Une première mondiale au CUSM!

Nouvelles

Publié: 4avr2008

Un patient ayant subi une transplantation cardiaque survit grâce a une petite pompe temporaire

Les spécialistes cardiaques du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) sont les premiers au monde à implanter un système d’appui cardiaque à effraction minimale appelé Impella 5.0 chez une patiente ayant rejeté une transplantation cardiaque. L’intervention a été réalisée dans le laboratoire de cathétérisation cardiaque par le Dr Renzo Cecere, directeur du Programme d'assistance ventriculaire mécanique du CUSM et par le Dr Jean-Philippe Pelletier, cardiologue d’intervention du CUSM, le 19 février.

Aux dires du Dr Cecere : « Si l’on tient compte des quelque 300 implantations du système Impella 5.0 réalisées à travers le monde, il s’agit du premier cas de recours à celui-ci chez une patiente ayant subi une transplantation cardiaque présentant un problème de rejet aigu sévère. Ce dispositif nous a permis de stabiliser l’état de la patiente jusqu'à ce qu’elle réagisse aux puissants médicaments anti-rejet. Sans cette nouvelle technologie, il est vraisemblable que cette patiente n’aurait pu survivre. »

Déjà disponible aux États-Unis et en Europe, on a plus généralement recours au système Impella 5.0 à titre provisoire, en attente d’une thérapie à caractère plus permanent, ce qui permet aux médecins de jouir d’un peu plus de temps pour élaborer une stratégie de traitement plus définitive. Ce système a été conçu dans le but de contribuer à rétablir la stabilité cardiaque des patients qui ont souffert d’insuffisance cardiaque après une chirurgie cardiaque et qui n’ont pas réagi à la thérapie médicale standard. Cependant, en l’espèce, le dispositif a été implanté chez une patiente ayant subi une transplantation, alors que son objet principal était d’atténuer la pression imposée au cœur de la patiente, afin de lui donner le temps de surmonter le traumatisme d’un rejet aigu.

Le système Impella 5.0 est constitué d’une pompe miniature installée à l’intérieur d’un cathéter et insérée par le biais d’une petite incision pratiquée dans la région de l’aine du patient. On fait alors cheminer le cathéter de l’aine jusqu’au ventricule gauche du cœur, ou il peut rester jusqu'a dix jours.

Pour citer le Dr Cecere : « Le système Impella est la toute dernière acquisition du Programme d’assistance ventriculaire mécanique du CUSM. Il améliore notre capacité d’offrir aux patients qui souffrent de cardiopathies graves les traitements les plus modernes. » Santé Canada a approuvé l’utilisation de cette technologie au Canada, en juin 2007.

Le Centre universitaire de santé McGill Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l’échelle internationale pour l’excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d’enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l’Université McGill : l’Hôpital de Montréal pour enfants, l’Hôpital général de Montréal, l’Hôpital Royal Victoria, l’Institut et l’Hôpital neurologique de Montréal et l’Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d’assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances.

-30-

Coordonnées

Contact: 
Rebecca Burns ou Seeta Ramdass
Office Phone: 
514 843-1560
Back to top