Quick Links

Le monde scientifique et la communauté des affaires s'unissent pour accélérer l'innovation et les retombées socio-économiques

Nouvelles

Publié: 24 Juil 2006

Montréal aura bientôt un nouvel accélérateur des sciences de la vie qui consolidera sa place de choix sur la scène internationale de la recherche.

Montréal aura bientôt un nouvel accélérateur des sciences de la vie qui consolidera sa place de choix sur la scène internationale de la recherche. La nouvelle entité autonome, une corporation sans but lucratif qui sera incorporée plus tard cet été, est le fruit des travaux d'un Comité consultatif mis sur pied par le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et l'Université McGill, dans le but de développer un plan d'affaires pour un technopôle des sciences de la vie. L'entité accélerera le transfert des découvertes des deux institutions et de leurs partenaires affiliés, du laboratoire au chevet du patient au marché.

« Montréal est reconnue pour son dynamisme en recherche, et le temps est venu de capitaliser sur notre expertise », a déclaré madame le Sénateur Céline Hervieux-Payette, coprésidente du Comité consultatif. « Je suis très heureuse des travaux du comité. Les résultats soulignent la volonté fondamentale des deux facettes de l'industrie de trouver de meilleurs moyens pour travailler conjointement. »

La quadruple mission de l'organisation est :

  1. accélérer le passage des innovations en sciences de la vie des laboratoires de recherche aux applications cliniques et commerciales ;
  2. développer des sites à l'intérieur d'installations ultra-spécialisées dans les quartiers de Montréal où scientifiques, entreprises et experts industriels formeront des alliances stratégiques interdisciplinaires et multiplieront les bénéfices socio-économiques de la recherche ;
  3. poursuivre la recherche de l'excellence en soins aux patients, en recherche, en enseignement et en évaluation des technologies du CUSM, de l'Université McGill et de leurs partenaires affiliés ; et
  4. avoir un impact significatif sur la qualité de vie des Montréalais.

« La mise en œuvre d'une stratégie gagnante est essentielle pour empêcher les autres pays de nous soustraire notre savoir. Et n'oublions pas que le potentiel de retombées économiques est immense », a ajouté monsieur le Sénateur W. David Angus, coprésident du Comité consultatif. « Aucun pays ne resterait inactif et laisserait la compétition prendre les devants, notre défi est donc de créer un environnement de travail efficace et invitant pour nos talents et d'optimiser nos investissements. »

Montréal possède une grande richesse en terme d'activités des sciences de la vie. Selon le rapport Montréal, Technopôle de la santé déposé en mai 2006 par Sécor-Taktik, Montréal comptait en 2005 497 entreprises, 44 établissements publics et parapublics, et 105 organisations de recherche rattachés aux sciences de la vie. De ce nombre, près de 90 % des emplois reliés sont concentrés dans la région de Montréal. Le rapport mentionnait également qu'une participation accrue des centres hospitaliers universitaires montréalais ajouterait beaucoup de valeur à l'économie locale.

« Les centres hospitaliers universitaires orientés vers la recherche occupent un rôle prépondérant dans notre objectif national de prestation de meilleurs soins de santé et le CUSM est fier de prendre en charge ce défi stimulant », a annoncé Dr Arthur T. Porter, directeur général et chef de la direction du CUSM. « Le CUSM élèvera toujours les standards d'excellence au nom de ses patients. Notre Projet de redéploiement et cette initiative nous offrent une occasion unique de réunir les conditions favorables à l'innovation ; imaginez toutes les possibilités ! »

Dre Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l'Université McGill, était enthousiaste face à ces propos : « En fournissant à nos chercheurs des services adaptés à leurs besoins et un environnement compétitif au niveau international, ils seront en mesure de pleinement s'épanouir. D'autre part, les communautés de Montréal connaîtront une relance alors que le Québec pourra attirer de nouveaux talents et exporter son savoir et son expertise développés ici-même. C'est une situation gagnante-gagnante-gagnante ! »

Le conseil d'administration de cette nouvelle entité sera nommé cet été, suivant son incorporation. En plus des sénateurs Angus et Hervieux-Payette, le Comité consultatif comptait parmi ses membres : Dr Arthur T. Porter, directeur général et chef de la direction, CUSM; Dre Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière, Université McGill; Dr Francesco Bellini, président et chef de la direction, Neurochem; M. Robert Brown, président et chef de la direction, CAE; M. Brian Baxter, président, Telus Management; M. Claude Garcia, administrateur de compagnies; M. Sylvain Gareau, vice-président, sciences de la vie, Caisse de dépôt et placement du Québec; M. Robert Gratton, président du conseil d'administration, Corporation Financière Power; M. Charles Kaplan, vice-président et directeur général, AstraZeneca R&D; M. Louis L. Roquet, président et chef de la direction, Desjardins Capital de risque; M. Jean-Denis Talon, président du conseil d'administration, AXA Canada; et M. Russell Williams, président, Rx&D.

À propos du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)
Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital neurologique de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances. www.cusm.ca

A propos de l'Université McGill
Fondée en 1821, McGill est la principale université canadienne à forte intensité de recherche. L'Université compte 21 facultés et écoles professionnelles qui offrent plus de 300 programmes, du baccalauréat au doctorat. Environ 23 000 étudiants de 1er cycle et 7 000 étudiants de 2e et 3e cycles sont inscrits à l'un de ses deux campus situés à Montréal, au Canada. Elle est l'une des deux seules universités canadiennes à faire partie de l'Association américaine des universités. www.mcgill.ca

Coordonnées

Contact: Annabel Seyller
Téléphone au bureau: 514-398-9772
Site de source: /desautels
Classification: