Kerry Sloan se joindra à la Faculté à titre de professeure adjointe en 2019

Nouvelles

La Faculté de droit a le plaisir d’annoncer que Kerry Sloan se joindra à la Faculté à titre de professeure adjointe à compter du 1er août 2019.

Kerry Sloan est actuellement boursière Boulton à la Faculté (jusqu’en août 2018) et chercheure postdoctorale CRSH à la Faculté de droit de l’Université de la Saskatchewan (jusqu’à avril 2019). À McGill, elle a enseigné à un groupe d’étudiants et étudiantes en première année dans le cadre des ateliers d’intégration, co-enseigné un cours sur le droit autochtone lors de la semaine d’intégration, et organisé des conférences et des événements liés à des questions juridiques autochtones. Au cours de l’année 2018-2019, elle poursuivra ses recherches avec le soutien de bourses postdoctorales du CRSH et de CIGI.

Kerry Sloan s’intéresse au droit et à l’histoire juridique métis. Elle a également contribué à divers projets en lien avec d’autres traditions juridiques autochtones et elle a donné des cours sur le droit autochtone ainsi que sur la recherche et la rédaction juridiques. Elle planifie mettre sur pied un projet collaboratif pour intégrer des sources du droit autochtone à la prochaine édition du Manuel canadien de la référence juridique, que publie la Revue de droit de McGill.  

Kerry Sloan a pratiqué le droit autochtone et le contentieux général en Alberta et en Colombie-Britannique. Elle a obtenu une maîtrise ès arts en études de la langue anglaise (rhétorique) de l’Université de la Colombie-Britannique et un doctorat en droit et société de l’Université de Victoria. Elle a été admise au barreau de l’Alberta en 1999 et de la Colombie-Britannique en 2009, après avoir obtenu son diplôme en droit à l’Université de Calgary en 1998. Elle est membre de communautés métisses sur l’île de Vancouver et du sud de la Colombie-Britannique, et elle a été membre du conseil d’administration de la Nation métisse de la région de Victoria.

« À titre de boursière Boulton, Kerry Sloan a apporté une riche contribution à la vie intellectuelle de la Faculté », a déclaré le doyen Robert Leckey. « Elle contribuera à l’essor de la recherche sur les traditions juridiques métisses et apportera beaucoup à notre communauté, particulièrement grâce au soutien pédagogique qu’elle offrira à nos étudiants et étudiantes autochtones. »