Quick Links

Une nouvelle technologie de pointe pour les personnes qui ont eu un accident vasculaire cérébral

Nouvelles

Publié: 29 Mai 2007

Une nouvelle technologie de pointe est maintenant accessible pour les personnes qui ont eu un accident vasculaire cérébral (AVC) ou qui y sont vulnérables.

Une nouvelle technologie de pointe est maintenant accessible pour les personnes qui ont eu un accident vasculaire cérébral (AVC) ou qui y sont vulnérables. En tant que quatrième cause majeure de décès au Canada, l'AVC affecte des milliers de gens au pays. L'unité de traitement des AVC de l'Institut et Hôpital neurologiques de Montréal du Centre universitaire de santé McGill et de l'Université McGill a été la première au Québec et la seconde au Canada à implanter une endoprothèse intracrânienne spéciale, un moyen nouveau et novateur de traiter et de prévenir l'AVC.

« Offrir des traitements de pointe à nos patients est au cœur de la mission de l'I/HNM, un centre médical et de recherche spécialisé en neurosciences », explique le Pr David Colman, directeur de l'I/HNM.

Il survient chaque année environ 50 000 AVC au Canada qui se traduisent par 16 000 décès. Le risque de récidive dans les deux ans suivant un premier AVC est de 20 %. Causé par une interruption du débit sanguin au cerveau par suite d'un caillot ou de la rupture de vaisseaux sanguins, l'AVC peut entraîner des lésions cérébrales graves et parfois irréversibles, l'invalidité et quelquefois la mort.

« Notre équipe se réjouit de pouvoir offrir cette nouvelle technologie aux patients », indique Dre Donatella Tampieri, directrice de la neuroradiologie à l'I/HNM, qui a réalisé cette procédure de pointe au Québec. « Il s'agit de la première endoprothèse conçue spécialement pour les personnes ayant une sténose artérielle intracrânienne, qui est un rétrécissement ou un durcissement des artères dans le cerveau, un facteur qui contribue de façon importante à l'AVC », de dire Dre Tampieri. « Avant le développement de cette endoprothèse, seuls des traitements médicaux étaient disponibles. »

L'endoprothèse intracrânienne est un fin treillis métallique mis en place pour soutenir les parois artérielles et dilater des artères cérébrales obstruées. En ce moment, la procédure n'est offerte qu'aux personnes ayant des AVC répétés malgré un traitement médical optimal. Un an après l'implantation réussie de l'endoprothèse, le premier patient au Québec se rétablit bien et a retrouvé des capacités fonctionnelles altérées à la suite de ses AVC.

« L'endoprothèse augmente le diamètre interne d'artères du cerveau et constitue une importante amélioration thérapeutique pour l'AVC », précise Dre Tampieri.

L'unité de traitement des AVC de l'Institut et Hôpital neurologiques de Montréal (I/HNM) compte une équipe multidisciplinaire formée de médecins, de personnel infirmier, de physiothérapeutes, d'ergothérapeutes, de travailleurs sociaux, d'orthophonistes et de nutritionnistes/diététistes cliniques. Ces professionnels offrent les soins les plus avancés de l'AVC et mènent de la recherche clinique de pointe sur le traitement de l'AVC aigu et la prévention de l'AVC. Ils sont les premiers au Québec à avoir développé un « code AVC » qui mobilise l'équipe tant pour les nouveaux patients que pour ceux qui sont hospitalisés. L'équipe veille à ce que les patients et leur famille reçoivent un continuum de soins global, de l'évaluation des risques d'un AVC aux soins de l'AVC aigu et à la réadaptation.

L'Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d'enseignement de l'Université McGill, qui se consacre à l'étude du système nerveux et des maladies neurologiques. Fondé en 1934 par l'éminent Dr Wilder Penfield, l'INM est l'un des plus grands instituts du genre au monde. Ses chercheurs sont des chefs de file mondiaux en neurosciences cellulaires et moléculaires, en imagerie cérébrale, en neurosciences cognitives, ainsi que dans l'étude et le traitement de l'épilepsie, de la sclérose en plaques et des troubles neuromusculaires. L'INM, avec son partenaire clinique, l'Hôpital neurologique de Montréal (HNM), qui fait partie du Centre universitaire de santé McGill, continue d'intégrer recherche, soins aux patients et formation, et il est reconnu comme un des premiers centres de neurosciences au monde.

-30-

Coordonnées

Contact: Anita Kar
Organisation: INM
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-3376
Site de source: /channels
Classification: