JOURNAL MÉTRO | Étude sur les hirondelles noires

Nouvelles

Publié: 13aoû2020

Espèce en déclin, l’hirondelle noire a vu sa population baisser de 94% au Québec depuis 1970. Une chercheure de l’Université McGill en collaboration avec la Ville de Pointe-Claire a entrepris une étude afin de mieux comprendre cette espèce et améliorer les efforts de protection à son égard.

Plus grande hirondelle d’Amérique du Nord, l’espèce se reproduit au sud du Canada, aux États-Unis et dans le nord du Mexique. À la fin de l’été, elles migrent vers l’Amérique du Sud avant de revenir très tôt au printemps pour faire leur nid.Si l’espèce est en déclin globalement, sa baisse de population la plus significative serait observée au Québec, selon l’étudiant au doctorat en sciences animales à l’Université McGill, Luke Currin.

Lire la suite

Back to top