Dave Richard

Professeur

Centre de Recherche du CHUL
Téléc. : (418) 654-2715
dave.richard [at] crchul.ulaval.qc.ca (Email)

Recherche 

La malaria est une des plus importantes maladies infectieuses à travers le monde avec 500 millions de cas par année et 2 millions de morts. Cette maladie représente donc un des problèmes de santé mondiale les plus dévastateurs. L’absence d’un vaccin, l’émergence de souches résistantes aux thérapies de première ligne comme la chloroquine et les antifolates et l’apparition de cas cliniques dont la susceptibilité à l’artémisinine est réduite, combinés avec le faible nombre de nouveaux médicaments contre le parasite de la malaria démontrent le besoin urgent de développer et implanter de nouvelles interventions stratégiques sous la forme de médicaments, de moyens de contrôle du vecteur et un vaccin efficace.

L’invasion d’un globule rouge par le mérozoite de Plasmodium falciparum est une étape essentielle dans le cycle de vie de la malaria et les réponses immunitaires de l’hôte contre des antigènes de mérozoites sont une composante importante de l’immunité antimalariale humaine. Conséquemment, les acteurs moléculaires impliqués dans l’invasion des érythrocytes représentent des cibles clés pour des stratégies thérapeutiques et vaccinales bloquant le développement du parasite. Plusieurs des protéines impliquées dans l’invasion sont stockées dans le complexe apical du mérozoite, une structure contenant des organelles sécrétoires appellés micronèmes, rhoptries et granules denses et qui sont relâchés à différents temps durant l’invasion. Dû à son rôle essentiel, interférer dans la génération du complexe apical représente une cible très attrayante pour le design de nouveaux types d’antimalariaux. Nos études se concentrent sur les mécanismes expliquant comment le parasite dirige ses protéines vers les différentes structures du complexe apical. La compréhension de ce processus fournira une quantité importante de nouvelles cibles pouvant être utilisées dans des stratégies thérapeutiques bloquant la génération du complexe apical et ainsi prévenir la pathogénèse de la malaria.

Publications récentes

Andreani G, Lodge R, Richard D, Tremblay MJ.
Mechanisms of interaction between protozoan parasites and HIV. Curr Opin HIV AIDS. 2012 Mar 13. [Epub ahead of print]

Chen L, Lopaticki S, Riglar DT, Dekiwadia C, Uboldi AD, Tham WH, O'Neill MT, Richard D, Baum J, Ralph SA, Cowman AF.
An EGF-like protein forms a complex with PfRh5 and is required for invasion of human erythrocytes by Plasmodium falciparum. PLoS Pathog. 2011 Sep;7(9):e1002199. Epub 2011 Sep 1.

Richard D, Bartfai R, Volz J, Ralph SA, Muller S, Stunnenberg HG, Cowman AF.
A genome-wide chromatin-associated nuclear peroxiredoxin from the malaria parasite Plasmodium falciparum. J Biol Chem. 2011 Apr 1;286(13):11746-55. Epub 2011 Jan 31.

Riglar DT, Richard D, Wilson DW, Boyle MJ, Dekiwadia C, Turnbull L, Angrisano F, Marapana DS, Rogers KL, Whitchurch CB, Beeson JG, Cowman AF, Ralph SA, Baum J.
Super-resolution dissection of coordinated events during malaria parasite invasion of the human erythrocyte. Cell Host Microbe. 2011 Jan 20;9(1):9-20.

Tham WH, Wilson DW, Lopaticki S, Schmidt CQ, Tetteh-Quarcoo PB, Barlow PN, Richard D, Corbin JE, Beeson JG, Cowman AF.
Complement receptor 1 is the host erythrocyte receptor for Plasmodium falciparum PfRh4 invasion ligand. Proc Natl Acad Sci U S A. 2010 Oct 5;107(40):17327-32. Epub 2010 Sep 20.

O'Neill MT, Phuong T, Healer J, Richard D, Cowman AF.
Gene deletion from Plasmodium falciparum using FLP and Cre recombinases: implications for applied site-specific recombination. Int J Parasitol. 2011 Jan;41(1):117-23. Epub 2010 Sep 17.

Richard D, MacRaild CA, Riglar DT, Chan JA, Foley M, Baum J, Ralph SA, Norton RS, Cowman AF.
Interaction between Plasmodium falciparum apical membrane antigen 1 and the rhoptry neck protein complex defines a key step in the erythrocyte invasion process of malaria parasites. J Biol Chem. 2010 May 7;285(19):14815-22. Epub 2010 Mar 12.

Publications - Dave Richard