Financement de nombreux projets du Neuro sur la SLA

Nouvelles

Publié: 15fév2021

Un programme réunit des équipes multidisciplinaires possédant de l’expertise dans divers domaines des maladies neurodégénératives.

Des chercheurs du Neuro (L’Institut-hôpital neurologique de Montréal) participent à la plupart des huit projets financés par la Société canadienne de la SLA et la Fondation Brain Canada dans le cadre du programme de bourses de découverte 2020. Ce programme réunit des équipes multidisciplinaires possédant de l’expertise dans divers domaines de la SLA et des maladies neurodégénératives afin qu’elles étudient des aspects cruciaux des processus pathologiques et des soins cliniques.

Les projets financés, qui reposent sur des approches de recherche fondamentale, clinique et translationnelle, visent à examiner les causes génétiques de la SLA, à identifier des biomarqueurs importants, à trouver des voies de traitement potentielles et à optimiser les soins pour améliorer la qualité de vie des personnes touchées par cette maladie dévastatrice.

Voici les projets de recherche auxquels les chercheurs du Neuro participent :

  • Comment les mutations du gène CHCHD10 causent-elles la SLA? Bourse de 125 000 $ accordée à Gary Armstrong, en collaboration avec Eric Shoubridge.
     
  • Comment la perte de la fonction normale du gène DNAJC7 entraîne-t-elle la SLA? Bourse de 125 000 $ accordée à Martin Duennwald (Université Western), en collaboration avec Sali Farhan.
     
  • Amélioration d’un essai clinique sur le traitement de la SLA à l’énoxacine par l’ajout d’une analyse de biomarqueurs et une meilleure surveillance de l’innocuité. Bourse de 125 000 $ accordée à la Dre Angela Genge, en collaboration avec Eran Hornstein (Institut des sciences Weizmann).
     
  • Peut-on améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de SLA et de leurs aidants principaux par une approche interdisciplinaire fondée sur la pleine conscience? Bourse de 121 950 $ accordée à la Dre Angela Genge, en collaboration avec Francesco Pagnini (Università Cattolica del Sacro Cuore), Lana Kim McGeary, Antonietta Vitale, Nathalie Magnan, Kendra Berry, Maura Fisher, Kalyna Franko et le Dr Rami Massie.
     
  • Une nouvelle voie métabolique peut-elle à la fois servir de biomarqueur de la progression de la maladie et d’avenue vers un traitement? Bourse de 125 000 $ accordée à la Dre Jasna Kriz (Centre de recherche CERVO de l’Université Laval), en collaboration avec le Dr Nicolas Dupré (CHU de Québec-Université Laval) et la Dre Angela Genge.

Sélectionnés lors d’un concours de subvention rigoureux chapeauté par un comité de pairs international, les projets ont été retenus pour leur excellence scientifique et leur potentiel de faire progresser rapidement la recherche sur la SLA.

« En comblant des lacunes importantes dans les connaissances sur la SLA, les bourses de découverte jouent un rôle névralgique dans la quête d’un traitement efficace. Ces nouvelles avenues contribueront à élucider l’énigme complexe que pose cette maladie, affirme David Taylor, vice-président à la recherche de la Société canadienne de la SLA. Ces investissements créent également un environnement favorisant l’excellence en recherche sur la SLA au Canada, rouage essentiel aux efforts internationaux visant à bâtir un avenir sans SLA. »

Pour en savoir plus, visitez le site de SLA Canada.

Coordonnées

Contact: 
Shawn Hayward
Organisation: 
The Neuro
Courriel: 
shawn.hayward [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514 398 3376
Mobile Phone: 
Back to top