Quick Links

Des programmes novateurs et ambitieux, porteurs de progrès en recherche et soins aux patients

Nouvelles

Publié: 10 Oct 2013

L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal, le Neuro, de l’Université McGill a recueilli plus de 49 millions de dollars, ainsi que des promesses de dons planifiés de sept millions, lors de la plus vaste campagne de ses 79 ans d’histoire. La campagne L’avenir en tête, dont l’objectif était de 40 millions de dollars, a permis au Neuro de mettre en œuvre des programmes novateurs et ambitieux en recherche, en formation et en soins aux patients, afin de chercher à résoudre des problèmes neurologiques parmi les plus pressants – ce qui consolide le leadership mondial du Neuro en matière de compréhension et de réparation du cerveau.  

Ces programmes sont : la neuro-ingénierie, la transformation des soins au chevet (TSAC), l’Unité de recherche Reed sur les maladies du motoneurone, le Centre d’imagerie cérébrale McConnell et des bourses de recherche pour former la prochaine génération de scientifiques et de fournisseurs de soins (une description des programmes suit).

VIDÉOS

La recherche, les soins aux patients et la philanthropie au Neuro

Partie I http://www.youtube.com/watch?v=knb70uHXGdI&feature=youtu.be

Partie II http://www.youtube.com/watch?v=gcCWOTfNCKY&feature=youtu.be

Des dons substantiels ont été reçus des coprésidents de la Campagne, MM. Jacques Bougie et Dominic D'Alessandro, de la Fondation Webster, de la Fondation de la famille J.W. McConnell, de la Fondation Molson, de la Fondation de la famille Reed /Tenaquip, de la Fondation de la famille Cyril & Dorothy et Joel & Jill Reitman, de Power Corporation du Canada, de Rio Tinto Alcan et d’Hydro-Québec. 

« Je suis très fier de nos réalisations, a indiqué M. Bougie. Les résultats de la Campagne sont extraordinaires, largement supérieurs à l’objectif initial. Près de 18 000 bienfaiteurs ont consenti 40 206 dons. Un peu moins de 16 000 donateurs sont des particuliers, ce qui témoigne du leadership et de l’excellence du Neuro en recherche et soins aux patients. » 

« Le Neuro est le lieu par excellence où réaliser de réels progrès en matière de neurosciences et de connaissances sur la maladie neurologique », a affirmé le Dr Guy Rouleau, directeur du Neuro. « Toutes les pièces en vue de repousser à nouveau les confins de la science médicale – les neurosciences et la maladie neurologique – s’y trouvent réunies. Notre raison d’être est de mieux prendre soin de nos patients et de leur offrir de meilleurs traitements. La philanthropie est au cœur de notre mission, car elle permet au Neuro de continuer à innover, de frayer de nouvelles voies et de rester à l’avant-garde. »

Le vaste programme de neuro-ingénierie, le premier du genre au monde, réunit des neurobiologistes, des chimistes, des physiciens et des ingénieurs informaticiens dans des activités de recherche de pointe sur le cerveau – des interfaces machines qui font appel à de nouveaux matériaux et technologies. La nanoscience est riche d’un potentiel sans précédent pour venir à bout d’un vieux problème en médecine – c’est-à-dire comment amener le système nerveux à réparer les effets d’une lésion de la moelle épinière, d’un AVC, d’un trauma ou d’une amputation. Au Neuro, des scientifiques peuvent maintenant reconstituer les axones de cellules nerveuses endommagées sur de courtes distances à l’aide de matrices composées de protéines modelées avec précision qui soutiennent et guident la croissance des axones et les « poussent » à former des contacts synaptiques fonctionnels avec des cibles synthétiques prédéterminées. 

Le programme de transformation des soins au chevet (TSAC) réalisé à l’initiative du personnel infirmier vise à accroître le temps consacré directement à des activités de soins aux patients, en repensant la façon de prodiguer les soins.  Le programme comprend de l’éducation et de la recherche et est mené par du personnel infirmier clinicien spécialisé qui est affilié à des programmes interdisciplinaires. Selon des études, cette approche se traduit par de meilleurs résultats pour les patients. Aux É.-U., le personnel infirmier passe à peu près 37 % de son temps avec les patients. À l’unité de chirurgie du Neuro où le programme a été expérimenté, le personnel infirmier consacre déjà 48 % de son temps aux patients. On espère que le programme de TSAC fera passer ce pourcentage à 60 %. 

L’Unité de recherche Reed sur les maladies du motoneurone, une nouvelle unité dotée de laboratoires, de ressources et d’équipement de pointe, fait progresser la recherche multidisciplinaire sur les maladies du motoneurone que mènent des scientifiques de haut niveau. Les maladies du motoneurone comprennent notamment la SLA (sclérose latérale amyotrophique), une maladie neurodégénérative mortelle qui touche environ 3000 Canadiens. L’Unité favorisera l’avancement des connaissances sur cette terrible maladie ainsi que le développement de traitements.

Le Centre d’imagerie cérébrale McConnell est le complexe le plus spécialisé de ce domaine au monde. L’atlas en 3D à haute résolution du cerveau BigBrain, le premier du genre au monde, a été mis au point par des chercheurs du Centre McConnell. Ceux-ci sont d'ailleurs les seuls Canadiens à faire partie du Projet international Cerveau humain d’un milliard de dollars. La Campagne a permis au Neuro d’acquérir un appareil sophistiqué d’imagerie de MEG (magnétoencéphalographie), un des six que compte le Canada, qui dote le Centre d’installations de pointe pour les activités novatrices en recherche.

Des bourses de recherche, pour former la prochaine génération de scientifiques et de fournisseurs de soins.  La mission porteuse de vie du Neuro est soutenue par une génération talentueuse et prometteuse de visionnaires de la science du cerveau. Les boursiers en formation clinique et en recherche, doctorale ou postdoctorale, viennent au Neuro pour profiter des possibilités uniques de poursuivre une formation de haut niveau dans leur domaine de spécialisation. Soutenir leur travail exceptionnel est crucial pour le développement d’une nouvelle expertise et le façonnement de l’avenir des soins aux patients et les avancées scientifiques. 

Personne-ressource : Anita Kar, le Neuro, tél. 514-398-3376, anita [dot] kar [at] mcgill [dot] ca  

Coordonnées

Contact: Anita Kar
Organisation: The Neuro
Courriel:
Téléphone au bureau: 514 398-3376
Catégorie:
Site de source: /channels-contribute
Classification: