Nos centres

Les onze centres du Réseau International d’Action Communautaire ont été créés en coopération avec des partenaires Palestiniens, Israéliens et Jordaniens. Fondés dans des endroits les plus marginalisés de ces trois pays, les centres fonctionnent de manière autonome, mais partagent ces sept principes suivants:

Les 7 principes fondamentaux de la pratique du service social basé sur les droits du Réseau International d’Action Communautaire:

  1. Ils sont situés dans des milieux les plus défavorisés et les communautés les plus diverses des trois villes.
  2. Les services sans rendez-vous permettent aux usagers d’adresser leurs expériences personnelles face à la marginalisation.
  3. Ils sont fondés sur le bénévolat. Les bénévoles de la communauté participent dans la prise des décisions, qui influencent les politiques de pratique des centres, permettant une surveillance civile, au niveau des politiques et de la programmation.
  4. Ils emploient des travailleurs sociaux et des avocats, permettant aux usagers d’avoir un meilleur contrôle du système légal.
  5. Ils entament des efforts de sensibilisation qui identifient les défis sociaux et légaux reliés à la marginalisation, et le recrutement des membres de la communauté et des bénévoles de pour des efforts de mobilisation.
  6. Ils contrent la marginalisation grâce à la mobilisation communautaire, l’action légale et à la responsabilisation.
  7. Ils créent des liens académiques qui fournissent aux résidents des ressources académiques et institutionnelles, et tissent des liens avec des milieux d’apprentissage libéraux qui encouragent la pratique communautaire, la recherche et le bénévolat.

Tous les centres du Réseau International d’Action Communautaire emploie des travailleurs sociaux et des avocats, et sont situés au cœur de milieux défavorisés. Nous responsabilisons les citoyens à essayer de prendre en charge leur vie, grâce à des moyens facilement disponibles, permettant une appropriation du processus de responsabilisation. Nos centres fournissent l’accès à des services sociaux et légaux, tels que:

  • un hébergement adéquat
  • les droits légaux
  • la réhabilitation
  • la mobilisation des jeunes
  • l’éducation
  • des programmes visant les femmes victimes de violence
  • services de soins et accès pour les personnes qui ont un handicap, qui sont malades et/ou âgées
  • services de référence
  • efforts de sensibilisation
  • l’éducation publique
  • des efforts de recherche sur les politiques gouvernementales
Back to top