Inspirer la prochaine génération de professionnels de la santé noirs

Nouvelles

Une initiative d’étudiants en médecine vise à faire connaître les perspectives en santé aux élèves du secondaire

« En tant qu’étudiants et étudiantes en médecine, nous constatons à quel point la diversité des populations canadienne et montréalaise n’est pas représentée dans notre cohorte », remarque Lashanda Skerritt, étudiante en deuxième année de médecine à l’Université McGill et cofondatrice de l’initiative Soutien aux jeunes étudiant(e)s noir(e)s (SYBS), financée par l’incubateur en santé communautaire et médecine sociale CHASM. « Les voix dynamiques des étudiants noirs ou autochtones, des étudiants en situation de handicap ou encore des étudiants issus des régions ou de familles à faible revenu sont trop rares dans nos rangs. »

Ce problème de sous-représentation touche toutes les facultés de médecine du Canada, où de nombreux groupes s’efforcent d’y remédier. À l’Université McGill, les efforts en ce sens sont déployés en partie par le Bureau de la responsabilité sociale et de l’engagement communautaire, avec lequel SYBS collabore. Grâce à SYBS, Lashanda et Clément Bélanger Bishinga, cofondateur de l’initiative et étudiant en deuxième année de médecine, espèrent contribuer à changer les choses en faisant connaître les différentes professions de la santé à des élèves du secondaire de la communauté noire. Le duo, qui a recruté dans leur équipe de direction les étudiants en première année de médecine Menal Huroy et Krislia Cunningham, souhaite atteindre son objectif en organisant des ateliers pratiques, des tables rondes avec des professionnels de la santé et des expériences de jumelage en milieu de travail pour que les jeunes puissent s’imaginer comme futurs professionnels de la santé. « Le programme SYBS vise à rendre accessibles la médecine et les autres disciplines de la santé à ceux qui n’ont historiquement pas eu les mêmes chances de se réaliser dans ces domaines », explique Clément.

Le lancement officiel de SYBS est prévu en mai, mais Lashanda et Clément ont déjà organisé un premier atelier d’habiletés cliniques pour des élèves du secondaire de Montréal en collaboration avec le Réseau des étudiants noirs de McGill, dans le cadre des activités de la Journée des jeunes, le 23 mars. « Nous avons reçu 60 jeunes du secondaire qui ont pu s’exercer à tester les réflexes, faire des points de suture, écouter les bruits cardiaques à l’aide d’un stéthoscope et prendre la pression artérielle », dit Krislia. « Tout le monde a eu beaucoup de plaisir et nous sommes impatients d’organiser d’autres événements du genre. »

L’importance du mentorat

L’équipe de SYBS espère aussi changer la donne en mettant sur pied un programme de mentorat qui jumellera des élèves de la 1re à la 5e secondaire avec des étudiants et étudiantes des programmes professionnels en santé. « Le mentorat est important pour le développement de carrière dans beaucoup de domaines, pas seulement en médecine », explique Lashanda. « Il permet entre autres d’offrir un soutien au fil de l’évolution personnelle et professionnelle de la personne. Par exemple, pour quelqu’un qui vise une carrière en médecine, le processus de demande d’admission peut être compliqué et intimidant. On doit souvent postuler à plusieurs reprises et essuyer plusieurs refus avant d’être accepté. C’est précieux de pouvoir compter sur quelqu’un qui est passé par là, qui peut vous conseiller et vous encourager pour vous aider à réussir. »

SYBS recrute actuellement des mentors et des jeunes du secondaire pour participer au programme de mentorat. Lashanda et Clément encouragent quiconque souhaite participer à les joindre par sybs.health [at] gmail.com (courriel), par Facebook ou Twitter. « L’intérêt que suscite le programme jusqu’ici provient en grande partie du bouche-à-oreille », ajoute Lashanda. « Si vous connaissez des élèves du secondaire qui pourraient s’intéresser au programme, envoyez-leur les liens vers les pages de SYBS sur les réseaux sociaux. Et si nos activités vous intriguent, nous vous invitons à être des nôtres, par exemple lors de notre prochain panel sur les carrières en santé, en septembre. »

Pour en savoir plus sur SYBS, écrivez à sybs.health [at] gmail.com ou visitez le https://www.facebook.com/SYBS.Health/