Appel de propositions de projets de recherche 2019-2020

Date limite :  3 mars 2019


Accès aux soins de santé pour les minorités linguistiques

Appel à propositions 2019-2020 du RÉSEAU ASSML

Depuis près d’une décennie, Santé Canada finance des recherches importantes et innovatrices sur les questions linguistiques dans le secteur des soins de santé menées par le réseau ASSML (Accès aux soins de santé pour les minorités linguistiques), une communauté interdisciplinaire de chercheurs à vocation interinstitutionnelle. Le réseau ASSML constitue le pôle recherche de Dialogue McGill, le projet de formation et de maintien en poste des professionnels de la santé, rattaché à l’Institut des politiques sociales et de la santé de l’Université McGill.

Le réseau ASSML publie régulièrement un appel à propositions pour des projets de recherche dont l’objectif est d’examiner le lien entre la langue et l’accès aux soins de santé et services sociaux. Les domaines de recherche sont, entre autres, les suivants :

  • L’économie linguistique dans les soins de santé;
  • Les compétences culturelles et linguistiques;
  • es inégalités en matière de santé et les inégalités sociales;
  • La géographie de la santé et les statistiques géographiques;
  • Le maintien en poste des professionnels de la santé dans les communautés rurales ou éloignées des grands centres;
  • La formation en langue seconde;
  • Les minorités linguistiques en situation de formation médicale et de pratique;
  • Le développement et le perfectionnement des compétences en L2 chez les professionnels de la santé.

Domaine thématique prioritaire : Pour le concours de financement 2019-2020, le thème identifié comme domaine thématique prioritaire est : la prise de conscience linguistique (language awareness) dans le cadre des soins de santé - défis, opportunités, perspectives. Le sujet est interprété de manière large, et les propositions admissibles peuvent le considérer à partir d'une variété d’angles théoriques, conceptuels et méthodologiques.

Les propositions doivent être axées sur l’accessibilité aux soins de santé pour les minorités d’expression anglaise au Québec. Les chercheurs peuvent proposer une étude sur l’un des domaines de recherche susmentionnés, y compris des études comparatives. En outre, les propositions d’études visant à mesurer le coût des barrières linguistiques dans le système de santé et de services sociaux du Québec sont encouragées. Les projets de collaboration avec des établissements d'enseignement hors du Québec (y compris à l'extérieur du Canada) sont admissibles, à condition qu'au moins un des chercheurs principaux soit basé dans une université québécoise et que les fonds soient gérés et décaissés par une université québécoise.

Dans le cadre du concours de financement 2019-2020, deux avenues de financement sont proposées :

1. Fonds de démarrage : soit un maximum de 10 000 $ alloué par projet recherche pour une durée de 1 ou 2 ans, l’intention étant de procurer un capital de démarrage pour de nouvelles recherches qui élargiront le champ des connaissances en matière de langue et santé.

2. Soutien accru : soit un maximum de 20 000 $ alloué par projet de recherche pour une durée de 1 ou 2 ans, l’intention étant de soutenir et développer les recherches qui élargiront le champ des connaissances en matière de langue et santé et qui exigent un soutien financier plus important pour atteindre leurs objectifs (par exemple des déplacements en région éloignée, des plans de recherche plus longs et plus complexes). Les demandes concernant cette avenue de financement doivent inclure une page additionnelle démontrant la nécessité de ce soutien accru.

Aucun report de fonds n’est autorisé d’un exercice financier à l’autre. L’année financière débute le 1er avril et se termine le 31 mars. L’allocation de fonds est soumise à la disponibilité de ceux-ci dans le cadre de l’accord de contribution entre Santé Canada et l’Université McGill.

La sélection des propositions de recherche aura lieu en mars. Les candidats qui obtiennent un financement deviennent membres du réseau ASSML et seront reconnus comme tels dans toutes les communications officielles. Un dossier d’approbation sera envoyé aux candidats sélectionnés précisant les rôles et les responsabilités, le calendrier de paiements et incluant un modèle de reddition de comptes fondé sur les exigences de Santé Canada. Un contrat de sous-traitance sera ensuite établi entre l’Université McGill et l’institution du chercheur.

Pour plus d'informations et pour poser votre candidature, consultez : Appel de propositions de projets de recherche


Dialogue McGill est financé par Santé Canada
Back to top