Les Gréco-Canadiens soutiennent les études grecques

Nouvelles

Un don de 1,2 million de dollars de membres influents de la communauté permettra de doter une chaire à perpétuité et de financer des travaux de recherche et d’érudition essentiels

Un don de 1,2 million de dollars offert à l’Université McGill par des membres influents de la communauté grecque au Canada permettra d’appuyer la recherche et les travaux d’érudition sur le grec moderne à McGill et de doter à perpétuité la Chaire en études grecques modernes et helléno-canadiennes Phrixos B. Papachristidis à l’Université.

Ce don, qui inclut les contributions de plus de 70 donateurs de Montréal et d’ailleurs au Canada, permettra à McGill, l’université la plus internationale au pays, d’étendre la portée de son programme d’études grecques, l’un des seuls au Canada à s’intéresser à la culture de la diaspora grecque dans une perspective contemporaine.

« Nous sommes reconnaissants envers la communauté helléno-canadienne pour la générosité dont elle fait preuve en nous offrant ce don extraordinaire », affirme Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. « Cette chaire dotée permettra de rehausser notre dynamique programme d’études grecques modernes et d’asseoir la position de l’Université à l’avant-plan de cet important domaine d’études. »

La chaire Papachristidis, rattachée au Département d’histoire et d’études classiques de McGill, a été créée en 1988 par la famille Papachristidis afin d’honorer la mémoire de l’armateur montréalais. Déterminée à accroître son influence dans le domaine des études grecques, McGill a appuyé financièrement cette chaire chaque année depuis sa création. Le programme a également reçu un financement considérable du gouvernement du Canada, ainsi qu’un don de 400 000 $ du gouvernement de la Grèce, lequel a fait l’objet d’une annonce officielle à McGill par M. Evangelos Venizelos, alors ministre de la Culture et actuel vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la Grèce en 1998.

La décision des membres de la communauté grecque au Canada de poser ce geste maintenant et d’une manière aussi généreuse permettra à McGill de recruter et de retenir des experts mondiaux dans ce domaine. Ce don annoncé aujourd’hui permettra également à l’Université d’enrichir son programme d’études grecques en donnant à des étudiants l’occasion de se rendre en Grèce, en invitant d’éminents chercheurs à McGill, et en resserrant les liens qui l’unissent avec les institutions montréalaises d’expression grecque.

L’actuel titulaire de la chaire est Anastassios (Tassos) Anastassiadis, expert dans l’étude des réseaux transnationaux d’activistes (dans les domaines de la religion et de l’éducation) et de leur rôle dans les changements institutionnels et la formation d’États, particulièrement en ce qui a trait à la Grèce dans le contexte balkanique et méditerranéen de l’ère moderne. Né à Thessalonique, dans le nord de la Grèce, le professeur Anastassiadis a étudié les sciences politiques, la linguistique et l’histoire aux États-Unis, en France et en Grèce avant de joindre les rangs de l’Université McGill à titre de professeur adjoint d’histoire, en 2011.

« Grâce à cette dotation, nous pouvons envisager avec sérénité de faire du programme d’études grecques modernes et helléno-canadiennes à McGill l’un des plus novateurs en Amérique du Nord. Il s’intéressera notamment à l’immigration grecque au Canada, à la recherche sur la formation de l’État grec dans les contextes balkanique, méditerranéen, européen et mondial, l’organisation conjointe de programmes d’études d’été au sein d’universités en Grèce, ainsi qu’à la formation d’enseignants au primaire et au secondaire pour les membres de la diaspora grecque », affirme le professeur Anastassiadis.

Une équipe composée de bénévoles a permis de concrétiser ce projet. Elle était dirigée notamment par Basil Papaevagelou, Andrew Christopoulos, Demetrius Manolakos, Nick Photiades, Dipl. gestion 1976, et George M. Tsoukas, B. Sc. 1964, MDCM 1968, qui a mené une ambitieuse campagne de financement au cours des deux dernières années.

« La communauté grecque s’est ralliée autour de cette importante cause, non seulement afin de poser un geste concret pour McGill, mais également pour honorer la mémoire d’un philanthrope d’exception qui a aidé une multitude de Grecs au fil des ans », affirme M. Papaevagelou, qui siège au conseil d’administration de la Chambre de commerce hellénique du Montréal métropolitain. « La dotation de cette chaire à perpétuité constitue une réalisation remarquable, particulièrement dans le cas d’une culture qui mesure son âge en millénaires. »

 À propos de l’Université McGill

L’un des principaux établissements d’enseignement supérieur au Canada, McGill se classe parmi les plus prestigieuses universités au monde. Fondée en 1821 grâce à un généreux legs de James McGill, elle compte deux campus, 11 facultés, quelque 300 programmes d’études et au-delà de 39 000 étudiants. Les 250 000 diplômés de McGill forment un vaste réseau mondial, et plusieurs d’entre eux ont atteint les plus hauts sommets de leur profession, notamment à titre de juges à la Cour suprême, d’auteurs et de musiciens primés, ainsi que d’astronautes.

Coordonnées

Contact: 
Cynthia Lee
Organisation: 
McGill University
Courriel: 
cynthia.lee [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514-398-6754