Ils se sont connus à McGill

Nouvelles

Les efforts inlassables déployés par sa femme, Mme Monia Mazigh, ont joué un rôle déterminant dans la libération du canadien d'origine syrienne Maher Arar, écroué dans une prison de Damas pendant près d'un an sans qu'aucune accusation ne soit portée contre lui.