Bilan des cas de COVID-19

Mis à jour le 24 novembre 2020

Cette page sera mise à jour tous les mardis à la lumière du bilan des cas confirmés de COVID-19 à l’Université McGill. Les chiffres font uniquement référence aux étudiants et aux employés de l’Université présents sur nos campus au cours des 48 heures précédant leur diagnostic*. Depuis la dernière mise à jour, il y a des preuves de transmission communautaire sur les campus de McGill**.

La présente page Web vise à donner aux McGillois se rendant sur le campus une idée de la situation et à les informer d’une éventuelle transmission. Elle ne reflète pas les cas confirmés chez les étudiants et les employés de la région de Montréal qui n’ont pas mis les pieds sur le campus, ni chez les nombreux étudiants qui suivent leurs cours à distance de l’extérieur de Montréal, du Québec et du Canada.

Si vous vivez à Montréal, et même si vous ne vous rendez pas sur le campus, nous vous rappelons que les cas sont en augmentation au Québec et que le gouvernement a demandé à tous d’éviter rassemblements d’ici la fin octobre.

Avant de vous rendre sur le campus, prenez connaissance des directives sanitaires générales ainsi que des directives propres à votre situation (étudiants ou employés, y compris les étudiants qui occupent un emploi à l’Université).

Vous pensez avoir été exposé à la COVID‑19? Consultez la marche à suivre.

 

 

1cas signalés sur le campus au cours de la semaine dernière

 

 

Marche à suivre en cas de symptômes ou de diagnostic

Vous vous demandez quoi faire si vous présentez des symptômes de COVID-19 ou si vous recevez un diagnostic? Lisez les directives sanitaires qui s’appliquent à vos fonctions à l’Université. Veuillez noter que les étudiants qui occupent un emploi à l’Université y sont considérés comme employés dans ce contexte.

Données historiques

Le tableau ci-dessous présente, en ordre chronologique inversé, le nombre de cas signalés chez les employés et les étudiants sur le campus depuis le début de la pandémie, avant le début de la session d’automne 2020. Pour chacun des cas, la Direction régionale de la santé publique a effectué un suivi approprié auprès de personnes susceptibles d’avoir été en contact avec celles ayant obtenu un résultat positif.

Période Nombre total de cas sur le campus Signes d’une possible transmission sur le campus**
Du 15 au 21 novembre 1 Non
Du 8 au 14 novembre 1 Non
Du 1 au 7 novembre 0 Non
Du 25 au 31 octobre 1 Non
Du 19 au 24 octobre 2 Non
Du 12 au 18 octobre 0 Non
Du 5 au 11 octobre 3 Oui
Du 27 septembre au 4 octobre 5 Oui
Du 21 au 27 septembre 5 Non
Du 13 au 20 septembre 6 Non
Du 31 août au 12 septembre 2 Non
Du 17 au 30 août 1 Non
Du 3 au 16 août 0 Non
Du 20 juillet au 2 août 0 Non
Du 6 au 19 juillet 0 Non
Du 22 juin au 5 juillet 0 Non
Du 8 au 21 juin 1 Non
Du 25 mai au 7 juin 0 Non
Du 11 au 24 mai 0 Non
Du 27 avril au 10 mai 0 Non
Du 13 au 26 avril 0 Non
Du 30 mars au 12 avril 4 Non
Du 23 au 29 mars 1 Données inconnues***
TOTAL 32

 


Remarques

* Afin de nous conformer aux nouvelles directives de la Santé publique de Montréal, nous devons recueillir des données sur les personnes qui se sont rendues sur les campus dans les 48 heures précédant les symptômes ou un test positif. Auparavant, cette période était de sept jours. Ces chiffres font état des cas signalés à l’Université McGill. Lorsque l’Université est informée par les autorités sanitaires de la présence d’un cas confirmé de COVID-19 sur le campus, elle collabore avec la Direction régionale de la santé publique (DRSP), enclenche des protocoles rigoureux qui peuvent comprendre l’isolement d’autres personnes et demande immédiatement la suspension des activités dans les aires d’étude ou de travail et les immeubles, ou la fermeture de ces lieux. Si la DRSP demande à l’Université de l’aider à rechercher les personnes ayant pu être infectées, cette dernière participera pleinement aux efforts à cet égard. De plus, si un cas est confirmé sur l’un des campus de l’Université, une politique stricte de protection de la vie privée selon laquelle l’identité des personnes doit demeurer confidentielle est dès lors déployée.

** On considère qu’il y a une transmission sur le campus si i) deux cas confirmés ou plus sont déclarés dans la même zone, la même classe ou le même groupe durant une période de 14 jours et ii) ces cas ne peuvent être expliqués autrement sur le plan épidémiologique.

*** Au début de la pandémie, la transmission des cas ne faisait pas l’objet d’un suivi systématique.

Back to top