Un temps d'attente trop long pour la chirurgie bariatrique

Nouvelles

Publié: 3juin2009

Un chirurgien du CUSM examine les délais au Canada pour bénéficier
d'une chirurgie bariatrique.

L'obésité est maintenant reconnue comme une maladie chronique avec plusieurs complications associées, dont l'étendue atteint des proportions épidémiques alarmantes. Un traitement efficace existe pourtant : la chirurgie bariatrique, mais son accès est encore trop restreint au Canada. Le dernier article publié par le Dr Nicolas Christou, du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), dans le Canadian Journal of Surgery du mois de juin fait le point sur les délais d'attente.

Selon cette étude, les délais d'attente pour une chirurgie bariatrique au Canada sont de 5 ans; un délai à comparer aux 8 semaines nécessaires pour obtenir une opération pour un cancer, ou aux 18 mois d'attente avant une chirurgie esthétique. Pourtant de nombreuses études prouvent que ce type d'intervention réduit le risque de mortalité de 40 à 85% sur 5 ans : la chirurgie bariatrique peut sauver des vies.

" Le délai pour bénéficier d'une chirurgie bariatrique sont beaucoup trop longs au Canada, " s'insurge le Dr Christou. " Dans ce contexte l'annonce récente par le gouvernement provincial d'un budget supplémentaire pour notre spécialité est positive et salutaire. Les montant alloués pourraient pallier à notre principal obstacle : le manque de moyens, et représenter un réel espoir pour nos patients. "

D'autre part ces investissements seraient rentables à moyen terme pour le système de santé. Un autre article publié récemment par le Dr Christou dans le World Journal of Surgery démontre que la chirurgie bariatrique est le seul traitement qui assure une perte de poids importante et durable. Elle permet ainsi d'améliorer de façon très importante la santé à long terme des patients concernés en diminuant leur risque de développer les complications associées à l'obésité, dont le diabète, le cancer, et les maladies cardiovasculaires et respiratoires. Les coûts facturés au système de santé pour traiter ces pathologies associés sont donc diminués et l'investissement initial rentabilisé en 3 ans.


Dr Nicolas Christou
Le Dr Nicolas Christou est Directeur de la chirurgie bariatrique au CUSM et chercheur dans l'axe Infection et Immunité de l'Institut de Recherche du CUSM. Il est également Professeur de chirurgie à la Faculté de médecine de l'Université McGill.

Partenaires
Cet article est cosigné par le Dr Nicolas Christou, CUSM, et le Dr Evangelos Efthimiou, CUSM.


L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR CUSM) est un centre de recherche de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut compte plus de 600 chercheurs, près de 1 200 étudiants diplômés et postdoctoraux et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées.
L'Institut de recherche du CUSM est soutenu en partie par le Fonds de la recherche en santé du Québec.
Pour de plus amples renseignements, consulter l'adresse www.cusm.ca/research.

Coordonnées

Contact: 
Isabelle Kling
Organisation: 
Coordonnatrice des communications (Recherche) Relations publiques et Communications, CUSM
Courriel: 
isabelle.kling [at] muhc.mcgill.ca
Office Phone: 
(514) 843 1560
Back to top