HR Notes: Décembre 2017

Nouvelles

 

La mise à jour des avantages sociaux de cette année contient des informations sur les points suivants.

Pour la version PDF, cliquez ici.

Taux de cotisations des régimes d’avantages sociaux

 

Régime de soins de santé complémentaire et régime de soins dentaires

Nous avons de bonnes nouvelles! Les cotisations aux régimes versées par les employés et l’Université en 2017 ont suffi à couvrir les réclamations payées. Par conséquent, seule une très légère hausse des cotisations est requise pour absorber l’augmentation annuelle des coûts liés aux soins de santé (qui est principalement attribuable à l’entrée de nouveaux médicaments sur le marché). Il est à noter que cette hausse est bien en deçà du taux d’inflation moyen prévu de l’ensemble des régimes d’avantages sociaux au Québec. 

À compter du 1er janvier 2018, les taux de cotisations pour les employés actifs par période de paie seront les suivants (sommes égalées par l’Université).

 

Régime de soins de santé complémentaire 

Régime de soins dentaires

 

Taux actuel

Taux au 1er janvier

Taux actuel

Taux au 1er janvier

Protection individuelle

21,84 $

22,40 $

11,37 $

11,40 $

Protection familiale

43,04 $

44,13 $

 25,43 $

25,50 $

Ajout de la taxe de vente de 9 % pour les résidents du Québec et de 8 % pour ceux de l’Ontario.

Régime d’assurance invalidité de longue durée

En 2013, un examen du régime d’assurance invalidité de longue durée avait révélé un surplus accumulé, ce qui a permis une réduction du taux de cotisations de 5 % dès le 1er août 2013, taux qui a été gelé jusqu’au 31 décembre 2015. 

Étant donné qu’un surplus subsistait à la fin de cette période, les taux réduits ont été maintenus en 2016 et en 2017. Cependant, le dernier examen du régime indique qu’une hausse des taux de cotisations est requise à compter du 1er janvier 2018, soit de 0,901 $ à 0,991 $ par tranche de 100 $ de gains mensuels. Ce taux demeure inférieur au taux de cotisations moyen de 1 % observé dans l’ensemble des régimes d’assurance invalidité de longue durée au Québec.

Voici un exemple de l’effet de cette hausse sur votre période de paie toutes les deux semaines.

Salaire annuel

Taux actuel

Taux au 1er janvier 2018

30 000 $

10,40 $

11,43 $

60 000 $

20,79 $

22,87 $

100 000 $

34,65 $

38,12 $

Régime d’assurance-vie facultative

En 2013, un examen du régime d’assurance-vie facultative a révélé un surplus accumulé, ce qui a permis une réduction du taux de cotisations de 25 % dès le 1er août 2013, taux qui a été gelé jusqu’au 31 décembre 2017. Cependant, un récent examen du régime indique que, pour en assurer la viabilité financière, on doit hausser le taux de cotisations de 15 % à compter du 1er janvier 2018. Pour connaître les taux de cotisations, visitez le site https://mcgill.ca/hr/fr/benefits/details-sur-lassurance-et-les-regimes/sommaire-des-taux.

Les employés admissibles sont automatiquement inscrits au régime d’assurance-vie de base, dont les cotisations sont entièrement payées par l’Université.

Vous voyagez à l’extérieur du Québec? Assurez-vous d’être protégé!

Avant de partir, renseignez-vous sur les limites de la RAMQ et de votre régime de soins de santé à l’extérieur de la province. Pour en savoir davantage, visitez le site https://mcgill.ca/hr/fr/benefits/details-sur-lassurance-et-les-regimes/voyages/assistance-voyage-en-cas-durgence-pour-employes-actifs-y-compris-voyages-professionnels-et-conges.

Vaccin antigrippal

Les employés actifs de l’Université âgés de moins de 65 ans qui participent au régime de soins de santé et/ou au régime de soins dentaires de McGill, ainsi que leurs personnes à charge âgées de moins de 65 ans et assurées au titre des régimes précités, peuvent recevoir le vaccin antigrippal gratuitement à la clinique Medisys du centre-ville. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site https://mcgill.ca/hr/fr/benefits/le-vaccin-saisonnier.

Utilisez vos avantages sociaux de façon judicieuse – c’est votre argent après tout!

À l’instar de nombreuses autres grandes organisations, McGill offre des régimes de soins de santé complémentaire et de soins dentaires « autoassurés », c’est-à-dire que l’Université et ses employés admissibles paient chacun 50 % des cotisations des régimes et doivent également en assumer les coûts. En effet, les cotisations que doivent verser McGill et ses employés varient à la hausse ou à la baisse selon la fluctuation du coût total des réclamations. L’établissement des taux de cotisations est principalement fonction de l’utilisation des régimes et des prévisions inflationnistes relatives aux coûts des soins de santé et des soins dentaires (p. ex., lancement prévu de nouveaux médicaments dont le prix est élevé), c’est pourquoi nous avons tous intérêt à réduire les coûts au minimum.

Voici quelques conseils à cet effet.

1. Optez pour des médicaments génériques

Les médicaments d’ordonnance occupent la plus grande part des coûts de notre régime de soins de santé, soit environ 65 % des réclamations. En règle générale, un médicament générique est tout aussi efficace que le médicament d’origine – et beaucoup moins cher. Si vous employez un médicament d’origine, demandez à votre médecin s’il en existe une version générique qui pourrait vous convenir. N’oubliez pas, si vous réclamez le remboursement d’un médicament d’origine dont une version générique existe, vous recevrez une somme équivalant au prix de ce dernier, sauf si votre médecin a précisé que l’emploi du médicament d’origine est nécessaire. Pour en savoir davantage, visitez le site https://mcgill.ca/hr/fr/benefits/details-sur-lassurance-et-les-regimes/regimes-de-soins-de-sante-complementaire-et-de-soins-dentaires.

2. Comparez les prix

Saviez-vous que, depuis le 15 septembre dernier, les pharmaciens du Québec sont tenus de vous remettre une facture détaillée lorsque vous vous procurez un médicament d’ordonnance? La facture doit indiquer distinctement : 

·       le prix du médicament (établi par le gouvernement);

·       la marge bénéficiaire du grossiste (frais du distributeur); et

·       les honoraires professionnels du pharmacien (marge bénéficiaire/taux de marge).

Seuls les honoraires professionnels peuvent varier d’une pharmacie à une autre – renseignez-vous et magasinez pour trouver le médicament le moins cher.

3. Faites exécuter vos ordonnances à intervalles de 90 jours

Si vous prenez certains médicaments de façon régulière, demandez à votre pharmacien s’il est possible d’économiser sur les honoraires professionnels en vous procurant des réserves de médicaments valables pour trois mois de traitement – économies dont bénéficierait également le régime.

4. Adopter de saines habitudes de vie, c’est payant!

La prévention est le moyen le plus simple de réduire les réclamations et de jouir d’une vie saine. Le Programme santé et bien-être de McGill offre plusieurs outils et conseils pour vous nourrir sainement, faire de l’exercice régulièrement, gérer le stress, prévenir la maladie, etc. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site https://mcgill.ca/hr/fr/benefits/sante-bien-etre-evenements-ressources-et-conseils.

Étiquettes: