L’Université McGill participera à deux des cinq supergrappes que le gouvernement du Canada a choisi de financer dans le cadre de son initiative des supergrappes d’innovation

Nouvelles

Publié: 15fév2018

Supergrappe des chaînes d’approvisionnement axées sur l’intelligence artificielle : On prévoit que plus de trente membres du corps professoral des facultés des sciences et de génie de McGill, ainsi que leurs groupes de recherche respectifs, œuvreront au sein de cette supergrappe, qui réunira les secteurs du commerce de détail, de la fabrication, des transports, des infrastructures et des technologies de l’information et des communications en vue de bâtir des chaînes d’approvisionnement automatisées grâce à l’intelligence artificielle et à la robotique. Les scientifiques offriront leur expertise dans plusieurs domaines : génération et gestion de données, modélisation décisionnelle, sortie de système, intégration, cybersécurité et infrastructures. En outre, des chercheurs et des partenaires de l’École Bensadoun de gestion du commerce au détail et de la Faculté de gestion Desautels apporteront leur expertise relative à l’ensemble des aspects fonctionnels des chaînes d’approvisionnement, de même que leurs connaissances approfondies en lien avec le commerce au détail et le secteur des biens de consommation. 

Supergrappe des industries des protéines : Établie dans les Prairies, la Supergrappe des industries des protéines fera appel à la génomique végétale et à des techniques de transformation novatrices pour accroître la valeur des cultures clés du Canada, notamment le canola, le blé et les légumineuses, qui sont convoitées dans des marchés étrangers à forte croissance telles la Chine et l’Inde. Cette supergrappe cherchera également à répondre à la demande croissante de substituts de viande d’origine végétale et de nouveaux produits alimentaires en Amérique du Nord et en Europe. Des chercheurs de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement de McGill et de son Département des sciences de l’alimentation participeront également à cette initiative. Le Centre de convergence de la santé et de l’économie de McGill et l’École Bensadoun de gestion du commerce au détail contribueront à l’essor de cette initiative grâce à leur riche expertise à l’égard des aspects liés au commerce de détail qui couvrent l’ensemble du secteur de la chaîne agroalimentaire.