Jean-Philippe Bernard

bernard.jean.p [at] gmail.com (Jean-Philippe Bernard) est candidat au doctorat en histoire à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) sous la direction de Magda Fahrni et la codirection de Karine Hébert (UQAR). Ses travaux portent sur les programmes de retour à la terre mis en place par les autorités provinciales et fédérales durant les années trente et s’adressant aux familles de chômeurs. Il s’intéresse notamment à la construction des administrations publiques responsables du retour à la terre, autant à Ottawa qu’à Québec, au rôle du fédéral dans l’aménagement du territoire provincial, au travail effectué par les inspecteurs de l’État sur le territoire et auprès des populations touchées par ces programmes et, enfin, aux acteurs et actrices au cœur de cette question : les colons déplacés et leur famille. À travers ses recherches, il souhaite interroger et faire dialoguer des questions plus théoriques liées entre autres à la citoyenneté, au genre et au colonialisme. Le titre provisoire de sa thèse est: « État, territoire et citoyens: les programmes de colonisation et l’aménagement du territoire durant la Grande dépression au Québec ».

Back to top