Quick Links

L’Institut neurologique de Montréal reçoit $15 million en soutien du gouvernement fédéral

Nouvelles

Publié: 11 Fév 2008

L’honorable Jim Prentice, ministre de l’Industrie, reconnait l’investissement de 15 millions dollars pour l’Institut neurologique de Montréal, lors de son allocution à la conférence annuelle Wilder Penfield.

L’honorable Jim Prentice, ministre de l’Industrie, reconnait l’investissement de 15 millions dollars pour l’Institut neurologique de Montréal, lors de son allocution à la conférence annuelle Wilder Penfield.

« Notre gouvernement investit de façon importante dans les sciences et la technologie afin d’améliorer notre qualité de vie et de maintenir notre croissance économique actuelle et future, a déclaré le ministre Prentice. En appuyant des centres d’excellence comme l’INM, nous affectons des ressources à des domaines où le Canada pourrait devenir un chef de file mondial et à des domaines où il l’est déjà. »

À l’INM, la recherche et la médecine sont indissociables. Les problèmes rencontrés en clinique inspirent les chercheurs dont les nouvelles découvertes profitent aux patients. Les médecins de l’INM utilisent couramment l’équipement, les approches et les méthodes les plus pointues au Canada, et ne cessent de les perfectionner avec les équipes de recherche de l’INM. Le nouveau financement aidera l’INM à construire et à entretenir des installations spécialisées, à poursuivre des recherches propices à des avancées scientifiques capitales, et à dispenser une formation scientifique et médicale d'exception.

L’INM est un institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill qui forme un tout avec l’Hôpital neurologique de Montréal, un des cinq hôpitaux du Centre universitaire de santé McGill. Les deux entités comptent ensemble plus de 85 professeurs et 200 chercheurs stagiaires, réalisent plus de 1800 chirurgies et reçoivent 30 000 visites pour soins ambulatoires par année. Les gouvernements, les bienfaiteurs privés et le fidèle attachement des fondations McConnell, Molson et Webster et d’autres ont été des alliés essentiels des réalisations de l’INM.

Cette contribution de 15 millions $ sur trois ans sera utilisée pour financer des programmes de recherche novateurs et l’exploitation d’installations de base pour l’avancement de la recherche sur la prochaine génération de thérapies médicales. Ce travail de recherche englobe la compréhension des fondements biologiques des maladies neurologiques, la restauration des fonctions du système nerveux grâce à une interface homme-machine, la découverte de nouvelles options de traitement et la transposition de recherche à des applications cliniques, ainsi que la formation de nouveaux talents en neurosciences.

Reconnu pour son ascendant mondial en neurosciences et son savoir-faire à transposer les connaissances dans la pratique, l’INM collaborera avec des entreprises et le Québec pour mettre à profit ses réussites. « Nous sommes très heureux que l’INM soit reconnu, en compagnie de six instituts tout aussi remarquables, » a indiqué David Colman, directeur, Institut et Hôpital neurologiques de Montréal. « Le gouvernement du Canada a fait montre de grande réflexion en prenant le parti de constituer un tel groupe. Ce gouvernement a maintenant la possibilité exceptionnelle de formuler une politique en matière de sciences de la santé qui façonnera l’avenir de la recherche en santé au Canada, et d’allouer des ressources répondant à un programme à long terme. »

« Je suis ravie de l’investissement dont bénéficiera l’INM de l’Université McGill, qui est sans conteste un chef de file dans son domaine, » a pour sa part affirmé la Pre Heather Munroe-Blum, principale de l’Université McGill. « L’INM est unique pour son intégration de la recherche et des soins cliniques. Depuis sa création en 1934, l’INM est le seul centre médical universitaire au monde entièrement voué aux neurosciences. Les affections du système nerveux sont à l’origine de plus d’hospitalisations, de soins de longue durée et de souffrances chroniques que presque tous les autres troubles médicaux conjugués. Au Canada, près de 15 millions de personnes, soit 50 % de la population entière, sont affectées par un trouble neurologique ou ont un membre de leur famille qui en est affligé, d’où l’importance capitale du travail de l’INM. »

Coordonnées

Contact: Sandra McPherson
Organisation: INM
Courriel:
Téléphone au bureau: 514 398-1902
Site de source: /channels
Classification: