Quick Links

Rapport sur l’échec des politiques familiales

Nouvelles

Le centre d’analyse des politiques mondiales recommandent des mesures pour permettre aux enfants non seulement de survivre mais aussi de s’épanouir
Publié: 13 Fév 2013

Un nouveau rapport publié aujourd’hui par le Centre d’Analyse des Politiques Mondiales (World Policy Analysis Centre), contient des données comparatives inédites sur les lois et les politiques publiques dans 191 pays. Ces données traitent de la pauvreté, la discrimination, l’éducation, la santé, le travail des enfants, les mariages précoces et les soins parentaux. « Changer les perspectives d’avenir des enfants »  (Changing Children’s Chances) révèle que des millions d’enfants dans le monde vivent dans des conditions qui les empêchent de s’épanouir et de développer pleinement leurs capacités.

Dirigé par Dr. Jody Heymann, pédiatre et Doyenne du Fielding School of Public Health à UCLA (University of California at Los Angeles), ce rapport se penche sur le progrès et l’absence de progrès des différents pays. Il inclut également des cartes du monde en couleur et des tableaux offrant un aperçu comparatif des politiques sur une gamme de sujets, y compris : jusqu’à quel âge les filles sont-elles protégées d’un mariage précoce, comparé aux garçons ; quels pays exigent des frais pour l’éducation secondaire ; quels pays ont en place des congés de maternité et de paternité ; quels pays offrent une éducation accessible aux enfants handicapés, quel est le ratio de professionnels de la santé par 100 000 habitants, et à combien est établi le salaire minimum, s’il en existe un. 

« Les progrès réalisés au cours des quelques décennies passées montrent que vouloir, c’est pouvoir. La possibilité de changer de façon majeure les vies des enfants, de la simple survie vers une éducation de base, est possible », affirme Dr Jody Heymann, ancienne directrice fondatrice de l’Institut des politiques sociales et de la santé de l’Université McGill, qui a co-rédigé le rapport pendant ses années de recherche à McGill. Encore aujourd’hui, les gouvernements des pays développés et en voie de développement n’instaurent pas des mesures pourtant reconnues mondialement comme pouvant améliorer les possibilités offertes aux enfants. Le but de cette nouvelle recherche est d’attirer l’attention publique pour faire en sorte que les politiques déjà existantes soient pleinement appliquées et que de nouvelles mesures soient introduites pour favoriser un développement sain et complet de l’enfant.

Avec une équipe  internationale et près de dix ans de travaux menés à Harvard, McGill et UCLA, l’Initiative WORLD (WORLD Initiative) a réuni pour la première fois des données comparatives et quantitatives sur les législations et les politiques des 193 pays des Nations unies. Le rapport « Changer les perspectives d’avenir des Enfants” » (Changing Children’s Chances) présente des résultats inédits sur la condition des enfants.

Disponible pour entrevues en français et en anglais : Kristen McNeill, collaboratrice au rapport et membre de l’Institut des politiques sociales et de la santé de l’Université McGill. Prière de contacter cynthia [dot] lee [at] mcgill [dot] ca

 

cynthia [dot] lee [at] mcgill [dot] ca

Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: