Soutien aux membres racisés de la communauté facultaire qui se sentent vulnérables

À la population étudiante, au corps professoral et au personnel de la Faculté de médecine et des sciences de la santé,

L’Université McGill et la Faculté de médecine et des sciences de la santé sont déterminées à cultiver l’équité et l’inclusivité au sein de leurs milieux. Les comportements, attitudes ou discours discriminatoires qui vont à l’encontre des principes de l’Université et des valeurs de la Faculté n’ont pas leur place au sein des communautés de nos campus. Les propos qui alimentent une culture de discrimination ou d’irrespect fondés sur la race, l’ethnicité, la culture, le genre, la préférence sexuelle ou les origines socioéconomiques ne sont pas tolérés. Nous sommes également résolus à prendre toutes les mesures nécessaires pour que les membres de la communauté universitaire se sentent en sécurité et à l’abri de tout harcèlement sur nos campus. Sachez que les équipes de haute direction prennent ces questions très au sérieux. Les personnes autochtones, racisées ou appartenant à d’autres communautés marginalisées qui sont membres de la population étudiante, du corps professoral et du personnel pourraient éprouver une vulnérabilité ou une détresse particulière lorsqu’elles sont témoins ou font l’objet d’un discours discriminatoire ou irrespectueux. Quiconque vit un tel problème et souhaite en discuter est encouragé à contacter immédiatement le Bureau de la responsabilité sociale et de l’engagement communautaire (RSEC) de la Faculté (sace.med [at] mcgill.ca). Les personnes qui ressentent une vulnérabilité ou une détresse psychologique sont invitées à se prévaloir des services du Bureau SOURCES (étudiants des programmes des professions de la santé de la Faculté) ou des services de gestion de cas du Décanat à la vie étudiante (étudiants des autres programmes de la Faculté).

 

Back to top