Au sujet du colloque / About the conference

Le colloque international et interdisciplinaire « Pour et contre des modèles de pluriculturalisme et plurilinguisme officiels » invite des spécialistes d’une variété de disciplines (droit, économie, éducation, histoire, (socio)linguistique, aménagement linguistique, études littéraires (comparées), science politique, sociologie, traductologie, technologies de l’information) à débattre des modèles de pluriculturalisme et de plurilinguisme officiels en vigueur dans divers contextes nationaux, régionaux, municipaux ou institutionnels. Bien que les langues officielles jouissent des mêmes droits politiques, juridiques et législatifs, souvent elles ne bénéficient pas d’un statut égalitaire pour des raisons historiques, économiques ou symboliques. Les relations de pouvoir linguistique et culturel asymétriques sont reconnues comme des entraves importantes à l’égalité des groupes sociolinguistiques.

Les conférenciers feront part de leurs recherches sur les défis et les succès du pluriculturalisme et du plurilinguisme officiels, en se penchant sur la réalité sociolinguistique dans une variété de pays, régions et institutions. Des succès seront présentés comme des modèles à imiter; des cas problématiques (inégalités flagrantes; politiques difficiles à mettre en œuvre) seront étudiés en vue de proposer des solutions interdisciplinaires aux asymétries qui sont le vécu des groupes linguistiques et culturels défavorisés. Une grande diversité de points de vue sera donc encouragée.

                                                             * * *

The international interdisciplinary conference “For and Against Models of Official Multiculturalism and Multilingualism” will welcome experts from a broad range of disciplines (economics, education, history, information technologies, law, (socio)linguistics, language planning, (comparative) literary studies, political science, sociology, translation studies) to exchange views on models of official multilingualism in different national, regional, municipal and institutional contexts. While official multilingualism promotes and protects equal linguistic rights, for historic, economic and symbolic reasons official languages do not always enjoy equal status in practice. Unequal cultural and linguistic power relations are recognized as a major hurdle to achieving true equality.

Scholars will present research findings on the challenges and successes of official multilingualism and multiculturalism, taking a hard look at the sociolinguistic realities of official language groups in various countries, regions and institutions. Successful examples of equality will be presented as models to learn from. By contrast, problematic cases (on-going inequalities; policies that are difficult to implement) will be presented in the aim of proposing multidisciplinary solutions to correct the power imbalance and enable the disfavoured language group(s) to move towards greater equality. A broad variety of viewpoints will thus be strongly encouraged.

Langues du colloque / Conference languages

Français et anglais / English and French

Thèmes proposés 

Proposed themes

Langues autochones versus langues coloniales
Poliltiques et institutions culturelles
Éducation
Politiques et institutions gouvernementales
Aménagement linguistique et le statut des langues non officielles
Langage, information et technologie
Droit et jurisprudence
Traduction

Aboriginal versus colonial languages
Cultural policies and institutions
Education
Government policies and institutions
Language planning and the status of non-official languages
Language and technology
Law and jurisprudence
Translation

Frais d’inscription / Registration fee

Tarif régulier  / Regular rate: CAD 200
Tarif étudiant* / Student rate*: CAD 75
*Les étudiant(e)s qui présentent une communication sont exempté(e)s
*Students presenting a paper are exempted

Comité scientifique / Scientific Committee

Linda Cardinal, Université d’Ottawa, Canada
Maeve Conrick, University College Dublin, Ireland
Michael Cronin, City University Dublin, Ireland
Valérie Dullion, Université de Genève, Suisse
François Grin, Université de Genève, Suisse
Ilse Feinauer, Stellenbosch University, South Africa
Jane Koustas, Brock University, Canada
Gillian Lane-Mercier, Université McGill, Québec
Denise Merkle, Université de Moncton, Canada
Reine Meylaerts, K. U. Leuven, Belgique
Vanamala Viswanatha, Azim Premji University, India

Pour plus de renseignements / Information and further details

Gillian Lane-Mercier (gillian.lane-mercier [at] mcgill.ca)
Denise Merkle (denise.merkle [at] umoncton.ca)
Jane Koustas (jkoustas [at] brocku.ca)