Faudrait-il remplacer la fléole des prés?

Nouvelles

Dans un avenir proche, on prévoit des changements climatiques qui vont causer une augmentation de la température et du déficit hydrique en été. La productivité et la persistance des espèces fourragères sujettes à la sécheresse, comme la fléole des prés, notre principale graminée au Québec, pourraient en souffrir.

Article coécrit par Florence Pomerleau-Lacasse et Philippe Seguin, Université McGill. 

Lire la suite: La Terre

Étiquettes: