COVID-19

Lisez notre foire aux questions afin de découvrir les ressources offertes aux professeurs et aux employés.

Régimes de soins de santé complémentaire et de soins dentaires – Réduction temporaire des primes

Régimes de soins de santé complémentaire et de soins dentaires – Réduction temporaire des primes- septembre à décembre 2021

Chers Membres des Régimes de Soins de Santé Complémentaires et de Soins Dentaires de McGill,

La pandémie en cours a apporté des défis, mais également certains effets positifs inattendus. Dans ce message, nous sommes heureux de pouvoir partager avec vous de bonnes nouvelles.

Contexte

Avec l'apparition inattendue de la pandémie de COVID-19 au début de l’année 2020, le nombre de demandes de remboursement soumises au régime de soins de santé complémentaires et au régime de soins dentaires a considérablement diminué par rapport aux années précédentes, en particulier au cours des premiers mois où nous avons connu le confinement le plus strict. Cette tendance à la baisse s’est maintenue même lors de l’assouplissement des mesures. En raison de ces circonstances inhabituelles, les cotisations que nous avons versées à nos régimes de soins de santé complémentaires et de soins dentaires en 2020 ont dépassé le montant nécessaire au remboursement des réclamations des participants.

Dans les régimes d'assurance collective, l'équilibre entre les cotisations et les demandes de remboursement varie naturellement quelque peu d'une année à l'autre. Lorsque les cotisations dépassent les demandes de remboursement, la différence constitue une réserve pour les fluctuations futures. Maintenir des réserves modérées pour éviter des fluctuations importantes est une bonne pratique. Cependant, dans les circonstances inhabituelles de la pandémie, les réserves de nos régimes se sont accumulées au-delà des besoins normaux. Dans une telle situation, la législation exige que les réserves soient réduites à un niveau « raisonnable » avant la fin de l'année suivante.

Qu’est-ce que ça implique pour moi ?

Dans le contexte actuel, le moyen le plus efficace d'atteindre un niveau raisonnable est de réduire temporairement les taux de primes de notre régime de 75 % sur sept périodes de paie, de septembre à décembre 2021, pour tous les participants au régime, comme suit:

Salariés actifs & Salariés retraités avant le 1er juin 2016

 

Soins de santé complémentaires

Soins dentaires

 

Taux de prime par paie

Taux de prime réduit

par paie

Taux prime par paie

Taux de prime réduit

par paie

Couverture individuelle

23,31 $

5,83 $

11,86 $

2,96 $

Couverture familiale

45,92 $

11,48 $

26,52 $

6,63 $

Salariés retraités à compter du 1er juin 2016

 

Soins de santé complémentaires

Soins dentaires

 

Taux par paie

Taux réduit par paie

Taux par paie

Taux réduit par paie

Couverture individuelle

32,63 $

8,16 $

23,72 $

5,93 $

Couverture familiale

64,29 $

16,07 $

53,05 $

13,26 $

Que dois-je faire ?

Rien. Vous bénéficierez automatiquement de la réduction de taux et pourrez consulter cette information dans Workday pour les périodes de paie 20 à 26. Selon le calendrier de paie :
  • Pour les employés rémunérés à l'heure, la réduction s'appliquera aux sept périodes de paie du 29 septembre au 23 décembre 2021.
  • Pour les employés salariés et les retraités, la réduction s'appliquera aux sept périodes de paie du 8 octobre au 30 décembre 2021.
Les taux reviendront à leur niveau normal en janvier 2022. Comme d'habitude, les tarifs pour 2022 seront communiqués en décembre 2021.


Pourquoi ne pas ajouter des services plutôt que de réduire les primes ?

À court terme, cette approche ne permettrait pas à l'Université de réduire l'excédent du régime à un niveau normal d'ici la fin de l'année. De plus, les ajouts au régime ont des répercussions à long terme. Une fois l'excédent dépensé, ces bonifications entraînent des coûts supplémentaires récurrents qui doivent être financés par une augmentation des taux de cotisation.

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à communiquer avec nous à hrhr [at] mcgill.ca ou au 514‑398‑4747.

 

Back to top