Journée d'étude du GREMLIN: «Trajectoires du texte littéraire. Figuration et médiatisation»

Évènement

CRIEM, 680 rue Sherbrooke Ouest, 8e étage, Montréal

 

Les travaux menés par le GREMLIN (Groupe de recherche sur les médiations littéraires et les institutions, voir le site legremlin.org) ont, depuis 2008, sondé la dimension sociale de la production littéraire dans les oeuvres de fiction. Explorant les figurations littéraires et les configurations de la vie littéraire, les travaux issus des recherches du GREMLIN ainsi que la riche base de données portant sur plus d’une centaine de romans francophones ont ouvert la voie à des réflexions nouvelles sur l’interdépendance du littéraire et du social.

Une grande partie des recherches du groupe ont été consacrées aux figurations du personnel qui anime la vie littéraire. Or, comme l’écrivain, le texte se voit aussi représenté, depuis sa projection jusqu’à sa circulation dans le monde. Le texte connaît une trajectoire à part entière, franchissant ses propres étapes. Cette journée d’étude se donne pour objectif de faire un changement de focale : il s’agira moins de penser la figuration du personnel littéraire que la mise en fiction des textes littéraires, en tant qu’ils connaissent différents modes d’existence, différents états, médiatisés dans les oeuvres littéraires. Le parcours d’un texte littéraire fictif est, comme celui d’un écrivain fictif, porteur de sens et d’une vision de la littérature en général. La base de données du GREMLIN, dédiée aux figurations dans le roman de la vie littéraire, a accordé une place de choix à ce cheminement du texte : les onglets “oeuvres projetées”, “scènes d’écriture”, “oeuvres publiées” et “médiatisations” retracent les grandes étapes de la trajectoire du texte littéraire figurée dans les ouvrages. Il s’agit donc d’étudier en contexte romanesque, puis social, les usages, les significations et les valeurs associées aux parcours des textes fictifs.

 

PROGRAMME

9h45 – Accueil des participants

10h – Mot d’introduction

10h15 Première séance : Premiers jets

(Présidence : Pascal Brissette, Université McGill)

  • Léa Tilkens (Université de Namur) : « Pénibilités de l’œuvre à venir : fictions et défigurations »
  • Antoine Paris (Sorbonne-Université - Université de Montréal) : « Entre surplace et expansion infinie. Les trajectoires du texte littéraire dans Une collection très particulière de Bernard Quirigny »

11h15 - Pause

  • Marceau Levin (Université Lumière Lyon 2 - Université de Sherbrooke) : « Les épreuves du texte : représentations de l’imprimerie au XIXe siècle »

 

12h – Repas au Faculty club

14h Deuxième séance : Périples du texte

(Présidence : Anthony Glinoer, Université de Sherbrooke)

  • Marine Le Bail (Université de Toulouse-Jean Jaurès): « Le texte littéraire comme objet de collection, entre consécration et ‘‘bibelotisation’’ »
  • Violaine François (Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Université de Liège): « Le texte de bouche à oreille: figurations du texte en voix au XIXe siècle »
  • Zoé Commère (Université Lumière Lyon 2 - Université Laval): « Le Chercheur de trésors ou le double jeu de la fiction médiatique »

15h30 - Pause

 

16h Troisième séance : Au-delà du texte

(Présidence : Michel Lacroix, UQAM)

  • Camélia Paquette (Université de Sherbrooke): « De Mr Gwyn à Trois fois dès l’aube : l’aventure des portraits écrits chez Alessandro Baricco »
  • Jolianne G. Bourgeois (Université McGill): « “On a la madeleine qu’on peut” : refigurations autobiographiques des textes romanesques (préférés) dans quelques essais sur le roman »

17h15 – Conclusion

 

Coordonnées

Contact: 
Violaine François
Courriel: 
violaine.francois [at] mail.mcgill.ca
Back to top