McGill Alert / Alerte de McGill

Updated: Mon, 07/15/2024 - 16:07

Gradual reopening continues on downtown campus. See Campus Public Safety website for details.

La réouverture graduelle du campus du centre-ville se poursuit. Complément d'information : Direction de la protection et de la prévention.

Optimiser les serres : Interius Farms accroît son impact environnemental et social

Interius Farms optimise les opérations de culture en serre grâce à sa technologie verticale exclusive 🥬🍓

Découvrez notre entrevue avec le co-fondateur Jonnie Lawson pour en savoir plus sur les activités d’Interius Farms. Nous sommes ravis de les soutenir lors de notre prochain arrêt dans la tournée internationale : WCEF à Bruxelles.

Interius Farms

Qu'est-ce qui vous a motivés, vous et vos cofondateurs, à créer Interius Farms ?

Mon co-foundateur Tristan Zeman et moi nous étions tous les deux dans une école de commerce et nous ne savions pas quoi faire après l'obtention de notre diplôme. Nous voulions que notre travail ait un véritable objectif et que notre entreprise ait un impact environnemental et social. Nous avons exploré le secteur de l'agriculture verticale et y avons vu une opportunité au Québec et dans le reste du Canada. Comme 80 à 90 % des produits agricoles sont importés au Canada, nous avons vu une opportunité pour l'agriculture verticale, en particulier au Québec, où l'électricité est peu coûteuse et où le réseau est alimenté par l'énergie hydraulique. Nous nous spécialisons maintenant dans l'augmentation de l'efficacité spatiale, l'amélioration des opérations de culture en serre et la réduction de leur empreinte, de leurs dépenses d'investissement, de leurs émissions et de leurs coûts d'exploitation.

Quels sont les défis auxquels vous et vos cofondateurs, ou l'ensemble de votre entreprise, êtes confrontés lors de la montée en puissance de votre startup ?

L'un de nos plus grands défis a été l'accès au capital. Le capital-risque a commencé à se tarir au cours de l'année dernière et il y a eu de nombreux échecs dans le secteur de l'agriculture verticale et de l'environnement contrôlé. Les projets d'agriculture verticale et de serres n'ont pas suscité le même engouement que les années précédentes, ce qui a entraîné des difficultés de financement. Le manque d'intérêt, conjugué à la présence de concurrents plus avancés, a rendu presque impossible la mobilisation de capitaux.

Au départ, nous avons tenté de construire des fermes verticales en intérieur; depuis, nous avons décidé de collaborer avec des serristes, ce qui s'est avéré être une utilisation plus efficace de la technologie que nous avons mise au point, avec pour résultat une meilleure rentabilité et de meilleures possibilités de financement des projets.

Comment le Centre Dobson a-t-il joué un rôle dans la création d'Interius Farms telle que nous la connaissons aujourd'hui ?

C'est le Centre Dobson qui nous a donné le coup d'envoi; lorsque nous sommes venus pour la première fois au Centre Dobson et que nous avons participé à la Coupe Dobson, nous n'avions qu'un dossier de présentation et une idée. En 2020, nous avons eu la chance de remporter la Coupe Dobson pour notre catégorie et, en tant que deux étudiants sortant de l'université, nous n'aurions pas eu le capital nécessaire pour nous développer à partir de là. L'obtention d'une subvention de 25 000 dollars dans le cadre de la Coupe nous a permis de louer notre première installation et d'effectuer davantage d'essais. Cela nous a ensuite permis d'obtenir notre premier cycle de financement externe. La Coupe Dobson nous a essentiellement donné le coup de pouce dont nous avions besoin pour passer à l'échelle supérieure.

Depuis lors, le mentorat et les conseils de nos collègues entrepreneurs nous ont apporté une aide inestimable et un soutien généreux tout au long du parcours d'Interius Farms.

Qui serait un partenaire ou un collaborateur idéal pour Interius Farms à l'avenir ou aujourd'hui ?

Il y a trois types de partenariats que nous souhaitons mettre en place à l'avenir. Tout d'abord, nous voulons nous associer à des producteurs commerciaux. Ce sont en fait nos clients, mais nous aimons les considérer comme des partenaires puisque nous sommes intégrés dans leurs opérations. Nous avons mis en place de très bons essais avec certains des producteurs de feuilles du Canada et nous cherchons à en ajouter d'autres à l'échelle internationale.

Notre prochain partenaire idéal se trouve dans le secteur du développement technologique, car nous cherchons à développer des technologies complémentaires, comme l'automatisation de la récolte. Nous recherchons des partenaires technologiques clés qui peuvent fournir des systèmes ou des technologies qui complètent ce que nous faisons.

Enfin, nous cherchons à collaborer avec des partenaires de financement par capitaux propres dans le cadre de projets. Il s'agit de trouver des moyens d'aider nos producteurs partenaires à financer leurs projets. Il s'agit essentiellement de financer des partenaires qui sont axés sur les flux de trésorerie et qui souhaitent investir dans des actifs réels.

Qu'attendez-vous le plus de la WCEF à Bruxelles ?

J'ai hâte de voyager avec d'autres entrepreneurs. En tant qu'entrepreneur, il est parfois difficile de s'isoler et de se sentir seul lorsqu'on a une si petite équipe à développer.

Nous sommes impatients d'explorer le marché européen, en particulier parce que nous avons des visites prévues avec l'un des principaux centres de R&D des Pays-Bas qui effectue des recherches sur l'automatisation des récoltes et l'écosystème des serres. L'opportunité de voyager en Europe et d'entrer en contact avec des centres innovants est une expérience inestimable pour Interius Farms.


Interius Farms

Interius Farms est une entreprise montréalaise spécialisée dans la technologie et les systèmes de culture en serre. Fondée avec la mission de rendre abordables les produits frais et durables, Interius a développé un système de culture exclusif qui introduit dans la serre l'efficacité spatiale de l'agriculture verticale. En augmentant considérablement les rendements spatiaux de la production de fraises et de légumes verts, Interius réduit l'intensité du capital et des émissions des exploitations de ses partenaires. Après avoir fait la démonstration de sa technologie avec une première installation commerciale au Québec, Interius cherche maintenant à poursuivre l'expansion de ses activités.

Back to top