle mondiale pour leur connaissance des pratiques en matière d’éthique biomédicale, d’économie et d’innovation, ce comité sera chargé d’évaluer les retombées de la science ouverte au Neuro.

En collaboration avec des organismes tels que l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Comité établira les paramètres à partir desquels il évaluera le modèle de science ouverte. Son but : cerner les politiques d’enseignement, d’innovation et de recherche les plus propices à la santé économique et sociale partout dans le monde.

Voici les éléments sur lesquels se penchera le Comité :

Transparence
Le Neuro est-il à la hauteur de ses principes et de ses pratiques exemplaires?

Effet sur la recherche
Les chercheurs de l’extérieur utilisent-ils les données et le matériel que le Neuro a mis à leur disposition?

Effet sur les normes institutionnelles
Y a-t-il d’autres établissements qui emboîtent le pas au Neuro en matière de science ouverte, ne serait-ce que partiellement?

Effet à l’interne
La science ouverte attire-t-elle au Neuro des ressources humaines ou financières supplémentaires?

Effet sur l’économie de la région
La science ouverte est-elle le fer de lance d’initiatives innovantes ou stimule-t-elle la création d’emplois dans le Grand Montréal?