HUFFPOST | Les astronautes de la Station spatiale internationale ne sont pas seuls à bord

Nouvelles

Publié: 27mai2019

Des scientifiques de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont conçu et testé une nouvelle méthodologie génomique qui a permis de révéler la présence d’un écosystème bactérien «étonnant» à bord de la Station spatiale internationale (SSI).

«Nous avons été impressionnés par la diversité de ce qui est en place, a dit un des auteurs de l’étude publiée par Environmental Biology, le professeur Frédéric Pitre de l’Institut de recherche en biologie végétale de l’Université de Montréal. Comme c’est un endroit fermé dans lequel on ajoute fréquemment de nouveaux organismes, la diversité continue d’augmenter, et ça nous a surpris. On s’attendait au contraire à ce que la diversité soit plutôt faible comme diversité bactérienne, mais nos données montrent carrément l’inverse.»

Lire la suite

Étiquettes: