LE JOURNAL DE MONTRÉAL | Pénurie d’un médicament crucial pour soigner la tuberculose

Nouvelles

Publié: 15juil2019

Une pénurie du médicament de prédilection pour soigner la tuberculose frappe le Québec. Une situation qui en complique le traitement et qui pourrait augmenter la contagion.

« Oui, je suis inquiet », avoue le Dr Richard Menzies, un pneumologue spécialisé dans le traitement de la tuberculose au Centre universitaire de santé McGill.

Depuis un mois, la rifampicine est en rupture d’approvisionnement au Canada, ont confirmé plusieurs sources au Journal. Or, ce médicament est le plus efficace pour soigner la tuberculose, une maladie contagieuse qui touche près de 300 Québécois chaque année, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux. Bien que marginale au Québec, la tuberculose est l’infection la plus mortelle sur la planète. Elle se transmet dans l’air quand le malade tousse.

« C’est le traitement-clé, dit Richard Menzies, à propos de la rifampicine. Ne pas en avoir, c’est comme si on n’avait pas de morphine pour les gens en douleur. »

Lire la suite

Étiquettes: