Le Centre universitaire de santé McGill célèbre le 50e anniversaire de la 1re transplantation de rein au Canada

Nouvelles

Publié: 2oct2008

Cette intervention de survie a été réalisée à l’Hôpital Royal Victoria
et marquait une première pour le Canada

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) célèbre ce mois-ci une étape clé de l’histoire de la médecine. Il y a cinquante ans, en 1958, le docteur John Dossetor réalisait avec succès à l’Hôpital Royal Victoria la première transplantation rénale au Canada entre deux vraies jumelles. Il s’agissait d’une première intervention de survie de ce type au Canada et dans tout le Commonwealth, et elle a permis à la receveuse d’éviter une mort certaine.

Cette transplantation historique a été rendue possible en raison, dans ce cas, de l’existence d’une vraie jumelle. On savait qu’un autre rein serait rejeté, mais deux transplantations rénales réussies entre de vrais jumeaux avaient été réalisées à Boston trois ans et demi plus tôt. « En 1958, la dialyse était une manœuvre dangereuse. Si dangereuse que nous avions décidé de ne pas dialyser cette jeune femme », rapporte le Dr Dossetor. « En fait, elle avait déjà subi une chirurgie majeure dans des conditions d’urémie avancée (accumulation de toxines dans le sang). S’il y a une chose que je n’oublierai jamais, c’est la vitesse à laquelle l’urine sortait de l’uretère après la transplantation, signe de réussite. Ce fut un moment d’euphorie pour l’équipe médicale », dont faisaient partie le DrJoe Luke, chirurgien vasculaire, et le DrKen MacKinnon, chef du service d’urologie.

« Je savais que la seule possibilité de garder ma sœur en vie était de lui donner mon rein », raconte Nola Johnson, première personne à donner un rein au Canada. « Je n’ai pas hésité et me suis portée volontaire immédiatement. Je savais que je pouvais le faire. C’était le don de vie, et cela a donné à Moira (ma sœur) 29 ans de plus. Nous avons eu la chance d’avoir une formidable équipe de médecins et de professionnels de la santé pour s’occuper de nous, et cette transplantation réussie en fut le résultat. »

Cinquante ans, 2 660 transplantations

L’heureuse bénéficiaire de la première transplantation rénale au Canada a pu vivre trois autres décennies grâce à l’intervention réalisée à l’Hôpital Royal Victoria, qui fait maintenant partie du Centre universitaire de santé McGill. Depuis, le Centre universitaire de santé McGill a continué d’occuper l’avant-scène de la transplantation en réalisant la première transplantation cardiaque jamais effectué à l’Université McGill en 1968.  Les programmes de transplantation du pancréas et du foie ont été inauguré en 1988 et 1990, respectivement. À ce jour, plus de 2 660 transplantations y ont été réalisées.

Dr Steven Paraskevas, chirurgien transplantologue au Centre universitaire de santé McGill, raconte que travailler dans le domaine de la transplantation est une expérience incroyablement enrichissante : « C'est un privilège de jouer un rôle dans un événement qui marque un tournant physique et psychologique dans la vie de ces patients. »

Parmi les plus importants programmes de transplantation au Canada

Le programme de transplantation multiorganes de l’Hôpital Royal Victoria du Centre universitaire de santé McGill est l’un des plus importants et des plus complets au Canada – effectuant plus de 150 transplantations rénales, hépatiques, pancréatiques et cardiaques par année. Jusqu’à 100 professionnels de la santé peuvent être impliqués dans les soins d’un seul patient greffé.

« Comme centre universitaire de santé, il est éminemment important d’avoir un programme de transplantation multiorganes d’exception », note l’honorable docteur Arthur T. Porter, directeur général et chef de la direction du Centre universitaire de santé McGill. « Non seulement un tel programme nous permet d’offrir les soins médicaux complexes dont ont besoin nos patients, mais il nous donne aussi les outils nécessaires pour attirer, retenir et former des spécialistes dans un éventail de disciplines, et pour mener des recherches afin d’améliorer la qualité de vie des futurs patients. Je suis fier de notre équipe et de leurs réalisations. »

Loraine Peters, infirmière coordonnatrice des transplantations au Centre universitaire de santé McGill, a participé à d’innombrables interventions. « C'est toujours exaltant de participer au rétablissement de la qualité de vie d'un patient », rapporte madame Peters, qui a travaillé en transplantation rénale, hépatique et cardiaque durant trente ans. « C'est pour cela qu’une transplantation est si importante, qu’un don est un cadeau si spécial. »

Gala de célébration de cette percée en transplantation

En l’honneur du Dr John Dossetor, l’équipe de transplantation multiorganes de l’Hôpital Royal Victoria célébrera, le jeudi 16 octobre 2008, le 50e anniversaire de la première transplantation réalisée dans un pays du Commonwealth. Cet événement, qui aura lieu à l’hôtel Windsor, prendra la forme d’un gala où seront présents certains des membres les plus éminents de notre communauté médicale, certains des plus braves patients greffés et des plus généreux donneurs, ainsi que quelques-uns des plus grands philanthropes de notre communauté des affaires. Joignez-vous à nous pour le souper et la soirée dansante en vous procurant votre billet au coût de 450 $ chacun. Si vous ne pouvez être présent, prenez le temps de soutenir ce domaine de spécialisation si important en faisant un don pour cet événement. Les profits seront versés directement à la recherche, à la formation et aux soins des patients greffés. Pour en savoir plus, communiquez avec Gabriella Conte au 514-934-1934, poste 35880, or Gabriella.Conte [at] CUSM.mcgill.ca.

À propos de John Dossetor

John Dossetor est l’un des pères fondateurs de la dialyse et de la transplantation au Canada. Ce médecin et bioéthicien est né à Bangalore, en Inde, en 1925. Après l’obtention de son diplôme de l’Université d’Oxford, il immigre au Canada en 1955 pour enseigner à la faculté de médecine de l’Université McGill. C'est à l’Hôpital Royal Victoria en 1958 que le Dr Dossetor coordonne la première transplantation de rein au Canada. Puis, en 1970, il se joint à l’Université de l’Alberta à titre de professeur et codirecteur d’un groupe de recherche sur la transplantation du Conseil de recherches médicales à l’hôpital de cette même université. Il a été l’un des cofondateurs de la Fondation canadienne du rein, et a été fait Officier de l’Ordre du Canada.

À propos du Centre universitaire de santé McGill

Le CUSM est constitué de six hôpitaux d’enseignement affiliés à la faculté de médecine de l’Université McGill : L’Hôpital de Montréal pour enfants, l’Hôpital général de Montréal, l’Hôpital Royal Victoria, l’Hôpital neurologique de Montréal, l’Institut thoracique de Montréal et le Centre hospitalier Lachine. Misant sur la tradition de précurseur de la médecine de ses hôpitaux fondateurs, le CUSM continue d’orienter l’évolution de la médecine universitaire en attirant des sommités cliniques et scientifiques du monde entier et en formant la génération montante de professionnels de la santé. Et il continue de fournir « Les meilleurs soins pour la vie » aux patients de tous les âges.

-30-

 

Coordonnées

Contact: 
Rebecca Burns
Organisation: 
Coordonnatrice des communications - Relations publiques et Communications, CUSM
Courriel: 
rebecca.burns [at] muhc.mcgill.ca
Office Phone: 
(514) 843 1560
Back to top