McGill Alert / Alerte de McGill

Updated: Mon, 07/15/2024 - 16:07

Gradual reopening continues on downtown campus. See Campus Public Safety website for details.

La réouverture graduelle du campus du centre-ville se poursuit. Complément d'information : Direction de la protection et de la prévention.

Ce site Web n'est plus mis à jour...

Mince, ce site n'est plus à jour ! Mais Dialogue McGill à un nouveau site Web!

Université McGill

  • Centre d’enseignement du français, projet régulier 1
  • Centre d’enseignement du français, projet régulier 2
  • Centre d’enseignement du français, projet spécial (2012-2013)
  • École des sciences de la communication humaine, projet régulier 1
  • École des sciences de la communication humaine, projet régulier 2
  • École de diététique et de nutrition humaine
  • École de service social

NOM DU PROJET 1

Programme de cours à l’intention des étudiants de l’Université McGill en santé et service social 

ORGANISME

Centre d’enseignement du français de l’Université McGill

PARTENAIRES

Écoles professionnelles du domaine de la santé et du service social de l’Université McGill, ordres professionnels, associations étudiantes des écoles professionnelles

DESCRIPTION DU PROJET

Ce projet vise :

  1. une analyse des besoins en cours de français auprès des étudiants de l’Université McGill inscrits aux programmes de santé et de services sociaux
  2. le développement de cours de français, langue professionnelle, à l’intention des étudiants des écoles professionnelles du domaine de la santé et du service social de l’Université McGill
  3. la révision des cours d’écrit professionnel déjà offerts (FRSL 332-002 et FRSL333-002)
  4. la dispensation des cours déjà offerts aux étudiants ci-mentionnés

Le tout pour assurer aux étudiants de l’Université McGill l’accès à des cours de leur niveau linguistique et le progrès d’un niveau à un autre selon des modalités de dispensation facilitatrices.

BUDGET ALLOUÉ POUR 2010-2013 : 60 000 $

***

NOM DU PROJET 2

Dispensation de cours de communication orale pour les étudiants de McGill inscrits dans les écoles professionnelles de la santé et du service social en vue de faciliter leur intégration dans un milieu de travail francophone

ORGANISME

 

Centre d’enseignement du français de l’Université McGill

PARTENAIRES

Écoles professionnelles du domaine de la santé et du service social de l’Université McGill : École de diététique et nutrition humaine, École de physiothérapie et d’ergothérapie, École de sciences infirmières, École de service social, École des sciences de la communication humaine

DESCRIPTION DU PROJET

 

Dans le but de faciliter l’intégration des étudiants des écoles professionnelles du domaine de la santé et du service social de l’Université McGill dans les milieux de travail francophones, le  projet du Centre d’enseignement du français vise:

La dispensation de cours non crédités de communication orale en français à l’intention des étudiants en santé  et service social aux trimestres d’automne 2012 et d’hiver 2013.  Il vise aussi la dispensation d’un cours de communication orale (FRSL 332-003) à l’intention des étudiants inscrits en diététique et nutrition au trimestre d’automne 2012. Un maximum de 15 étudiants par cours est prévu.

BUDGET ALLOUÉ POUR 2012-2013 : 20 000 $

***

NOM DU PROJET SPÉCIAL (2012-2013)

Analyse des résultats d’un sondage et proposition d’offre de cours

ORGANISME

 

Centre d’enseignement du français de l’Université McGill

PARTENAIRES

Écoles professionnelles du domaine de la santé et du service social de l’Université McGill : École de diététique et nutrition humaine, École de physiothérapie et d’ergothérapie, École de sciences infirmières, École de service social, École des sciences de la communication humaine

DESCRIPTION DU PROJET 

Dans le but de faciliter l’intégration des étudiants des écoles professionnelles du domaine de la santé et du service social de l’Université McGill dans les milieux de travail francophones, le Centre d’enseignement du français se donne pour objectif:

  1. L’analyse de besoins requise pour connaître les modalités de dispensation des cours qui conviennent le mieux aux disponibilités des étudiants, compte tenu de leur programme de cours, de leur horaire de cours et de leur stage.
  2. Grâce aux résultats de l’analyse, il sera possible de déterminer le format et le contenu des cours selon la meilleure disponibilité étudiante (le soir, le week-end, pendant l’année ou l’été), d’en déterminer le lieu (par exemple, au Campus MacDonald) et de procéder à leur développement.

 BUDGET ALLOUÉ POUR 2012-2013 : 4 090 $

***

NOM DU PROJET 1

Services interprofessionnels coordonnés en anglais pour les membres de l’Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA) : stages supervisés pour les étudiants de l’Université McGill en orthophonie, en ergonomie et en travail social.

ORGANISME

École des sciences de la communication humaine de l’Université McGill

PARTENAIRES

Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA), l’Université McGill : École des sciences de la communication humaine, École de physiothérapie et d’ergothérapie, École de service social, orthophoniste en pratique privé

DESCRIPTION DU PROJET

Les adultes qui ont souffert d’un AVC et qui doivent vivre avec l’aphasie (problèmes acquis du langage et de la communication) ont des besoins complexes en matière de santé et de services sociaux qui sont mieux comblés par une approche interprofessionnelle de la prestation de services. Bien souvent, leurs problèmes compliqués de communication et leurs difficultés physiques comorbides entraînent une dépression, un isolement, un stress familial et financier, ainsi que de nombreux autres problèmes. À cette complexité s’ajoute le fait que bon nombre d’adultes anglophones atteints d’aphasie n’ont accès qu’à peu de services en anglais sur l’île de Montréal, voire à aucun, augmentant leur fardeau et limitant leur autonomie physique et psychologique dans la société.

De concert avec l’AQPA, l’École des sciences de la communication humaine a lancé un projet interprofessionnel qui offrira des services en orthophonie, en ergonomie et en services sociaux aux adultes anglophones aphasiques, élaboré à partir d’un projet distinct réalisé par l’École et l’AQPA. Ce nouveau projet vise à créer des possibilités de formation pour les étudiants anglophones qui étudient dans ces disciplines à l’Université McGill et à promouvoir la pratique et le dialogue interprofessionnels. 

En créant pour les étudiants anglophones des possibilités d'effectuer des stages à Montréal et de fournir des services à la communauté anglophone, l’École des sciences de la communication humaine espère encourager les futurs professionnels à travailler au Québec après leurs études afin de combler le manque de professionnels de la santé destinés au service de la communauté anglophone. 

BUDGET ALLOUÉ POUR 2010-2013 : 57 182 $

***

NOM DU PROJET 2

Services d’orthophonie destinés aux adultes anglophones atteints d'aphasie à Montréal : stages supervisés pour les étudiants anglophones en orthophonie de l’École des sciences de la communication humaine en collaboration avec l’Association québécoise des personnes aphasiques

ORGANISME

École des sciences de la communication humaine de l’Université McGill

PARTENAIRES

Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA), École des sciences de la communication humaine de l’Université McGill, orthophoniste en pratique privé

DESCRIPTION DU PROJET

Les adultes anglophones du Québec qui souffrent de troubles du langage (aphasie) à la suite d'un AVC se heurtent à des obstacles qui nuisent à leur rétablissement complet. Non seulement requièrent-ils un grand nombre de services sociaux et de santé pour répondre à leurs besoins complexes, mais aussi leur faut-il des services d’orthophonie en anglais pour atténuer leurs difficultés de communication. À Montréal, bon nombre d’adultes aphasiques n'ont accès qu'à peu de services d’orthophonie an anglais, voire à aucun, ce qui favorise l’isolement et entraîne des répercussions négatives sur leur santé et leur bien-être.

En partenariat avec l’AQPA, l’École des sciences de la communication humaine a lancé un projet visant à assurer des services d’orthophonie aux anglophones aphasiques qui n’en ont pas. Ce projet a été conçu pour créer des possibilités de formation de qualité aux étudiants anglophones en orthophonie à l’Université McGill qui sont inscrits à notre programme.

En créant des possibilités pour les étudiants anglophones d'effectuer des stages à Montréal et de fournir des services à la communauté anglophone, l’École des sciences de la communication humaine espère encourager ces stagiaires à travailler au Québec après avoir obtenu leur diplôme afin de combler le manque de professionnels de la santé au service de la communauté anglophone.                                                                                          

BUDGET ALLOUÉ POUR 2010-2013 : 51 584 $

 

***

NOM DU PROJET

Formation et maintien en poste des diététistes et nutritionnistes dans les régions ayant une minorité anglophone.

ORGANISME

École de diététique et de nutrition humaine de l’Université McGill

PARTENAIRES

Centre d’enseignement du français de l’Université McGill

DESCRIPTION DU PROJET

1. Enseignement du français :

Le projet cherche à offrir aux étudiants inscrits à une majeure en diététique à l’École de diététique et de nutrition humaine de l'Université McGill la possibilité d’améliorer leurs compétences en français en lien avec l’exercice de leur profession au Québec, augmentant ainsi leurs perspectives d’emploi et de placement dans un établissement. Un tel projet permettra aussi aux étudiants de réussir l’examen de l’Office de la langue française qui est obligatoire pour travailler comme diététiste ou nutritionniste au Québec. Par ailleurs, le nombre de diplômés bilingues qui pourraient choisir de rester au Québec sera alors augmenté.

2. Possibilités de stages pour les étudiants en dehors de Montréal dans des régions du Québec comptant une minorité anglophone :

  • Le projet vise à faciliter les occasions pour les étudiants de participer à des stages professionnels dans leur ville natale au Québec. Il favorisera de cette façon le maintien en poste des professionnels de la santé dans ces régions.
  • Le projet a aussi comme objectif d’offrir des expériences d’apprentissage uniques aux étudiants qui sont intéressés à connaître de nouvelles régions du Québec et à ceux qui ont l’intention de chercher des possibilités d’emploi au Québec une fois qu’ils auront obtenu leur diplôme.

BUDGET ALLOUÉ POUR 2011-2013: 25 200 $  

*** 

NOM DU PROJET

Renforcement de la capacité des étudiants en service social pour le programme d’affermissement familial dans la communauté noire du réseau de l’ACDP

ORGANISME

École de service social de l’Université McGill

PARTENAIRES

Réseau de développement et de prévention Afro Canadian (Réseau ACDP), CSSS Cavendish, Association de la communauté noire de Côte-des-Neiges Inc., Notre-Dame-de-Grace Black Community Association, L'association de la Communauté de noir de l’ouest de l’île (WIBCA)

DESCRIPTION DU PROJET

Dans le cadre de ce projet, l’École de service social de McGill, de concert avec l’African Canadian Development and Prevention Network (le réseau ACDP), une coalition d’organismes de la communauté noire, exercera les activités suivantes :

  1. Offrir aux étudiants anglophones en travail social des postes proposant une approche communautaire du soutien à la famille qui améliorera l’accès aux services de prévention pour les familles anglophones noires à risque. Le programme d’affermissement familial dans la communauté noire offre toutes sortes de possibilités de placement aux étudiants : animation de groupes d’éducation familiale, élaboration de programmes, partenariats communautaires, services de prévention pour les familles noires.
  2. Offrir aux étudiants anglophones en travail social des postes proposant une approche communautaire du soutien à la famille qui améliorera l’accès aux services de prévention pour les familles anglophones noires à risque. Le programme d’affermissement familial dans la communauté noire offre toutes sortes de possibilités de placement aux étudiants : animation de groupes d’éducation familiale, élaboration de programmes, partenariats communautaires, services de prévention pour les familles noires.
  3. Embaucher un superviseur professionnel en travail social qui travaillera dans les locaux du réseau ACDP et dont le rôle consiste à veiller à ce que les étudiants soient supervisés pendant qu’ils profitent d’expériences de travail structurées et de grande qualité dans diverses disciplines du travail social (travail de groupe ou avec des familles, organisation communautaire, recherches, élaboration de programmes et de politiques).
  4. Diffuser aux services sociaux des communautés anglophones l’information sur le programme d’affermissement familial dans la communauté noire et sur les relations de travail avec les CSSS de Cavendish, de la Montagne, du Sud-Ouest-Verdun et de l’Ouest-de-l’île ainsi qu'avec les centres de la jeunesse et de la famille Batshaw.
  5. Favoriser les possibilités de collaboration interorganismes avec les réseaux publics de services sociaux (particulièrement dans quatre CSSS voisins où le réseau ACDP propose le programme d’affermissement familial dans la communauté noire : CSSS de Cavendish, de la Montagne, du Sud-Ouest-Verdun et de l’Ouest-de-l’île).

BUDGET ALLOUÉ POUR 2010-2012: 24 750 $

 

Back to top