Le journaliste Deniz Yücel reçoit le prix Litvack du Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique

Nouvelles

Publié: 27mar2019

Le 25 mars 2019, le Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique a eu l’honneur de présenter le prix Litvack au journaliste et producteur germano-turc Deniz Yücel, qui l’a accepté au nom de toutes les voix menacées et réduites au silence en Turquie. Il a reçu le prix des mains de Gabriela Siegel et de Sylvia Litvack, respectivement la petite-fille et la veuve de Robert Litvack.

Deniz Yücel est devenu la cible du gouvernement turc à la suite de ses reportages critiques sur des sujets sensibles tels que la question kurde, la guerre en Syrie et des documents piratés. En février 2017, il a été arrêté et mis en détention provisoire en Turquie et accusé de terrorisme. Il a été libéré après un an d'emprisonnement, passé surtout en isolement cellulaire. Il a regagné l'Allemagne, mais la Turquie continue son procès contre lui en son absence. M. Yücel a parlé de ses expériences et de la répression de journalistes, d’avocats, de juges et de la société libre en général par le gouvernement turc. Il a également parlé de résistance et raconté comment il a réussi à communiquer avec le monde extérieur depuis son cachot en écrivant des notes à l'intérieur de livres.

David Kaye, Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la liberté d'opinion et d'expression, a prononcé le discours principal. Il a dénoncé l’utilisation croissante de moyens technologiques pour réprimer la liberté d'expression et il a expliqué la réglementation du contenu en ligne par les médias sociaux et les moteurs de recherche ainsi que la manière dont l'usage de technologies de l'IA impliquent de graves questions de droits de la personne.

L’avocat turc Veysel Ok, un défenseur de la liberté de la presse et de l’expression reconnu pour son travail pour les droits des journalistes, a prononcé le discours de clôture. M. Ok a agi comme avocat dans plus de 400 procès liés à la liberté de la presse et a défendu certains des journalistes les plus connus de Turquie, dont Deniz Yücel. Me Ok a lui-même été mis au banc des accusés par le gouvernement turc.

La conférence a été enregistrée et peut être visionnée sur les serveurs médias de McGill.

Le prix et la conférence Robert S. Litvack

Le Prix Souvenir Robert S. Litvack a été créé en 1987 par l'Université McGill à la mémoire de Robert S. Litvack, BCL'63, un avocat montréalais qui a lutté pour la reconnaissance des droits des autochtones et pour la protection des langues officielles. Le Prix Litvack est attribué à "une personne qui a apporté une contribution remarquable à la défense de l'état de droit et à la protection de l'individu contre le pouvoir arbitraire."