Kimberly Lee-Louis nommée Doyenne adjointe (Équité - Épanouissement des Noir.e.s et des Autochtones)

Nouvelles

Publié: 14mai2021

La Faculté de droit est ravie d’accueillir Kimberly Lee-Louis, BCL/LLB’13, à titre de nouvelle Doyenne adjointe (Équité - Épanouissement des Noir.e.s et des Autochtones).

Madame Lee-Louis jouera un rôle de leadership dans le cadre de nos efforts collectifs de recrutement et de soutien auprès des étudiant.e.s noir.e.s et autochtones. Sous l’autorité du doyen, elle collaborera étroitement avec les collègues facultaires et les étudiants pour faire progresser et mettre en œuvre le plan d'action de McGill pour lutter contre le racisme anti-noir 2020-2025 et le plan stratégique d'équité, de diversité et d'inclusion (EDI) 2020-2025 de McGill au sein de la Faculté et dans nos communautés avoisinantes.

Passionnée par l'autonomisation des autres et la réussite étudiante, Madame Lee-Louis a mené une carrière qui jette des ponts entre l'éducation, l'intérêt public et les services sociaux. Elle a été éducatrice auprès des jeunes du Nunavik et au sein du département provincial de la santé et des services sociaux (CIUSSS) et la Commission scolaire English-Montréal, travaillant souvent avec la jeunesse à risque. Elle a aussi travaillé comme spécialiste du contenu de cours et consultante au Collège Dawson et à la Commission scolaire Kativik au Nunavik.

Ayant beaucoup d’expérience dans l'organisation communautaire, madame Lee-Louis a siégé au conseil d’administration du Centre de lutte contre l’oppression des genres de Concordia et de la Women’s Mosque of Canada, en plus d’offrir des services de tutorat pour le foyer pour femmes autochtones de Montréal.

En plus de son diplôme en droit de l'Université McGill, madame Lee-Louis détient un diplôme de consultante en immigration du Collège LaSalle et un baccalauréat en travail social avec spécialisation en travail social autochtone de la Laurentian University.

« La vaste expérience de travail de Kimberly Lee-Louis avec les jeunes et les membres de groupes recherchant l’équité, ainsi que sa riche formation, y compris en droit, la positionne parfaitement pour soutenir nos étudiant.e.s noir.e.s et autochtones de manière réfléchie et attentive, a déclaré le doyen Robert Leckey. Je suis reconnaissant envers la professeure Adelle Blackett et la doyenne adjointe aux admissions Andra Syvänen pour leurs consultations et leurs travaux pour la conception de ce rôle, ainsi qu’envers le vice-principal académique Christopher Manfredi pour son appui afin de l’établir ».

Back to top