Les futurs projets de la batteuse de jazz Valérie Lacombe

Nouvelles

Publié: 27avr2018

La batteuse de jazz Valérie Lacombe (BMus '18) est une musicienne active sur les scènes de Montréal, et qui travaille régulièrement avec de nombreux musiciens renommés de la ville. Nous avons interviewé Valérie par courriel au sujet de son expérience à l’École de musique Schulich et de ses projets à venir, comme elle a tout récemment présenté son récital de fin de baccalauréat.

Commentest-ce que le programme de baccalauréat en jazz à Schulich a-t-il influencé votre développement comme artiste ?

Le corps professoral du programme de jazz à l’École de musique Schulich est composé de musiciens et musiciennes possédant des opinions et visions extrêmement différentes quant à la façon dont cette musique doit être jouée et composée.  Au cours de mon baccalauréat, j’ai eu la chance d’étudier avec Rémi Bolduc, Kevin Dean, Christine Jensen, Carlos Jimenez, Andre White, Jean-Michel Pilc, Dave Laing, Dave Gossage, Al McLean, Jim Doxas, Jean-Nicolas Trottier et John Hollenbeck.  Recevoir un enseignement si diversifié m’a incité à définir les valeurs artistiques qui me sont propres. Je n’ai plus aucun doute en ce qui concerne la carrière à laquelle j’aspire et aux projets que je désire entreprendre.

Commevous jouez régulièrement avec certains professeurs comme Kevin Dean et Andre White, pouvez-vous nous parler de leur rôle de mentors lors de ces prestations à l’École et dans d’autres endroits à Montréal ?

Le mentorat fait partie intégrante de l’histoire du jazz et je suis extrêmement reconnaissante du fait que des maîtres tels que Kevin Dean et Andre White travaillent activement à entretenir cette tradition. Kevin Dean est en résidence au Café Résonance tous les samedis (6-8pm), et il invite des étudiants en rotation à chaque semaine à venir jouer avec lui. J’ai eu l’occasion de participer à cette série plusieurs fois et je dois dire qu’il n’y a rien de plus formateur que de partager la scène avec l’un des meilleurs musiciens jazz au Canada!  J’ai également joué avec Andre et Kevin dans des situations moins formelles comme des sessions à McGill, aussi très riches en apprentissage puisqu’en plus de jouer, nous avions droit à des anecdotes de leur carrière! Dave Laing et moi participions parfois à ces sessions ensemble, où nous jouions en alternance; je l’observais jouer durant une pièce, puis c’était mon tour de jouer la prochaine, et ainsi de suite. Ce fût la façon la plus directe d’améliorer mon jeu à la batterie.

Participez-vousen ce moment à des projets spéciaux ? Si oui, quels sont-ils ?

Oui, je participe présentement à plusieurs projets :

J'enregistre un album sous peu avec le  Johanne Desforges Quartet, qui sera lancé à l’automne 2018. Le 12 mai prochain, je serai à la Casa del Popolo avec Vanille. J’ai aussi enregistré un album mettant en vedette la musique de Ward Swingle avec l’ensemble vocal Neptune, album qui sera lancé le 17 mai.

). De plus, du 24 mai au 2 juin, je serai en tournée dans l’Ouest canadien avec le Sam Kirmayer Quartet. Avec le Laura Anglade Quintet, je serai au Upstairs Jazz Bar le 6 juin pour un concert « hommage à Carmen McRae », et également les 21 juin et 31 août, pour l’édition 2018 des Zones Musique. ). J’accompagnerai le duo Bél & Quinn au Festival Interculturel de Lanaudière le 11 août prochain.

Tous les dimanches depuis presque deux ans, j’ai la chance d’animer l’Epoxy Jam Session avec le Sam Kirmayer Trio. Nous sommes également en résidence à La Luncheonette (St-Henri) tous les samedis et dimanches pour l’heure du brunch.

Finalement, je dirige mon propre groupe: le Valérie Lacombe Sextet mettant en vedette Dan Faulk, Andre White, Caoilainn Power, Sam Kirmayer et Mike De Masi.


Visitez le site web de Valérie pour rester à l’affût de ses projets et concerts.

Back to top