RADIO CANADA | Je pensais que j'étais transgenre

Nouvelles

Publié: 14mai2019

Au Centre d’orientation sexuelle de l’Université McGill, le Dr Richard Montoro constate, lui aussi, que la proportion hommes-femmes de sa clientèle a beaucoup changé dans les dernières années. « Avant, c’était deux gars pour une fille. Maintenant, c’est l’inverse », dit-il.

Un autre tout nouveau phénomène encore peu documenté, bien que présent sur les réseaux sociaux, est celui des « désisteurs » et des « détransitionneurs » qui s’ajoute à ce tableau complexe.

À Montréal, Florence Ashley, membre du McGill Research Group on Health and Law et en voie d’obtenir une maîtrise en bioéthique en lien avec la question trans, va même plus loin. Elle vient de publier un article dans le Journal of Medical Ethics qui propose d’abandonner carrément les évaluations psychologiques, même pour les mineurs, dans la mesure où ils peuvent fournir un consentement éclairé.

Lire la suite

Étiquettes: