Vient de paraître: dossier «Flaubert et la mémoire», sous la direction d'Isabelle Daunais, Revue Flaubert. Critique et génétique

Nouvelles

Publié: 16jan2020

 

Flaubert, revue critique et génétique, no 22 (2019).

Dossier : Flaubert et la mémoire

Les romans de Flaubert sont traversés par les gestes de remémoration. Du souvenir de collège qui ouvre Madame Bovary jusqu'au rappel, par Bouvard et Pécuchet, une fois consommées toutes leurs avanies, de leur ancien métier de copiste en passant par le lointain épisode de la Turque évoqué par Frédéric Moreau et son ami Deslauriers à la fin de L'Éducation sentimentale, la nostalgie des mercenaires de Salammbô, au moment d'enterrer leurs morts, pour les rites de leur patrie («les Nomades regrettaient la chaleur des sables où les corps se momifient, et les Celtes, trois pierres brutes, sous un ciel pluvieux, au fond d'un golfe plein d'îlots») et l'afflux de souvenirs qui envahit Félicité sur la route de Honfleur où elle se rend porter son perroquet à empailler, la mémoire se présente comme l'une des grandes destinations des récits flaubertiens. Mais comment comprendre cette destination, qui se présente à la fois comme une forme d'épuisement ou de tombeau et comme ce qui donne à l'action un temps plus long que celui de sa simple durée? La mémoire, dans les romans de Flaubert, est à la fois improductive (elle est le lieu où vient s'échouer l'action et les désirs des personnages, elle ne donne prise à aucun élan ni transformation, elle prend, s'agissant d'objets, la forme de traces, de résidus et de débris) en même temps qu'elle est pour l'œuvre hautement productive : il y a une mémorabilité des romans flaubertiens, une manière à eux d'instaurer leur propre durée dans la mémoire du lecteur. Cette la forme duelle de cette mémoire qu'étudie ce numéro.


SOMMAIRE

  • Isabelle Daunais: Présentation

En amont, en aval

  • Anne Green: Madame Bovary and the Sandman : Flaubert’s Uncanny Memories
  • Sarga Moussa: L’Orient-souvenir. Le surgissement du passé autobiographique dans le périple méditerranéen de Flaubert
  • Marina Girardin: «Je suis un catholique»: la mémoire spirituelle de Flaubert chez les critiques chrétiens de l’entre-deux-guerres

Une œuvre mémorielle

  • Isabelle Daunais: Pourquoi nous souvenons-nous de Flaubert ?
  • Guillaume Perrier: Note sur la mémoire du lecteur de L’Éducation sentimentale
  • Véronique Samson: Monuments flaubertiens

 

 

Coordonnées

Contact: 
Isabelle Daunais
Courriel: 
isabelle.daunais [at] mcgill.ca
Back to top