Dr Serge Gauthier

Dr. Serge Gauthier
Image par Owen Egan, Joni Dufour.

Serge Gauthier, M.D. FRCPC, C.M., C.Q.

Dr Serge Gauthier est Coresponsable académique du programme de formation sur la démence et professeur émérite aux Départements de neurologie et neurochirurgie, et de psychiatrie à l’Université McGill.

Le Dr Serge Gauthier est un neurologue clinicien spécialisé dans le développement de nouveaux outils de diagnostic et de traitement pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Il  a fait ses études de médecine à l’Université de Montréal, sa formation en neurologie à l’Université McGill, et son perfectionnement en recherche au Laboratoire du Pr Theodore L. Sourkes, à l’Institut Allen Memorial de Montréal.

Le Dr Gauthier a été chercheur clinicien et neurologue à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (1976-1986), directeur du Centre McGill d’études sur le vieillissement (1986-1996), et Directeur de l'Unité de recherche sur la maladie d’Alzheimer et les troubles connexes au Centre de recherche et d’études sur le vieillissement entre 1997 et 2021.  Entre 1997 et 2007, a été scientifique chevronné du programme de recherche et développement des IRSC (Instituts de recherche en santé du Canada ).

En recherche, il a notamment contribué à la conception et la mise en œuvre d’essais cliniques randomisés visant à établir l’innocuité et l’efficacité des inhibiteurs de la cholinestérase, des agonistes muscariniques et des agents susceptibles de modifier la progression de la maladie d’Alzheimer et la démence vasculaire. Il s’intéresse tout particulièrement à l’approche consensuelle de la gestion de la démence à différents stades, à l’éthique de la recherche mettant en cause des personnes atteintes de démence, et aux stratégies de prévention précoce du déclin cognitif et de la démence.

Le Dr Gauthier a reçu de nombreux prix et distinctions, dont l’Ordre du Canada en 2014 et l’Ordre national du Québec en 2017, pour sa contribution à l’avancement de la compréhension de la maladie d’Alzheimer et de la démence, et pour avoir favorisé la création de réseaux de recherche dans ce domaine.

 

Back to top