Quick Links

Le Centre universitaire de santé McGill annonce un soutien important pour le développement de l'INGAP comme traitement contre le diabète de type 1

Nouvelles

Publié: 13 Mar 2008

Le Dr Lawrence Rosenberg, un éminent physicien et scientifique du CUSM, voit l'INGAP, sa découverte, poursuivre sa lancée en laboratoire et en clinique pour le diabète de type 1.

Le Dr Lawrence Rosenberg, un éminent physicien et scientifique du CUSM, voit l'INGAP, sa découverte, poursuivre sa lancée en laboratoire et en clinique pour le diabète de type 1.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est heureux d'annoncer qu'un don important de John et Pattie Cleghorn octroyé à la Fondation du CUSM au profit de sa campagne Les meilleurs soins pour la vie servira à l'avancement de la recherche sur une thérapie prometteuse pour le traitement du diabète de type 1, l'Islet Neogenesis Associated Protein (INGAP). L'un de ses découvreurs, le Dr Lawrence Rosenberg, est un chercheur de pointe en biologie de cellule des îlots pancréatiques et en néogenèse à l'Institut de recherche du CUSM.

"Nous sommes très reconnaissants envers le couple Cleghorn pour ce don considérable. Il représente un appui substantiel à la poursuite de la recherche fondamentale et du développement clinique de l'INGAP et pour l'avancement éventuel de cette remarquable thérapie vers l'approbation régulatrice, dit le Dr Rosenberg. Nous sommes très encouragés par la recherche et la collaboration continue avec Kinexum Metabolics, Inc. (KMI) pour amener l'INGAP dans la deuxième phase de l'étude chez les humains."

Découverte innovatrice du CUSM en traitement du diabète De nombreuses études menées dans le laboratoire du Dr Rosenberg à l'Institut de recherche du CUSM, et dans d'autres établissements de recherche de pointe ont montré que l'INGAP provoque la croissance d'îlots pancréatiques entièrement opérationnels chez les animaux. Par suite de la thérapie INGAP, ces animaux sont capables de produire l'insuline et de normaliser naturellement le taux de sucre dans le sang, guérissant avec efficacité les symptômes du diabète. Le Dr Rosenberg a trouvé plus récemment que chez les humains l'INGAP peut inciter les cellules normales du canal pancréatique à se différencier en cellules endocrines produisant de l'insuline. Cette découverte accélérera la compréhension de la biologie de l'îlot et le développement de thérapies pour la régénération des îlots. Les découvertes du Dr Rosenberg seront présentées lors d'une importante conférence en avril.

Le développement clinique de l'INGAP reprend en 2008
Les résultats de la première phase des deux essais cliniques évaluant l'INGAP chez les patients ayant le diabète ont été présentés en abrégé de dernière heure par le Dr Robert Ratner dans le cadre de la réunion de l'American Diabetes Association, en 2005. Peu après, Kinexum Metabolics, Inc. obtenait un brevet pour l'INGAP et poursuivait son développement sous la direction du Dr G. Alexander Fleming, une autorité notoire dans le domaine du développement des médicaments métaboliques, qui a dirigé l'examen des médicaments contre le diabète à la FDA pendant plus d'une décennie. Le Dr Fleming disait : " Je suis très impressionné par les résultats des trois mois d'essai de l'INGAP effectué auprès de 200 personnes ayant le diabète de type 1 ou de type 2. Non seulement le traitement de l'INGAP a augmenté la sécrétion de l'insuline, mais elle a considérablement amélioré le contrôle glycémique. Ces résultats, concluait-il, donnent d'importants indices pour en améliorer l'efficacité. Nous sommes enthousiastes de travailler sur une thérapie qui pourrait potentiellement améliorer la vie de toutes les personnes atteintes du diabète de type 1 et des diabétiques insulinodépendants de type 2. " Kinexum Metabolics, Inc. a récemment terminé ses travaux sur une préparation très au point et un régime d'application sera testé dans la prochaine phase qui devrait commencer plus tard cette année - le Centre universitaire de santé McGill ayant été désigné comme centre d'essai. Le don des Cleghorn a essentiellement rendu possible cette prochaine étape.

Un motif personnel suscite le don des Cleghorn
L'intérêt de John et Pattie Cleghorn pour le soutien de la recherche sur le diabète au CUSM a un lien personnel : Pattie est elle-même diabétique, de même que leur petit-fils. Dès qu'ils ont connu le Dr Rosenberg et sa recherche de pointe, sans hésitation aucune, ils ont appuyé ses travaux - essais cliniques de l'INGAP plus poussés." Nous étions honorés d'avoir la chance de contribuer à une découverte qui pourrait aider le diabète à faire partie du passé", disait John Cleghorn. John Rae, président de la campagne du CUSM Les meilleurs soins pour la vie, exprimait sa gratitude pour le don des Cleghorn et insistait sur l'importance des donateurs privés pour le succès continu du CUSM et de son Institut de recherche. "Les gens comme John et Pattie Cleghorn représentent ce plus tangible que chacun d'entre nous peut faire pour les soins de santé de l'avenir. La campagne Les meilleurs soins pour la vie a déjà dépassé la moitié de son objectif de 300 millions $ grâce à la vision de donateurs comme les Cleghorn. J'espère que leur don inspirera d'autres personnes à accorder leur soutien aux innovations uniques en soins aux patients, en enseignement et en recherche qui, chaque année, sont introduites au Centre universitaire de santé McGill."

À propos du Centre universitaire de santé McGill
Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un établissement universitaire des soins de la santé complets qui jouit d'une réputation internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Le CUSM est un regroupement de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill - l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital neurologique de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Mettant à profit la tradition de leadership médical des établissements fondateurs, le CUSM a pour objectif de fournir des soins aux patients fondés sur les connaissances les plus avancées en matière de soins et de contribuer au développement de nouvelles découvertes. www.cusm.ca.

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR CUSM) est un centre de recherche biomédicale et un établissement de santé reconnu à l'échelle internationale. Établi à Montréal, au Québec, l'Institut est l'arme de recherche du CUSM, un centre universitaire de santé affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut accueille plus de 500 chercheurs, près de 1000 étudiants de troisième cycle et de niveau postdoctoral et compte plus de 300 laboratoires au service d'un large spectre de recherche fondamentale et clinique. L'Institut de recherche se maintient à l'avant-plan de la connaissance, de l'innovation et de la technologie et il est indissolublement lié aux programmes cliniques du CUSM, de sorte que les patients profitent directement des dernières découvertes de la recherche. Pour plus de détails, visitez le site : www.cusm.ca/research.

Au sujet de la campagne Les meilleurs soins pour la vie
La campagne Les meilleurs soins pour la vie de 300 millions $, un partenariat des fondations du Centre universitaire de santé McGill, amasse la composante philanthropique du financement nécessaire à la réalisation du projet de redéploiement des campus Glen et de la Montagne du CUSM. Sous la direction du président John Rae, la campagne a déjà atteint plus de la moitié de son objectif global.

À propos de Kinexum Metabolics, Inc.
Kinexum Metabolics, Inc. est une entreprise biopharmaceutique axée sur le développement de thérapies pour le traitement du diabète de type 1 et de type 2 et d'autres maladies métaboliques.

-30-

Coordonnées

Contact: Investor Contact: Lisa Jansa
Courriel:
Téléphone au bureau: 952-898-5814
Site de source: /channels
Classification: