Négociation avec les chargés de cours maintenant en arbitrage

Nouvelles

À la demande du syndicat, les négociations des 3 et 4 février derniers ont eu lieu en présence d’un arbitre nommé par le gouvernement.  Lors de ces deux dernières  rencontres, les négociations ont porté sur les enjeux monétaires.  À la séance du 4 février, le syndicat a rejeté la proposition de l’employeur d’augmenter la valeur du contrat « standard » (39 heures contractuelles) de 7 200$ à 7 600$ et de garantir un seuil minimum de 8 000$ au 1er janvier 2018.

Puisque les parties ne sont pas parvenues à s’entendre sur les enjeux toujours non réglés, le syndicat a demandé à l’arbitre d’imposer un règlement ou un jugement sur tous ces éléments, y compris les enjeux monétaires.  L’arbitre présentera un calendrier pour les séances d’arbitrage à venir.  En conséquence, il pourrait y avoir un délai de près d’un an avant que l’arbitre rende sa décision.