Récipiendaires des bourses de mobilité CRIEM-AIEQ

Nouvelles

Publié: 2mai2019

 

Toutes nos félicitations aux récipiendaires des bourses de mobilité CRIEM-AIEQ pour l'année universitaire 2018-2019, Seyed Hossein Chavoshi (chercheur postdoctoral au CRIEM) et Caitlin McMullin (boursière postdoctorale BMO au CRIEM)! Décernées sur concours, les bourses CRIEM-AIEQ visent à permettre à des chercheurs émergents en études montréalaises de participer à une rencontre scientifique hors-Québec ou d'effectuer un séjour de recherche au CRIEM. 

 

Résumé des projets


The Montreal Sustainability Dashboard Case Show: Transportation and Mobility

Seyed Hossein Chavoshi | GIS for a Sustainable World Conference

Les enjeux de développement durabilité et de résilience sont de plus en plus au coeur des discussions et des décisions à tous les niveaux de gouvernance municipale. Notre équipe a relevé le défi en créant le Montreal Sustainability Dashboard, une plateforme inclusive et interactive conçue pour suivre, comprendre et réagir à l'impact de l'environnement urbain sur le développement durable. Le tableau de bord répond à la volonté de développer un outil démocratique, ouvert, pertinent et accessible à la communauté montréalaise, intégrant les expériences des Montréalais de tous les niveaux socioéconomiques pour inclure et représenter l'ensemble de ses habitants et de ses institutions. Le tableau de bord sensibilisera les citoyens et les organisations montréalaises aux questions de durabilité et de résilience, encouragera le changement de comportement et fournira les outils techniques permettant d'atteindre les objectifs de développement durable à long terme.

 

Models of public management and co-production by non-profit organizations: Evidence from Quebec, France and England

Caitlin McMullin | International Research Society for Public Management Conference

Dans cet article, j’examine les données fournies par des organisations à but non lucratif de Montréal, Québec, Lyon (France) et Sheffield (Angleterre), afin de répondre à la question : « De quelle manière les modèles nationaux de gestion publique ont-ils un impact sur les pratiques de co-production des organisations à but non lucratif sur la scène locale? » La recherche est fondée sur une analyse comparative d'organisations de développement communautaire utilisant des méthodes d'analyse documentaire, des entretiens qualitatifs et l'observation d'événements, de réunions et de prestations de services. Des études de cas de chaque ville sont utilisées pour illustrer la manière dont trois modèles de gestion publique différents (État néo-weberien/napoléonien en France ; nouvelle gestion publique en Angleterre ; nouvelle gouvernance publique au Québec) structurent les relations entre gouvernement et organisations sans but lucratif (basées respectivement sur la hiérarchie et le contrôle, la gestion des contrats et de la performance, et le partenariat et la collaboration), ainsi que leur impact sur les activités de coproduction internes dans des organisations à but non lucratif. L’étude révèle que, même si la co-production entre professionnels du milieu communautaire et citoyens se produit dans tous les cas, ce type de collaboration est plus répandu à Montréal qu'à Sheffield ou à Lyon, en raison des réseaux et des partenariats établis entre les secteurs public et communautaire, d'une politique bénéfique, et d'un financement organisationnel basé sur des subventions plutôt que sur des contrats restrictifs.