Le Brésil se tourne vers l’OMC pour contrer Bombardier

News

"Il était plutôt prévisible que le Brésil décide de faire ça », a dit Karl Moore, professeur à l’Université McGill et observateur aguerri de l’industrie aérospatiale. Le Brésil montre les crocs tout simplement, selon lui, « et je crois que le Canada n’aura pas de problèmes avec l’OMC."

Le programme CSeries avait attiré l’attention dès 2008, le gouvernement américain disant alors vouloir étudier de près les appuis gouvernementaux dont bénéficiait alors la compagnie. Bombardier avait affirmé que tout était conforme aux règles.

Lire l'article complet: Le Devoir, 20 decembre, 2016