Le partenariat Neuro Genomics joue un rôle d’entrainement pour la recherche sur les maladies neurologiques

Nouvelles

Publié: 3fév2022

Le milieu universitaire et le secteur privé unissent leurs forces afin de trouver de nouvelles cibles pour traiter les maladies neurologiques

La collaboration entre le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal), Takeda Development Center Americas, Inc. et Roche porte sur l’analyse à grande échelle des données patients afin de trouver des cibles prometteuses pour la mise au point de médicaments contre les maladies neurologiques.

Le partenariat Neuro Genomics (PNG) vise à constituer une puissante plateforme génétique, clinique et de découverte de médicaments. Pour la création d’une telle ressource, Takeda et Roche octroieront conjointement un financement de 7 millions de dollars US sur trois ans.

Ces fonds subventionneront l’infrastructure pour le séquençage complet du génome, le phénotypage clinique profond, l’imagerie cérébrale, la surveillance à distance par applications portables. Ils serviront également à développer des lignées de cellules souches provenant de volontaires atteints de maladies neurologiques qui ont décidé de participer à la recherche en science ouverte.

Illumina Inc., un des collaborateurs du PNG, fournira le matériel et les outils de gestion et d’analyse des données pour le séquençage du génome entier d’environ 1 000 échantillons de patients.

Les scientifiques du Neuro axeront initialement leurs travaux sur les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, le trouble du comportement en sommeil paradoxal et sur les témoins sains recrutés par l’entremise du Réseau Parkinson Québec du Fonds de recherche du Québec - Santé. L’intégration progressive d’autres collaborateurs au PNG permettra d’étendre le projet pour inclure le séquençage du génome d’environ 16 000 patients, le phénotypage approfondi de 6 000 patients et le développement de 500 lignées de cellules souches provenant d’une multiplicité de maladies cérébrales.

Conformément aux principes de la science ouverte prônés par le Neuro, les données et les échantillons de matériel biologique recueillis lors de ces études seront mis à la disposition des chercheurs du monde entier par l’entremise du référentiel de biospécimens, d’imagerie et de génétique (C-BIG).

L’objectif ultime pour les scientifiques consiste à tester l’action des médicaments sur les voies génétiques à l’origine des maladies neurologiques à partir des cellules souches. Ils procéderont à la sélection des candidats pour les essais cliniques au moyen du séquençage génétique.

« En raison de la grande diversité entre les patients neurologiques, les traitements qui fonctionnent pour l’un ne fonctionnent pas toujours pour l’autre, même s’il est atteint de la même maladie », explique le Dr Edward Fon, directeur scientifique au Neuro et responsable du projet PNG. « Une approche efficace consiste donc à examiner la biologie de chaque patient, pour découvrir la cause de son dysfonctionnement neurologique afin de mettre au point des traitements ciblant cette voie. C’est exactement ce que fera le PNG en exploitant la puissance du séquençage génétique moderne, la caractérisation clinique approfondie et la technologie des cellules souches. »

« Dans le cadre de la collaboration PNG, l’accès à plusieurs couches de données longitudinales complètes issues de populations de patients très particulières fera progresser la connaissance sur les transitions des troubles neurologiques et donnera des indications importantes pour les programmes de Takeda », déclare Steve Hitchcock, responsable mondial de la recherche chez Takeda.

« Un phénotypage clinique approfondi associé au séquençage du génome, l’imagerie cérébrale et à d’autres plateformes de biomarqueurs jettera les bases d’approches personnalisées pour la maladie de Parkinson et les troubles connexes », précise Azad Bonni, responsable mondial des neurosciences et des maladies rares à Roche Pharma Research and Early Development (pRED). « Avec nos partenaires du PNG, nous avons hâte de repousser les limites des connaissances scientifiques pour affronter certains des enjeux actuellement majeurs en neurosciences. »

« Illumina est fière de collaborer avec l’Institut neurologique de Montréal-Hôpital pour soutenir le séquençage du génome de patients atteints de la maladie de Parkinson et du comportement de sommeil paradoxal », affirme Nicki Berry, première vice-présidente et directrice générale Région Amériques chez Illumina. « Il s’agit d’une recherche essentielle qui nous rapproche de la découverte d’un traitement pour les maladies neurologiques. En collaboration avec Amazon Web Services, nous prendrons également en charge les besoins du projet en matière d’analyse et de stockage des données au sein d’un nuage canadien. »

Le Neuro

Le Neuro – L’Institut-hôpital neurologique de Montréal – est une destination bilingue de premier plan dans le monde pour la recherche sur le cerveau et les soins avancés aux patients. Depuis sa fondation en 1934 par le Dr Wilder Penfield, neurochirurgien de renom, le Neuro est devenu le plus important centre clinique et de recherche spécialisé en neurosciences au Canada, et l’un des plus grands au monde. L’intégration transparente de la recherche, des soins aux patients et de la formation des plus grands esprits du monde confère au Neuro une position unique pour avoir une incidence significative sur la compréhension et le traitement des troubles du système nerveux. En 2016, le Neuro est devenu le premier institut au monde à adopter pleinement la philosophie de la science ouverte, en créant le Tanenbaum Open Science Institute. L’Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill. L’Hôpital neurologique de Montréal assure la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill.

Le Neuro McGillMcGill University Health CentreKillam Laureates

Le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal) - un institut de recherche et d’enseignement bilingue de McGill, qui offre des soins de haut calibre aux patients - est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.

Back to top