Jane Everett

Titre(s) académique(s): 

Professeure agrégée
 

Coordonnées
Adresse de courriel: 
jane.everett [at] mcgill.ca
Téléphone: 
514-398-4400 Ext 089622
Bureau: 
ARTS 220
Biographie: 

Jane Everett est professeure agrégée au Département de langue et littérature françaises de l'Université McGill, où elle enseigne depuis 1988. Co-directrice du Groupe de recherche sur Gabrielle Roy, elle a collaboré à plusieurs projets d’édition et de critique des écrits et des lettres inédits de la romancière. Parmi ses réalisations récentes, on peut signaler la co-direction d'un numéro de Voix et images (hiver 2010) portant sur l'anthologie, et l’édition critique des lettres que Roy a échangées avec sa traductrice, Joyce Marshall (In Translation. The Gabrielle Roy-Joyce Marshall Correspondence, 2005).

Domaines

·         Littérature et critique québécoises des XIXe et XXe siècles

·         Édition critique littéraire

·         Gabrielle Roy

·         L'épistolaire et les discours de l'intime

·         Les réécritures : la traduction littéraire, l'anthologie littéraire

·         Théorie et critique littéraires féminines et féministes

Diplôme(s): 

M.A. (Carleton)
Ph.D. (McGill)

Publications (sélection): 

 

 

 

Éditions critiques

In Translation. The Gabrielle Roy - Joyce Marshall Correspondence, Toronto, University of Toronto Press, 2005.

Gabrielle Roy, Rencontres et entretiens avec Gabrielle Roy, 1947-1979, Montréal, Boréal, 2005.

Gabrielle Roy, Femmes de lettres. Lettres de Gabrielle Roy à ses amies 1945-1978, Montréal, Boréal, 2005.

Gabrielle Roy, Le pays de Bonheur d'occasion et autres récits autobiographiques épars et inédits, éd. Jane Everett, Sophie Marcotte et François Ricard, Montréal, Boréal, 2000.

Gabrielle Roy, Ma chère petite sœur. Lettres à Bernadette 1943-1970, éd. Jane Everett, Dominique Fortier et François Ricard, Montréal, Boréal, 1999.

Gabrielle Roy, Le temps qui m'a manqué, éd. Jane Everett, Dominique Fortier et François Ricard, Montréal, Boréal, 1997.

Numéro de revue et ouvrages collectifs

Jane Everett et Sophie Marcotte (dir.), De l'anthologieVoix et images, XXXV-2 (hiver 2010).

Articles et parties de livres

« Gabrielle Roy et le lectorat canadien-anglais », dossier « Mémoires de Gabrielle Roy », Québec français, 170 (octobre 2013), p. 45-49.

« Anthologies et anthologisations », dans De l'anthologie, Jane Everett et Sophie Marcotte (dir.), Voix et Images, XXXV-2 (hiver 2010) p. 57-72.

« Gabrielle Roy traduite », dans Gabrielle Roy traduite, Claude La Charité (dir.), Québec, Éditions Nota bene, 2006, p. 15-68. Actes du séminaire « Gabrielle Roy en traduction ».

« Joyce Marshall, or the Accidental translator », dans Agnès Whitfield (dir.), Writing between the Lines. Portraits of Canadian Anglophone Translators, Waterloo, Wilfrid Laurier University Press, 2006, p. 53-74.

Projets: 

Traduction littéraire et études génétiques

Édition critique et édition électronique des inédits de Gabrielle Roy

Directions de mémoires et de thèses: 

Rachel Baker, « "Le désir d’être soi" : fragmentation et identités dans Kuessipan de Naomi Fontaine suivi du texte de création sois qui peux », 2018.

Charlotte Biron, « Gabrielle Roy et Mavis Gallant, journalistes », 2015.

Rachel Arsenault, « Du corps à la société. Représentations de la souffrance dans Soifs de Marie-Claire Blais », 2013.

Marina Gérard, « Les liaisons dangereuses de Laclos, roman de la transgression», 2011.

Catherine Grech, « Perte, déchéance et enfermement. Images de la vieillesse dans le roman québécois », 2010.

Edyta Rogowska, « Trois modèles de femmes errantes dans Magnus de Sylvie Germain », 2010.

Elvan Sayarer, « Mémoire et écriture dans «Auschwitz et après» de Charlotte Delbo », 2010.

Sarah Courchesne, « Étude génétique de Jeannot-la-Corneille de Gabrielle Roy »,  2009. Codirection avec François Ricard. 

Mélissa Major, « Le narrateur ‘je’ pouvant posséder les capacités d’un narrateur omniscient, faisant son récit fictif au présent dans une narration simultanée suivi de Le reste de ma vie », 2007. Codirection avec Yvan Lamonde.

Rébecca Richardson « Gabrielle Roy dans l’univers de Jacques Poulin », 2006. Codirection avec François Ricard.

Cédric Verduci, « La relation solitude-multitude dans les Petits Poëmes en prose de Baudelaire », 2004.

Amélie Desruisseaux-Talbot, « Le dernier souffle autobiographique : J.-J. Rousseau et Gabrielle Roy », 2003. Codirection avec François Ricard.

Thomas Hellman, « Beckett, Babel et bilinguisme, suivi de, Espaces », 2003. Codirection avec Yvon Rivard.

Carole Potvin, « L'autoportrait dans la correspondance de Sartre et de Beauvoir », 2003.

Danielle-Claude Bélanger, « Les modalités de réécriture chez Madeleine Ferron », 2002.

Juliane Bertrand, « Fiction et autobiographie chez J. Boissard ; une histoire, deux récits », 2002. Codirection avec Jean-Pierre Boucher.

Daniel Deschênes, « Création d'un ethos de l'authenticité dans L'événement, d'Annie Ernaux », 2002.

Sharon C. Taylor, « Dystopies et eutopies féminines : L. Bersianik, E. Vonarburg, E. Rochon », 2002.

Janie Tremblay, « Le personnage de la mère dans trois pièces quebecoises des années 1980 », 2001.

Sophie Marcotte, « Gabrielle Roy épistolière : la correspondance avec Marcel Carbotte », 2000. Codirection avec François Ricard.

Virginie di Giorgio, « L’art comme reflet des relations amoureuses chez Yourcenar », 2000.

Sylvain Duguay, « Le dialogue homosexuel dans Les Feluettes de Michel-Marc Bouchard », 2000.

Sylvain Campeau, « Poésie et discours poétique au Canada français (1889-1909) », 1999.

Caroline Rouleau, « Le sacré dans trois romans de Victor-Lévy Beaulieu », 1999.

Martine Fisher, « Du commerce épistolaire : Baudelaire et ses correspondants, 1832-1866 », 1998.

Vika Ross, « La vie à travers un kaléidoscope, suivi de, Le personnage : du théorique vers la pratique », 1998. Codirection avec Yvon Rivard.

Jean-Marc Beausoleil, « Étude du blason corporel chez Paul-Marie Lapointe », 1996.

Stephan Biela, « Vers une typologie de l'exil exupérien », 1996.

Julie Gingras, « Situation du personnage masculin dans les romans d'Anne Hébert », 1996.

Megan Nodwell, « La réification du personnage féminin dans La modification de Butor », 1996.

Cécile Kerkerian, « L' idéal et les liquides chez Apollinaire », 1994.

Ewa Grondal, « Nathalie Sarraute : raconter l'"Enfance" », 1993.

Holly Hobbs, « Traduire l'américain : le cas d'Une prière pour Owen », 1993.

Maeve Muldowney, « L'initiation féminine dans l'oeuvre romanesque d'Anne Hébert », 1993.

Sylvain Pagé, « Aspects de la solitude dans La Chute et L'Exil et le Royaume de Camus », 1992.