Directives : Prévention de la propagation de la COVID-19 sur le campus

Révisé le 8 juillet 2020

Les présentes directives doivent être respectées dans le cadre de la reprise progressive et graduelle des activités sur les campus de l’Université McGill. Conformes aux directives des autorités de santé publique fédérales et provinciales ainsi qu’aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces consignes visent à préserver la santé des membres de notre communauté et à prévenir la propagation de la COVID-19. 

Notre engagement collectif : La toux, la fièvre et les difficultés respiratoires font partie des symptômes courants de la COVID-19, mais il arrive qu’ils soient plutôt subtils, surtout au début de la maladie, comme une toux occasionnelle ou un léger essoufflement, sans fièvre. Chez certaines personnes, on constate une perte temporaire du goût ou de l’odorat. Les membres de la communauté mcgilloise doivent s’engager à se placer en isolement à la maison à l’apparition du moindre symptôme de ce genre. Il vaut mieux manquer quelques jours de travail par excès de prudence que transmettre la maladie ou obliger de nombreuses personnes à s’isoler pendant deux semaines. 

Alors que les régions commencent à autoriser une reprise graduelle de certaines activités sur les campus, il faut tenir compte de ce qui suit :

  • Il faut privilégier le télétravail pour toutes les tâches et activités qui peuvent être effectuées à distance. 
  • On peut autoriser les activités sur le campus si les personnes peuvent rester à deux mètres les unes des autres. Il pourrait notamment être nécessaire de réaménager les postes de travail ou encore d’échelonner les quarts de travail. 
  • Lorsqu’il n’est pas possible de maintenir une distance de deux mètres, il faut procéder à une évaluation des lieux pour trouver des solutions de rechange ou des mesures supplémentaires à mettre en place pour assurer la santé et la sécurité des membres du personnel et des étudiants. 
  • En raison de la situation dans le réseau des CHSLD du Québec, les étudiants et les membres du personnel qui travaillent à temps partiel dans un CHSLD ne sont pas autorisés à occuper un emploi à temps partiel ou à assister à des cours sur le campus.

Le présent document fera l’objet de mises à jour au fur et à mesure que de nouvelles consignes seront données. 

 

Principes directeurs

 

  • La santé et la sécurité des McGillois sont la priorité. 
  • Les activités menées sur le campus, peu importe leur nature, doivent se dérouler dans le respect total des exigences émises par les autorités de santé publique et conformément aux directives gouvernementales. 
  • Le télétravail doit être privilégié le plus possible. 
  • La reprise des activités sur le campus se fera de façon graduelle. 
  • L’Université continuera de tenir compte des besoins particuliers de membres du personnel et d’étudiants, notamment en raison de problèmes de santé, et de proposer des accommodements. 

 

Responsabilités

 

Responsabilités de l’Université McGill, par l’intermédiaire de ses superviseurs et de ses directeurs : 

  • Prendre les mesures nécessaires pour préserver la santé, la sécurité et le bien-être physique des membres du personnel. 
  • Veiller à ce que l’organisation du travail et les méthodes de travail ne compromettent pas la sécurité et la santé des membres du personnel. 
  • Fournir aux membres du personnel des renseignements exacts sur les risques liés à leur travail et une formation appropriée. 

Responsabilités des membres du personnel : 

  • Se familiariser avec les consignes de sécurité. 
  • Prendre les précautions nécessaires pour préserver leur santé, leur sécurité et leur bien-être physique. 
  • Veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou le bien-être physique d’autres personnes qui se trouvent sur leur lieu de travail ou à proximité. 

 

Transmission du virus

 

Les coronavirus humains peuvent infecter le nez, la gorge et les poumons. Ils se propagent le plus souvent : 

  • par les gouttelettes respiratoires projetées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue; 
  • par contact personnel étroit prolongé avec une personne infectée, comme une poignée de main; 
  • par contact avec des surfaces infectées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux avant un lavage des mains. 

Les données actuelles indiquent que la COVID-19 se transmet de personne à personne lorsqu’il y a un contact étroit; l’éloignement physique est donc une mesure de prévention essentielle. Les gouttelettes peuvent parcourir quelques pieds avant de tomber au sol ou de s’évaporer, d’où la règle des deux mètres (six pieds) de distance. Un bon lavage des mains, une bonne hygiène respiratoire et l’utilisation d’un désinfectant efficace pour le nettoyage sont également des mesures importantes à adopter pour limiter la transmission du virus. 

Les personnes infectées par la COVID-19 peuvent n’avoir que peu de symptômes, voire aucun symptôme. Vous ne reconnaîtrez peut-être pas les symptômes de la COVID-19, car ils s’apparentent à ceux d’un rhume ou d’une grippe. Parmi les symptômes, on compte : 

  • la toux; 
  • la fièvre; 
  • des difficultés respiratoires. 

Les symptômes peuvent prendre jusqu’à 14 jours à apparaître après l’exposition à la COVID-19. Des études récentes prouvent qu’une personne infectée qui ne présente aucun symptôme peut transmettre le virus. Il peut s’agir d’une personne : 

  • qui ne présente pas encore de symptômes (présymptomatique); ou 
  • qui ne présentera jamais de symptômes (asymptomatique). 

 

Mesures de prévention

 

  • Ne venez pas sur le campus si vous présentez un symptôme associé à la COVID-19 ou si vous avez été exposé à une personne qui a reçu un diagnostic de COVID-19. 
  • Lavez-vous les mains fréquemment et pratiquez une bonne hygiène respiratoire. 
  • Restez toujours à deux mètres des autres personnes lorsqu’aucun autre moyen de protection physique n’est en place. 
  • Respectez une densité maximale d’une personne par 16 mètres carrés (deux mètres autour d’une personne) pour les lieux de travail clos, comme les laboratoires, où plusieurs personnes doivent travailler pendant de longues périodes. 
  • Portez un masque ou un autre type de couvre-visage (« masque barrière ») si vous ne pouvez pas maintenir une distance de deux mètres. 
  • Nettoyez fréquemment les surfaces et les objets, surtout ceux que l’on touche souvent. 
  • Un non-respect de ces consignes pourrait entraîner une limitation de l’accès, une exclusion du bâtiment ou des mesures disciplinaires. 

 

Hygiène des mains

Lavage des mains : Des affiches sur le lavage des mains ont été apposées près des lavabos dans la plupart des toilettes sur le campus. Tous les McGillois doivent se familiariser avec la bonne technique de lavage des mains : 

  • Se laver les mains avec du savon et de l’eau pendant au moins 20 secondes en frottant les paumes, le dos de chaque main, entre les doigts, les pouces et le dessous des ongles. Se rincer les mains et bien les sécher. 
  • En l’absence de savon et d’eau, utiliser un antiseptique à base d’alcool. 

Liens vers une version PDF imprimable des affiches sur le lavage des mains : 
PDF icon Washing hands - Simple and effective! (EN)
PDF icon Lavage des mains - Simple et efficace (FR)

Il faut se laver les mains dans les situations suivantes (voir les références 1,2, et 3):

  • À l’arrivée sur le lieu de travail 
  • Après avoir travaillé à moins de deux mètres d’un autre membre du personnel 
  • Lorsque les mains sont sales 
  • Après être allé à la toilette 
  • At the end of the day
  • À la fin de la journée 

Les articles ci-après doivent se retrouver dans toutes les toilettes : 

  • Du savon ou un autre produit nettoyant 
  • Des serviettes en papier ou des séchoirs à mains 
  • Des poubelles destinées à recevoir les serviettes en papier utilisées 

Des distributeurs de désinfectant pour les mains ont été installés à l’entrée de chaque bâtiment du campus. 

 

Hygiène respiratoire

Lorsque vous toussez ou éternuez : 

  • toussez ou éternuez dans un mouchoir en papier ou dans le pli du coude, et non dans votre main; 
  • jetez immédiatement dans une poubelle les mouchoirs utilisés et lavez-vous les mains. 

 

Éloignement physique

  • Évitez les contacts directs avec d’autres personnes. 
  • Réorganisez les lieux de travail ou les heures de travail afin qu’une distance de deux mètres puisse être maintenue entre toutes les personnes (une personne par 16 mètres carrés). Vous pouvez, par exemple : 
    • réaménager les lieux de travail; 
    • échelonner les quarts de travail et les pauses; 
    • modifier les plages horaires fixes, si possible; 
    • former de petites équipes de travail et échelonner les présences sur le campus pour limiter les interactions. 
  • Lorsqu’il n’est pas possible de maintenir une distance physique suffisante, envisagez l’adoption d’autres mesures, comme le télétravail, des barrières physiques (des panneaux de Plexiglas, par exemple) ou le port d’équipement de protection individuelle. 
  • Limitez le plus possible le travail dans les bureaux sur le campus. Bien que la présence d’une seule personne par bureau soit conforme aux directives d’éloignement en vigueur, privilégiez le télétravail même pour les employés qui ont un bureau fermé. 
  • Pour l’instant, les réunions et autres rencontres qui nécessiteraient normalement la présence de personnes dans un endroit clos doivent se tenir en ligne. 
  • Limitez le nombre de visiteurs, de clients ou d’autres personnes dans les bureaux. 
  • Retirez les articles tels que les magazines et les livres des zones communes. 
  • Évitez de partager des fournitures et du matériel, si possible. 
  • Les salles de repas et de pause peuvent être utilisées, mais les occupants doivent respecter la règle des deux mètres de distance et les surfaces doivent être nettoyées après usage. 

 

Équipement de protection individuelle

  • Divers articles d’équipement de protection individuelle (ÉPI), notamment des masques et des gants, sont déjà utilisés dans un certain nombre d’activités régulières – recherche, nettoyage, construction – qui se déroulent sur les campus de McGill. Dans la situation actuelle causée par la COVID-19, les autorités de santé publique recommandent le port d’un masque dans d’autres circonstances également, en particulier lorsqu’il n’est pas possible de maintenir une distance de deux mètres avec les autres personnes. 
  • En raison de la pénurie de divers articles d’équipement de protection individuelle, le Service de l’approvisionnement (au sein des Services financiers) se chargera de l’acquisition centralisée du matériel pour l’instant. 

 

Nettoyage

Lieux publics

Les Services des bâtiments procéderont à un nettoyage en profondeur et à une désinfection des lieux publics et des surfaces fréquemment touchées, notamment des toilettes, des portes et des entrées (poignées, plaques et barres de poussée), des ascenseurs, des fontaines à boire, des cuisinettes, des mains courantes et d’autres surfaces horizontales et verticales. 

Les Services des bâtiments ne nettoieront aucun outil ou matériel dans les laboratoires ou les bureaux. 

Work areas / workspaces

Les occupants des différents bâtiments doivent également mettre en place un protocole de nettoyage et de désinfection optimisé pour leurs lieux de travail puisque les Services des bâtiments se chargeront seulement de nettoyer le sol et de vider les poubelles et les bacs de recyclage, selon l’endroit. Ce protocole doit comprendre les étapes ci-dessous :

  • nettoyage du poste de travail au début et à la fin de chaque quart de travail;
  • désinfection des surfaces fréquemment touchées du poste de travail à l’aide d’une lingette désinfectante (de type Lysol, par exemple) ou d’un autre produit de nettoyage; on pense aussi bien aux articles de bureau qu’au matériel de recherche et d’enseignement – tables et bureaux, claviers, téléphones, poignées des portes intérieures, robinets;
  • désinfection du matériel utilisé par plusieurs personnes – ordinateurs, micro-ondes, équipement de laboratoire – à l’aide d’une lingette Lysol ou d’un produit de nettoyage similaire entre chaque utilisation.
  • Le document Maladie à coronavirus (COVID-19) – Nettoyage et désinfection des espaces publics (PDF) de l’Agence de la santé publique du Canada renferme des conseils supplémentaires à ce sujet.

 

Véhicules

Tous les véhicules appartenant à McGill doivent être désinfectés au début d’un quart de travail et lorsque le conducteur change. Il faut nettoyer régulièrement les surfaces fréquemment touchées dans les véhicules, notamment les suivantes :

  • les clés ou les clés intelligentes, et le bouton de démarrage;
  • les poignées intérieures et extérieures, les poignées de maintien, les panneaux et les appuie-bras de toutes les portières, y compris le hayon;
  • le volant, le levier de vitesses et la console;
  • le tableau de bord;
  • les boutons de verrouillage des portières et de commande des vitres;
  • les boutons de commandes de la radio et du système de chauffage et de climatisation;
  • la manette des clignotants et de commande des essuie-glaces;
  • le siège et le dispositif de réglage de la position du siège;
  • l’écran tactile;
  • les rétroviseurs;
  • le couvercle de réservoir à essence;
  • toute autre surface qui aurait pu être touchée (coffre à gants, capot, coffre, poignées des portières de fourgonnette, poignée de hayon de camionnette, couchette, etc.).

Masques

 

Masques médicaux

Les masques médicaux, tels que les respirateurs N95, bloquent les particules microscopiques et protègent les porteurs d’une exposition aux gouttelettes en suspension dans l’air. Tous les masques médicaux, y compris les masques chirurgicaux, doivent être réservés aux travailleurs de la santé et aux personnes qui effectuent certaines activités de recherche ou en laboratoire.

Masques non médicaux
Le port du couvre-visage, aussi appelé masque artisanal, est fortement recommandé dans les lieux publics particulièrement lorsque la distanciation physique de 2 mètres n'est pas possible. Cela peut se produire, par exemple, à l’épicerie ou en prenant le transport en commun. Le port du masque ou du couvre-visage dans les lieux publics doit obligatoirement s’accompagner des autres mesures de protection, comme l’application des mesures d’hygiène et de distanciation physique (2 mètres). Il faut comprendre que ce type de masque ne protège pas le porteur d’une infection, mais qu’il protège plutôt les autres des gouttelettes générées par le porteur du masque.

Rappel sur l’utilisation des masques non médicaux :

  • Apprenez à bien utiliser ces masques en regardant les vidéos ci-dessous :




     
  • Lavez-vous les mains avant de mettre le masque et après l’avoir enlevé. Retirez le masque en le tenant par les élastiques pour éviter de toucher le devant du masque.
  • Portez le masque sur la bouche et le nez.
  • Remplacez le masque s’il est humide ou souillé.

Remarque : Pour les respirateurs N95, une formation et un essai d’ajustement sont nécessaires. Veuillez consulter le site Web de l’unité Santé, sécurité et environnement pour obtenir de plus amples renseignements : Formation sur la protection des voies respiratoires et essai d’ajustement.

 

« Exclusion » d’activités universitaires

 

  • Les superviseurs et les directeurs doivent s’informer chaque jour de la santé de chacun des membres du personnel et des étudiants autorisés à se rendre sur le campus en leur posant les questions ci-dessous à leur arrivée :
    • Présentez-vous l’un de ces symptômes : toux, fièvre, difficultés respiratoires, perte soudaine de l’odorat?
    • Êtes-vous allé à l’extérieur du pays au cours des deux dernières semaines?
    • Côtoyez-vous une personne qui a la COVID-19, ou êtes-vous en attente d’un test de dépistage ou des résultats d’un test pour la COVID-19?
  • Si un membre du personnel ou un étudiant répond « oui » à l’une de ces questions, il doit retourner à la maison.
  • Si un employé commence à ressentir des symptômes au travail, on doit le placer en isolement dans une pièce et lui demander de porter un masque chirurgical ou de se couvrir la bouche et le nez d’un tissu propre (un foulard, par exemple), puis composer le 1 877 644-4545 pour obtenir des consignes.
  • Conformément aux directives de la CNESST, l’employeur doit désinfecter les lieux de travail lorsqu’un employé présente des symptômes d’allure grippale. Le supérieur de cet employé ou la personne responsable des lieux doit :
    • faire évacuer les lieux où l’employé visé a travaillé au cours des trois jours précédents; et
    • communiquer avec le Service de sécurité de l’Université (au 514 398-3000 pour le campus du centre-ville et au 514 398-7777 pour le campus Macdonald) pour enclencher la procédure de nettoyage et de désinfection.
  • Une fois les lieux nettoyés et désinfectés, les autres employés peuvent revenir au travail. Aucun suivi particulier ne s’impose pour ces employés, hormis la surveillance habituelle des symptômes.
  • Veuillez suivre les consignes si vous êtes un employé et que vous devez vous placer en isolement.

 

Accès aux bâtiments

 

  • C’est aux facultés et aux unités administratives qu’incombe la responsabilité de déterminer quelles activités peuvent reprendre graduellement et à partir de quel moment.
  • Une personne qui a besoin d’accéder à un bâtiment et à certaines zones dans ce bâtiment devra obtenir l’autorisation de sa faculté, de son département ou de son unité (gestionnaire d’accès, directeur d’immeuble).
  • Le Service de sécurité et la Gestion des installations détermineront les points d’entrée et de sortie pour chaque bâtiment.
  • S’il n’est pas possible d’établir des points d’entrée et de sortie distincts, il faudra délimiter des zones pour que les personnes qui empruntent l’accès unique puissent respecter l’éloignement physique de deux mètres.
  • Tous les autres accès au bâtiment seront verrouillés; il ne sera pas possible de les emprunter pour entrer, mais ils pourront servir d’issue en tout temps. Des indications claires mentionneront l’emplacement de l’entrée fonctionnelle.

Des agents de sécurité et d’autres personnes responsables de la sécurité :

  • seront présents à l’entrée d’un bâtiment;
  • veilleront à ce que tous utilisent leur carte d’accès à l’entrée d’un bâtiment et à ce que deux personnes n’essaient pas de passer au même moment;
  • s’assureront que tous respectent la règle des deux mètres de distance à l’extérieur du bâtiment;
  • s’assureront que tous respectent la règle des deux mètres à l’intérieur du bâtiment pendant les déplacements vers les escaliers, les ascenseurs et les zones de travail;
  • veilleront à ce que les ascenseurs ne soient empruntés que par une seule personne à la fois, si la taille des ascenseurs limite l’accès à une seule personne;
  • s’assureront du respect du marquage au sol dans les ascenseurs pouvant recevoir plus d’une personne à la fois;
  • Elevator diagram showing spacing requirements
  • s’assureront que chaque personne se lave ou se désinfecte les mains en entrant dans le bâtiment;
  • rappelleront à chaque personne qui entre dans le bâtiment qu’elle doit respecter la règle des deux mètres de distance en tout temps;

    Floor signage
  • rappelleront à chaque personne qui entre dans le bâtiment qu’elle doit respecter le sens de déplacement en suivant les flèches au sol.

    Floor decals in an office

 

Déplacements dans les bâtiments

 

  • Des affiches apposées aux entrées et aux sorties, près des ascenseurs, dans les cages d’escalier et dans d’autres lieux communs rappellent à tous les nouvelles mesures de prévention mises en place.
    Prevention measures signageSignage in a stairwell
  • Livraisons : Des mesures doivent être mises en place pour réduire le nombre de personnes de l’extérieur de McGill qui circulent dans les bâtiments, y compris pour des livraisons.

 

Personnes vulnérables ou immunodéprimées

 

  • Membres du personnel dont le système immunitaire est affaibli ou qui sont atteints d’une maladie chronique
    Les employés qui présentent un risque élevé de complications à la COVID-19 doivent suivre les recommandations du gouvernement et travailler de la maison. Si le télétravail n’est pas possible ou si un employé accomplit des fonctions et des activités indispensables, son cas devra faire l’objet d’une évaluation et des renseignements sur l’état de santé devront être transmis à disability.hr [at] mcgill.ca.

    Un employé a le droit de rester au travail, à condition qu’il ait été bien informé des risques liés à son travail et que l’employeur ait pris toutes les mesures nécessaires pour préserver sa santé.
  • Membres du personnel de 70 ans ou plus
    « Une évaluation au cas par cas doit être faite. Si le travailleur ne fournit pas de services essentiels, il devrait rester à la maison et, si possible, faire du télétravail. Si ce n’est pas possible et que ce travailleur offre un service essentiel, on pourra le maintenir en poste s’il est en bonne santé tout en mettant en place des mesures de protection pour lui-même. Le travailleur devra appliquer les mesures de prévention. » Gouvernement du Québec : Questions et réponses pour les employeurs et les travailleurs dans le contexte de la COVID-19.

 

Refus de travail

 

Les employés sont invités à aborder ce genre de questions avec leur supérieur. Nous tenons à rappeler que nous continuons d’offrir un milieu de travail sûr. Nous avons mis en place des mesures ayant pour but de limiter la propagation du virus. Ainsi, nous demandons à tous nos employés qui se présentent au travail de prendre des précautions en appliquant les pratiques d’hygiène de base, telles que le lavage des mains et l’éloignement physique, comme le recommandent d’ailleurs les autorités.

L’employé ayant des motifs raisonnables de croire que son milieu de travail l’expose à un danger pour sa santé peut engager une procédure de refus de travail en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail. La Loi prévoit qu’un travailleur a le droit de refuser d’exécuter un travail s’il a des motifs raisonnables de croire que l’exécution de ce travail l’expose à un danger pour sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique ou peut avoir l’effet d’exposer une autre personne à un semblable danger.

Le supérieur immédiat doit consigner cette démarche par écrit. Un refus de travail ne s’appuyant pas sur des motifs raisonnables peut être considéré comme une absence injustifiée. Les superviseurs et les gestionnaires qui doivent gérer une telle situation doivent consulter les Ressources humaines.

 

Que doit faire un McGillois qui reçoit un diagnostic de COVID-19?

 

Étudiant

Si vous avez reçu un diagnostic de COVID-19 (coronavirus), veuillez remplir le formulaire d’autodéclaration pour les étudiants qui se trouve dans Minerva.

  1. Connectez-vous à Minerva.
  2. Sélectionnez le Menu des étudiants.
  3. Sélectionnez Coronavirus (COVID-19) Auto-déclaration.

Les informations recueillies seront conservées de façon sécuritaire et confidentielle. Les renseignements personnels ne seront pas divulgués, à moins que la loi l’exige ou que l’étudiant l’autorise expressément.

Employé

L’employé ayant reçu un diagnostic de COVID-19 doit remplir le formulaire de confirmation de maladie et le faire parvenir à l’adresse disability.hr [at] mcgill.ca. L’unité Gestion de l’invalidité des RH communiquera avec lui pour prendre les dispositions nécessaires. Cette consigne s’applique à tous les employés qui reçoivent un diagnostic de COVID-19, qu’ils soient tenus d’être présents sur le campus ou non.

Retour sur le campus

Vous êtes tenu de mettre l’Université au courant de votre diagnostic si ce résultat vous oblige à vous absenter, mais vous n’êtes pas obligé d’en parler à vos collègues, sauf si un professionnel de la santé vous demande de le faire.
Si un employé présente des symptômes mais qu’il n’a pas été hospitalisé, sa période d’isolement obligatoire se termine lorsqu’il satisfait aux trois conditions suivantes :

  1. Au moins 14 jours se sont écoulés depuis l’apparition des symptômes (c’est-à-dire depuis le premier jour des symptômes).
  2. L’employé n’a plus de symptômes depuis au moins 24 heures.
  3. L’employé n’a pas eu de fièvre depuis au moins 48 heures.

Important : Si l’employé présente des symptômes ou de la fièvre le quatorzième jour, il doit rester en isolement jusqu’à ce qu’il n’ait plus de symptômes depuis au moins 24 heures et plus de fièvre depuis au moins 48 heures.

 

Voyageurs

 

  • Imposé par Affaires mondiales Canada, le Niveau de risque 4 – Éviter tout voyage est toujours en vigueur. Par conséquent, tous les déplacements pour le compte de l’Université sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.
  • Il ne faut pas oublier que les voyageurs qui arrivent au Canada doivent s’isoler pendant 14 jours.

 

Protocoles d’intervention en cas d’urgence

 

Service de sécurité

Vous pouvez communiquer avec le Service de sécurité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, même pendant la pandémie de COVID-19.

Campus du centre-ville : 514 398-3000
Campus Macdonald : 514 398-7777

Appels d’urgence

  • Pour toute urgence nécessitant l’intervention d’ambulanciers, de pompiers ou de policiers, faites le 911.
  • Appelez ensuite le Service de sécurité, qui assurera la coordination avec les intervenants d’urgence.
  • Dans une situation où seule l’aide de ressources internes est nécessaire, notamment dans le cas de fuites d’eau ou d’odeurs anormales, ainsi qu’en présence d’individus suspects, communiquez avec le Service de sécurité.

Prévention des incendies

  • Les procédures d’évacuation en cas d’incendie ne changent pas.
    Les occupants peuvent porter un masque s’ils en ont un à portée de la main puisqu’il pourrait être difficile de rester à deux mètres des autres personnes dans les escaliers. Une fois à l’extérieur, les personnes évacuées doivent se disperser afin de respecter les règles d’éloignement.

Gestion des déchets dangereux

Le protocole d’intervention d’urgence en cas de déversement de matières dangereuses ne change pas.

Le personnel de laboratoire peut s’occuper des déversements mineurs (quatre litres ou moins) s’il estime pouvoir le faire en toute sécurité et qu’il possède le matériel adéquat.

Si ce n’est pas le cas, ou si plus de quatre litres ont été déversés, il faut appeler le Service de sécurité au 514 398-3000 (campus du centre-ville) ou au 514 398-7777 (campus Macdonald) pour signaler l’incident. Le Service de sécurité communiquera avec la Gestion des déchets dangereux, qui prendra des mesures immédiates.

Dans tous les cas, il faut remplir un rapport de déversement et l’envoyer à hwm [at] mcgill.ca.

 

Consignes propres à certains secteurs

 

Le Comité de planification de la recherche a mis au point des directives régissant la recherche sur le campus, disponibles sur le site Web consacré à la COVID-19.

 

Formation et information

La plupart des formations données par l’unité Santé, sécurité et environnement se feront en ligne.

 

Références

  1. Plan stratégique de préparation et de riposte au nouveau coronavirus 2019 (2019-nCoV) : Mise à jour de la stratégie COVID-19. Organisation mondiale de la santé, 14 avril 2020
  2. Site d’information sur la COVID-19 de l’Agence de la santé publique du Canada
  3. Site d’information sur la COVID-19 du gouvernement du Québec
  4. Fiche d’information : Coronavirus COVID-19: How you can slow the spread of COVID-19, COVID-19 Guidance to Retail Food and Grocery Stores. BC Centre for Disease Control, ministère de la Santé de la Colombie-Britannique, 28 mars 2020

La prévention de la contagion

L’éloignement physique

 

Le nettoyage des lieux de travail

Back to top